Ouvrir le menu principal

Un saumoduc est une canalisation destinée à transporter de la saumure, c'est-à-dire de l'eau salée.

Les saumoducs sont généralement des canalisations industrielles, amenant la saumure depuis des lieux de production (marais salants, cavités salines, mines de sel gemme…) vers des usines de transformation.

Sommaire

FabricationModifier

Beaucoup d'anciens saumoducs étaient des conduites en bois. Dans le passé, les techniques métallurgiques n'étaient pas connues ou maîtrisées; les saumoducs étaient réalisés en bois et ne couvraient que de petites distances. Cependant, en Franche-Comté (France), le saumoduc de Salins-les-Bains à Arc-et-Senans est un exemple d'ouvrage remarquable par ses dimensions et son mode de fabrication

Aujourd'hui, les saumoducs sont fabriqués en tubes d'acier soudés bout à bout et revêtus intérieurement pour limiter la corrosion provoquée par l'eau salée qui est un liquide très agressif. On peut suivre le tracé d'un ancien saumoduc en parcourant le Sentier du Sel[1], un sentier didactique de 12,5 km situé dans le Chablais vaudois, en Suisse romande.

ExempleModifier

L'usine intégrée Solvay de Jemeppe-sur-Sambre[2], en Belgique, est alimentée en saumure (300 grammes/litre) à partir d'une mine de sel située à Borth (de) (Rheinberg), en Allemagne, via un saumoduc, construit en 1972, de 270 kilomètres.

Les Mines de Potasse d'Alsace ont rejeté une partie de leurs déchets salés (chlorure de sodium) vers le Rhin sous forme de saumure via un saumoduc.

Notes et référencesModifier

  1. www.sentierdusel.ch
  2. Le site Solvay de Jemeppe-sur-Sambre produit du PVC (et dérivés), du sel industriel, de l'hypochlorite de sodium, de l'eau oxygénée et du dihydrogène. Elle est alimentée en sel, eau, éthylène (et énergie).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier