Sauvetage à l'eau

Le sauvetage à l'eau ou le travail de l'eau est un sport canin, dans lequel le chien évolue dans l'eau pour réaliser des exercices de sauvetage de personne ou de bateau sous la conduite de son maître.

Définition du sauvetage à l'eauModifier

Le concept de sauvetage à l'eau avec des chiens[1] doit être compris comme le travail d’un couple indissociable maître/chien, comme pour le travail des chiens d’avalanche ou de catastrophe. La discipline est basée sur les points suivants :

  • le travail d’assouplissement et d’obéissance à terre,
  • l’instinct du chien à l’eau,
  • le travail d’endurance à la nage,
  • l'exécution d’exercices de sauvetage.

Il s’agit d’une discipline sportive et non d’une activité reconnue d’utilité publique. Elle repose essentiellement sur la complicité entre le maître et le chien et se traduit par un plaisir partagé tout en mettant en valeur les aptitudes et les qualités naturelles du chien.

Origine en FranceModifier

En 1968, le premier règlement du travail à l'eau fut rédigé par le club CFTCN et validé par la SCC (société centrale canine). Créé au départ par le CFCTN (Club de Race du Chien de Terre-Neuve), le travail à l'eau reste une activité interne à cet organisme jusqu'en 1987, date à laquelle le règlement est modifié et validé par la SCC.

À partir de cette date, les épreuves deviennent officielles, et les résultats des chiens portés sur leur carnet de travail. Cependant, les concours n'étaient ouverts qu'aux chiens de race terre-neuve et landseer.

À la suite de la demande de participation aux épreuves de différents clubs de race, la SCC crée une Commission d'utilisation nationale pour le travail à l'eau (CUNTE) en et ouvre la discipline aux races suivantes :

La dernière mise à jour de ce règlement date de 2017.

La Commission d'utilisation nationale de sauvetage à l'eau (CUNSE)[2] organise tous les ans le championnat de France en mer et celui en eau douce, afin de départager les chiens qui ont le même niveau. Contrairement au passage des degrés, les chiens sont classés à l’issue de l’épreuve, et le meilleur obtient le titre de champion de France. Ce type de compétition permet notamment de motiver les maîtres à faire encore progresser leur chien, même après avoir réussi tous les examens.

Catégories de chiensModifier

En France les chiens doivent être de pure race et inscrits au LOF, Livre des origines français, (la confirmation n'est pas nécessaire) et que la race soit retenue par la CUNSE : terre-neuve, landseer, leonberg, berger des Tatras, retriever (labrador, golden retriever, flat-coated ….), bouvier bernois, terrier noir russe, saint-bernard, berger blanc suisse, hovawart, chien d'eau portugais et tous les chiens d’eau du 8e groupe. La CUNSE donne son accord sur demande du club de race pour qu'une nouvelle race soit admise dans cette discipline. Ensuite la CUNSE propose à la SCC pour acceptation définitive.

Épreuves et classes de travailModifier

RéglementationModifier

La Commission d'Utilisation Nationale de Sauvetage à l'Eau est maîtresse de la discipline. Elle est seule habilitée à autoriser l’organisation des manifestations durant lesquelles se dérouleront les différentes épreuves du 1er degré au brevet de sauvetage en mer, du championnat et de la coupe.

Seuls les chiens inscrits au livre des origines de la Société centrale canine ou un pays membre de la Fédération cynologique internationale seront admis à se présenter aux épreuves de sauvetage à l’eau. Ils devront être titulaires d'une licence délivrée par la CUNSE et d'un carnet de travail délivré par la Société centrale canine ou un pays membre de la Fédération cynologique internationale (FCI).

classes de travailModifier

Il existe 5 classes :

  • 1°degré : accessible aux chiens à partir de 12 mois.
  • 2°degré : accessible aux chiens à partir de 15 mois.
  • 3°degré : accessible aux chiens à partir de 18 mois.
  • Sélectif : accessible aux chiens à partir de 18 mois.
  • Brevet de sauvetage en mer : accessible à partir de 24 mois.

Le chien devra obtenir successivement les différents degrés, avant d'accéder au Brevet de sauvetage en mer (deux épreuves ne pouvant pas être passées le même jour).

À partir du 3e degré, la mention « Excellent » sera exigée pour pouvoir accéder au Brevet de sauvetage en mer, la mention « TB » sera exigée pour pouvoir accéder au degré sélectif.

La compétition en FranceModifier

un championnat de France en mer et en eau douce est organisé chaque année, accessible à l’issue de sélectifs[3],[4].

Championnat de France en merModifier

Liste des vainqueurs
Année Nom Race Maitre Organisation
2014 Wizlo Eole chien d'eau portugais Joseph Paulin le CFCTNL, section La Presqu'île les 21 et
2015 Chumani delle Aivane labrador Claudio Cazzaniga club les Sentinelles des Côtes les 23 et
2016 Foozy golden retriever Aurélie Denis club ATNLA les 10 et
2017 Foozy golden retriever Aurélie Denis club la Pommerit Jaudy les 22 et
2018 Jedi golden retriever Jérôme Prevot club ACSE La Presqu'ile les 23 et
2019 Hlum golden retriever Jean Yves Faguer club BASC les 8 et

Championnat de France en eau douceModifier

Liste des vainqueurs
Année Nom Race Maitre Organisation
2014 Wizlo Eole chien d'eau portugais Joseph Paulin club Les Aqua Chiens 37 le
2015 Dubaï de Chil of Brice terre-neuve Jérôme Prévot club CCSA le
2016 Foozy golden retriever Aurélie Denis club des chiens sauveteurs de l'étang du puits le
2017 Foozy golden retriever Aurélie Denis club de Bubry Activités et Sports Canins les 16 et
2018 Jedi golden retriever Jérôme Prevot club L'Aquatic Club Canin Les Pat'Eau Picard les 15 et

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. « Le travail du chien à l'eau : chasse, sauvetage en mer... », sur Chien.com, (consulté le 24 juin 2019).
  2. « CUNSE », Site de la Commission d'Utilisation Nationale de Sauvetage à l'Eau.
  3. « Championnat canin : ces chiens maîtres-sauveteurs », sur Franceinfo, (consulté le 8 juillet 2019)
  4. « Somme : à Saint-Sauveur, un championnat de France récompense les meilleurs chiens de sauvetage », sur France 3 Hauts-de-France (consulté le 8 juillet 2019)

Liens externesModifier

  • (SCC) : Site de la Société centrale canine
  • (CUNSE) : Site de la Commission d'Utilisation Nationale de Sauvetage à l'Eau