Ouvrir le menu principal

Saut en longueur aux championnats du monde d'athlétisme

Article général Pour un article plus général, voir Championnats du monde d'athlétisme.
Saut en longueur aux championnats du monde d'athlétisme
Description de cette image, également commentée ci-après
Dwight Phillips remporte quatre titres de champion du monde du saut en longueur, en 2003, 2005, 2009 et 2011.
Généralités
Sport Athlétisme
Saut en longueur
Organisateur(s) IAAF
Éditions 16e en 2017
Catégorie Championnats du monde

Palmarès
Tenant du titre Tajay Gayle (2019)
Malaika Mihambo (2019)
Plus titré(s) Iván Pedroso et Dwight Phillips (4)
Brittney Reese (4)
Records Mike Powell (8,95 m, 1991)
Jackie Joyner-Kersee (7,36 m, 1987)

Le saut en longueur fait partie des épreuves inscrites au programme des premiers championnats du monde d'athlétisme, en 1983, à Helsinki.

Avec quatre médailles d'or remportées, le Cubain Iván Pedroso et l'Américain Dwight Phillips sont les athlètes masculins les plus titrés dans cette compétition. L'Américaine Brittney Reese détient quant à elle le record de victoires chez les femmes, avec quatre titres également.

Les records des championnats du monde appartiennent, chez les hommes à l'Américain Mike Powell, qui améliore le record du monde de la discipline en finale des mondiaux de Tokyo avec un saut à 8,95 m. Chez les femmes, le record de la compétition est détenue depuis 1987 par sa compatriote Jackie Joyner-Kersee, avec 7,36 m.

ÉditionsModifier

Années 83 87 91 93 95 97 99 01 03 05 07 09 11 13 15 17 19 Total
Hommes X X X X X X X X X X X X X X X X X 17
Femmes X X X X X X X X X X X X X X X X X 17

HommesModifier

HistoriqueModifier

Aux championnats du monde de 2003, à Paris-Saint-Denis, l'Américain Dwight Phillips décroche la médaille d'or avec un bond à 8,32 m, soit quatre centimètres de mieux que le Jamaïcain James Beckford[1].

Il conserve son titre mondial deux ans plus tard à l'occasion des championnats du monde 2005, à Helsinki, en établissant la meilleure performance de l'année avec 8,60 m. Il devance sur le podium le Ghanéen Ignisious Gaisah et le Finlandais Tommi Evilä.

Aux championnats du monde 2007 à Osaka, le Panaméen Irving Saladino décroche la toute première médaille d'or pour son pays en réalisant 8,57 m à son sixième et ultime essai. L'Italien Andrew Howe s'adjuge la médaille d'argent avec un saut à 8,47 m alors que Dwight Phillips doit se contenter de la médaille de bronze avec un saut à 8,30 m[2].

Dwight Phillips retrouve son meilleur niveau en 2009. Il remporte la finale des mondiaux de Berlin quatre ans après son dernier titre mondial, en devançant avec 8,54 m, le Sud-africain Godfrey Mokoena et l'Australien Mitchell Watt, obtenant sa troisième victoire dans cette compétition.

Aux mondiaux de Daegu en 2011, avec un saut à 8,45 m, il décroche son quatrième titre mondial et égale la performance d'Iván Pedroso, couronné par quatre fois également, de 1995 à 2001. Phillips devance Mitchell Watt (8,33 m) et le Zimbabwéen Ngonidzashe Makusha (8,29 m).

Lors des championnats du monde de Moscou, en août 2013, le Russe Aleksandr Menkov améliore à deux reprises en finale le record de Russie avec 8,52 m puis 8,56 m, signant du même coup la meilleure performance mondiale au saut en longueur depuis la saison 2009 et les 8,74 m de Dwight Phillips[3]. Premier européen à s'imposer dans cette épreuve, il devance largement le Néerlandais Ignisious Gaisah (8,29 m) et le Mexicain Luis Rivera (8,27 m).

