Ouvrir le menu principal

Saubens

commune française du département de la Haute-Garonne

Saubens
Saubens
L'église Notre-Dame.
Blason de Saubens
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Muret
Canton Portet-sur-Garonne
Intercommunalité Le Muretain Agglo
Maire
Mandat
Jean-Marc Bergia
2014-2020
Code postal 31600
Code commune 31533
Démographie
Gentilé Saubenois, Saubenoises
Population
municipale
2 200 hab. (2016 en augmentation de 10,61 % par rapport à 2011)
Densité 367 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 28′ 49″ nord, 1° 20′ 57″ est
Altitude Min. 147 m
Max. 195 m
Superficie 5,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Saubens

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Saubens

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saubens

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saubens
Liens
Site web http://www.mairie-saubens.fr/

Saubens est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Saubenois.

GéographieModifier

Commune de l'aire urbaine de Toulouse située à 17 km au sud de Toulouse, à 5 km au nord de Muret sur la Garonne (rive droite).

Communes limitrophesModifier

Saubens est limitrophe de cinq autres communes.

 
Communes voisines.
Communes limitrophes de Saubens[1]
Roques Roquettes
  Pins-Justaret
Muret               La Garonne Villate

HydrographieModifier

La commune est arrosée par la Garonne qui longe la commune dans sa partie ouest en lui servant de frontière naturelle avec les communes de Roques et de Muret, et par le ruisseau de L'Ousse[2] petit affluent de la Garonne.

GéologieModifier

La commune de Saubens est établie sur la première terrasse de la Garonne dans sa partie ouest et est surplombée par un talus abrupt qui entaille profondément la molasse de l’ère tertiaire dans sa partie est.

La superficie de la commune est de 599 hectares ; son altitude varie de 147 à 195 mètres[3].

Transports et communicationsModifier

  • Par la route : par D 56 entre Pinsaguel et Muret sur la rive droite de la Garonne.
Article détaillé : routes de la Haute-Garonne.
  1. en gare de Pins-Justaret par TER Midi-Pyrénées sur la ligne de Portet-Saint-Simon à Puigcerda (frontière)
  2. en gare de Muret par TER Midi-Pyrénées et la ligne D du réseau de transports en commun de Toulouse sur la ligne Toulouse - Bayonne

ToponymieModifier

HistoireModifier

Les familles de Gramont et de la Mothe ont fourni les seigneurs de Saubens.

La liste exhaustive de ces seigneurs de Saubens n'a pas été établie. Nous citerons néanmoins :

  • Jean de Gramont, seigneur de Saubens vers 1450
  • Jean de Gramont, seigneur de Saubens et de la Hillière qui épousa Anne de Polastron de la Hillière en 1567
  • Adrien de La Mothe de Gramont, seigneur de Saubens.

HéraldiqueModifier

  Blason D'azur à la rivière d'argent en perspective coulant du flanc dextre, en fasce abaissée vers senestre, surmontée à dextre d'une croix cléchée et pommetée de douze pièces d'or, remplie de gueules, et à senestre d'une façade d'église de gueules ouverte de trois baies d'argent rangées en fasce, la seconde et la troisième chargées d'une cloche d'azur, et surmontées d'une ouverture en demi-cercle de sable ; aux deux épis de blé d'or brochant en pointe à dextre sur le tout ; à l'inscription en capitales d'or "SAUBENS" en chef.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 1 500 habitants et 2 499 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de dix neuf[4],[5].

Rattachements administratifs et électorauxModifier

 
Mairie

Commune faisant partie de la septième circonscription de la Haute-Garonne de la communauté d'agglomération du Muretain et du canton de Portet-sur-Garonne.

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 En cours Jean-Marc Bergia DVG Fonctionnaire
juin 1995 mars 2014 Jean-Claude Cassagne    
1984 juin 1995 Jean-Louis Lefebvre    
1983 1984 Pierre Arquier    
1980 1983 Jean-Louis Lefebvre    
1965 1980 Clément Réal    
1963 1965 Armand Puech    
1959 1963 Jean Vales    
1929 1959 Pierre Monjuif    
1925 1929 Julien Denat    
1896 1925 Dominique Capdeville    
1876 1896 Pierre Granier    
1874 1876 Pierre Bernadat    
1870 1874 Pierre Granier    
1865 1870 Pierre Granier    
1860 1865 Gaspard Monjuif    
1851 1860 Bernard Antarieu    
1850 1851 Jean Pierre Lacombe    
1846 1850 Dominique Capdeville    
1842 1846 Mathieu Cousse    
1839 1842 Jean Lacombe    
1836 1839 Mathieu Cousse    
1832 1836 Jean Tressarieu    
1830 1832 Jean Lavergne    
1819 1830 François Sendrane    
1816 1819 Dominique Capdeville    
1815 1816 François Maury    
1806 1815 Jean Tamon    
1800 1806 Jean Broustet    
1796 1800 Jean Tamon    
1792 1796 François Bories    
1790 1792 Géraud Lavergne   1er maire

Commune faisant partie de la neuvième circonscription de la Haute-Garonne

JumelagesModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8]. En 2016, la commune comptait 2 200 habitants[Note 1], en augmentation de 10,61 % par rapport à 2011 (Haute-Garonne : +6,98 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
231274292354319341309320303
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
300249253215230245240231208
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
188176184165158190169167197
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1962225368981 0101 2991 6701 7232 065
2016 - - - - - - - -
2 200--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[11] 1975[11] 1982[11] 1990[11] 1999[11] 2006[12] 2009[13] 2013[14]
Rang de la commune dans le département 293 138 124 115 116 108 105 99
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

ÉconomieModifier

Service publicModifier

EnseignementModifier

Saubens fait partie de l'académie de Toulouse.

L'éducation est assurée sur la commune par le groupe scolaire << Le Petit Prince >> (école maternelle et école élémentaire).

CultureModifier

Salle polyvalente, espace culturel,

Activités sportivesModifier

Tennis, football, pétanque, chasse, cyclisme,

Écologie et recyclageModifier

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la communauté d'agglomération du Muretain[15].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Église Notre-Dame de Saubens

Personnalités liées à la communeModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. http://services.sandre.eaufrance.fr/Courdo/Fiche/client/fiche_courdo.php?CdSandre=O0980510
  3. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  4. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  5. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/031/031533.html.
  6. Jumelage
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016).
  12. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  13. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  14. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  15. http://www.agglo-muretain.fr/fr/habiter-vivre/environnement-dechets/l-actualite-dechetteries.html
  16. « Église », notice no PA00094486, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 5 décembre 2014