Le Britannique Greg Rutherford remporte la médaille d'or des championnats du monde 2015, à Pékin, en établissant sa meilleure marque de la saison avec 8,41 m, réussie à son quatrième essai. Il devance l'Australien Fabrice Lapierre (8,24 m) et le Chinois Wang Jianan (8,18 m)[4].

Lors des championnats du monde 2019, à Doha, le Jamaïcain Tajay Gayle s'adjuge le titre mondial en réalisant à son quatrième essai le meilleur saut de sa carrière avec 8,69 m, meilleure performance mondiale de l'année et record de Jamaïque[5]. Ce saut constitue alors la meilleure marque réalisée en championnats du monde depuis 24 ans. Premier champion du monde jamaïcain de la discipline, Gayle devance l'Américain Jeff Henderson et le Cubain Juan Miguel Echevarría.

PalmarèsModifier

Édition Or Argent Bronze
1983   Carl Lewis
8,55 m
  Jason Grimes
8,29 m
  Mike Conley
8,12 m
1987   Carl Lewis
8,67 m
  Robert Emmiyan
8,53 m
  Larry Myricks
8,33 m
1991   Mike Powell
8,95 m
  Carl Lewis
8,91 m
  Larry Myricks
8,42 m
1993   Mike Powell
8,59 m
  Stanislav Tarasenko
8,16 m
  Vitaliy Kyrylenko
8,15 m
1995   Iván Pedroso
8,70 m
  James Beckford
8,30 m
  Mike Powell
8,29 m
1997   Iván Pedroso
8,42 m
  Erick Walder
8,38 m
  Kirill Sosunov
8,18 m
1999   Iván Pedroso
8,56 m
  Yago Lamela
8,40 m
  Gregor Cankar
8,36 m
2001   Iván Pedroso
8,40 m
  Savanté Stringfellow
8,24 m
  Carlos Calado
8,21 m
2003   Dwight Phillips
8,32 m
  James Beckford
8,28 m
  Yago Lamela
8,22 m
2005   Dwight Phillips
8,60 m
  Ignisious Gaisah
8,34 m
  Tommi Evilä
8,25 m
2007   Irving Saladino
8,57 m
  Andrew Howe
8,47 m
  Dwight Phillips
8,30 m
2009   Dwight Phillips
8,54 m
  Godfrey Mokoena
8,47 m
  Mitchell Watt
8,37 m
2011   Dwight Phillips
8,45 m
  Mitchell Watt
8,33 m
  Ngonidzashe Makusha
8,29 m
2013   Aleksandr Menkov
8,56 m
  Ignisious Gaisah
8,29 m
  Luis Rivera
8,27 m
2015   Greg Rutherford
8,41 m
  Fabrice Lapierre
8,24 m
  Wang Jianan
8,18 m
2017   Luvo Manyonga
8,48 m
  Jarrion Lawson
8,44 m
  Rushwal Samaai
8,32 m
2019   Tajay Gayle
8,69 m
  Jeffrey Henderson
8,39 m
  Juan Miguel Echevarria
8,34 m

Multiples médaillésModifier

Multiples médaillés
Rang Athlète Nation Éditions Or Argent Bronze Total
1 Phillips, DwightDwight Phillips   États-Unis 2003-2011 4 0 1 5
2 Pedroso, IvánIván Pedroso   Cuba 1995-2001 4 0 0 4
3 Lewis, CarlCarl Lewis   États-Unis 1983-1991 2 1 0 3
4 Powell, MikeMike Powell   États-Unis 1991-1995 2 0 1 3
5= Beckford, JamesJames Beckford   Jamaïque 1995-2003 0 2 0 2
5= Gaisah, IgnisiousIgnisious Gaisah   Ghana
  Pays-Bas
2005-2013 0 2 0 2
7= Lamela, YagoYago Lamela   Espagne 1999-2003 0 1 1 2
7= Watt, MitchellMitchell Watt   Australie 2009-2011 0 1 1 2
9 Myricks, LarryLarry Myricks   États-Unis 1987-1991 0 0 2 2

Records des championnatsModifier

Évolution du record des championnats[6]
Marque Athlète Lieu Date Record
8,29 m   Jason Grimes Helsinki 9 août 1983
8,35 m   Carl Lewis Helsinki 9 août 1983
8,55 m   Carl Lewis Helsinki 10 août 1983
8,67 m   Carl Lewis Rome 5 septembre 1987
8,67 m   Carl Lewis Rome 5 septembre 1987
8,68 m   Carl Lewis Tokyo 30 août 1991
8,95 m   Mike Powell Tokyo 30 août 1991 WR

FemmesModifier

HistoriqueModifier

 
Brittney Reese, quadruple championne du monde du saut en longueur.

En 2009, en finale des Championnats du monde de Berlin, l'Américaine Brittney Reese améliore son record personnel en réalisant 7,10 m à son troisième essai, marque constituant la meilleure performance mondiale de l'année [7]. Première sauteuse en longueur américaine titrée au niveau mondial, elle devance la Russe Tatyana Lebedeva et la Turque Karin Melis Mey, auteurs respectivement de 6,97 m et 6,80 m[8].

Lors des Mondiaux de Daegu, en 2011, Brittney Reese conserve son titre de championne du monde avec un bond de 6,82 m réussi dès son premier essai, le seul qu'elle n'ait pas mordu. Elle devient la quatrième athlète à remporter deux titres mondiaux en plein air du saut en longueur après sa compatriote Jackie Joyner-Kersee, l'Allemande Heike Drechsler et l'Italienne Fiona May.

Aux mondiaux 2013 de Moscou, Brittney Reese devient la première athlète féminine à remporter un troisième titre mondial en plein air au saut en longueur, dépassant à cette occasion Heike Drechsler, Jackie Joyner-Kersee et Fiona May, couronnées à deux reprises dans cette compétition. Elle réalise son meilleur saut à son deuxième essai avec 7,01 m (+ 0,2 m/s) et devance de deux centimètres la Nigériane Blessing Okagbare et de dix-neuf centimètres la Serbe Ivana Španović[9].

Lors des championnats du monde 2015, à Pékin, l'Américaine Tianna Bartoletta remporte la médaille d'or du saut en longueur, dix ans après son premier sacre à Helsinki en 2005. Elle améliore son record personnel en finale en réalisant un saut à 7,14 m, établi à son sixième et dernier essai, et devance de 7 centimètres la Britannique Shara Proctor et de 13 centimètres la Serbe Ivana Španović[10].

PalmarèsModifier

Édition Or Argent Bronze
1983   Heike Drechsler
7,27 m
  Anișoara Cușmir-Stanciu
7,15 m
  Carol Lewis
7,04 m
1987   Jackie Joyner-Kersee
7,36 m
  Larisa Berezhnaya
7,14 m
  Heike Drechsler
7,13 m
1991   Jackie Joyner-Kersee
7,32 m
  Heike Drechsler
7,29 m
  Larisa Berezhnaya
7,11 m
1993   Heike Drechsler
7,11 m
  Larisa Berezhnaya
6,98 m
  Renata Nielsen
6,76 m
1995   Fiona May
6,98 m
  Niurka Montalvo
6,86 m
  Irina Mushailova
6,83 m
1997   Lyudmila Galkina
7,05 m
  Níki Xánthou
6,94 m
  Fiona May
6,91 m
1999   Niurka Montalvo
7,06 m
  Fiona May
6,94 m
  Marion Jones
6,83 m
2001   Fiona May
7,02 m
  Tatyana Kotova
7,01 m
  Niurka Montalvo
6,88 m
2003   Eunice Barber
6,99 m
  Tatyana Kotova
6,74 m
  Anju Bobby George
6,70 m
2005   Tianna Bartoletta
6,89 m
  Eunice Barber
6,76 m
  Yargelis Savigne
6,69 m
2007   Tatyana Lebedeva
7,03 m
  Lyudmila Kolchanova
6,92 m
  Naide Gomes
6,87 m
2009   Brittney Reese
7,10 m
  Karin Melis Mey
6,80 m
  Naide Gomes
6,77 m
2011   Brittney Reese
6,82 m
  Ineta Radēviča
6,76 m
  Nastassia Mironchyk-Ivanova
6,74 m
2013   Brittney Reese
7,01 m
  Blessing Okagbare
6,99 m
  Ivana Španović
6,82 m
2015   Tianna Bartoletta
7,14 m
  Shara Proctor
7,07 m
  Ivana Španović
7,01 m
2017   Brittney Reese
7,02 m
  Darya Klishina
7,00 m
  Tianna Bartoletta
6,97 m
2019   Malaika Mihambo
7,30 m
  Maryna Bekh-Romanchuk
6,92 m
  Ese Brume
6,91 m

Multiples médailléesModifier

Rang Athlète Pays Période Or Argent Bronze Total
1 Brittney Reese   États-Unis 2009-2017 4 0 0 4
2= Heike Drechsler   Allemagne de l'Est
  Allemagne
1983-1993 2 1 1 4
2= Fiona May   Italie 1995-2001 2 1 1 4
4 Tianna Bartoletta   États-Unis 2005-2017 2 0 1 3
5 Jackie Joyner-Kersee   États-Unis 1987-1991 2 0 0 2
6 Niurka Montalvo   Cuba
  Espagne
1995-2001 1 1 1 3
7 Eunice Barber   France 2003-2005 1 1 0 2
8 Tatyana Kotova   Russie 2001-2007 0 2 1 3
9 Larisa Berezhnaya   Union soviétique
  Russie
1987-1991 0 1 1 2
10 Ivana Španović   Serbie 2013-2015 0 0 2 2

Records des championnatsModifier

Évolution du record des championnats[11]
Temps Athlète Lieu Date Record
6,78 m   Carol Lewis Helsinki 13 août 1983
6,83 m   Tatyana Proshuryakova Helsinki 14 août 1983
6,90 m   Beverly Kinch Helsinki 14 août 1983
7,00 m   Anișoara Cușmir-Stanciu Helsinki 14 août 1983
7,02 m   Heike Drechsler Helsinki 14 août 1983
7,14 m   Jackie Joyner-Kersee Rome 4 septembre 1987
7,36 m   Jackie Joyner-Kersee Rome 4 septembre 1987

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Dwight Phillips takes World Long Jump title back to the States », IAAF, (consulté le 25 juin 2009)
  2. (en) « Saladino – ‘This jump came from the heart’ », sur osaka2007.iaaf.org, (consulté le 10 juillet 2011)
  3. (en) Phil Minshull, « Report: Men's Long Jump final – Moscow 2013 », sur iaaf.org,
  4. (en) « Report: men’s long jump final – IAAF World Championships, Beijing 2015 », sur iaaf.org,
  5. (en) « Report: men's long jump - IAAF World Athletics Championships Doha 2019 », sur iaaf.org,
  6. (en)« Progression du record des championnats du monde - Hommes », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 12 juillet 2013)
  7. (en) « Meilleures performances mondiales de l'année 2009 », sur apulanta.fi (consulté le 17 mai 2011)
  8. (en) « Résultats des Championnats du monde 2009 », sur iaaf.fr, (consulté le 17 mai 2011)
  9. (en) Jon Mulkeen, « Report: Women’s Long Jump final – Moscow 2013 », sur iaaf.org,
  10. (en) (en) « Long Jump Women Result (final) - 15th IAAF World Championships », sur iaaf.org, IAAF (consulté le 28 août 2015)
  11. (en)« Progression du record des championnats du monde - Femmes », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 12 juillet 2013)

Voir aussiModifier