Ouvrir le menu principal

Satigny

commune suisse

Satigny
Satigny
Vue partielle du village de Satigny.
Blason de Satigny
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Genève Genève
Communes limitrophes Saint-Genis-Pouilly, Prévessin-Moëns, Meyrin, Vernier, Bernex, Aire-la-Ville, Russin, Dardagny, Thoiry
Maire Anne Revaclier (PLR)
2019-2020
NPA 1242
N° OFS 6638
Démographie
Gentilé Satignote
Population
permanente
4 187 hab. (31 décembre 2018)
Densité 221 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 12′ 00″ nord, 6° 02′ 00″ est
Altitude 433 m
Min. 370 m
Max. 507 m
Superficie 18,92 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Satigny
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

Voir sur la carte administrative du Canton de Genève
City locator 14.svg
Satigny

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Satigny

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Satigny
Liens
Site web www.satigny.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Satigny est une commune suisse située dans le canton de Genève.

HistoireModifier

L’étymologie du mot Satigny provient certainement du gallo-romain, en référence au nom de propriétaires ou de notables romains locaux.

Au Xe siècle, Satigny possède un ensemble de couvents dépendants de l'abbaye bénédictine Saint-Martin d'Ainay à Lyon. En 1134 cet ensemble religieux passe sous l'égide du chapitre cathédral de Saint-Pierre à Genève[3].

À l'adoption de la Réforme protestante en 1536, tous les biens sont cédés à la seigneurie et République de Genève.

Le château de Peney eut un rôle de bastion catholique dans la Genève réformée.

Les Genevois détruisirent le château en février 1536 comme l'église attenante, qui fut reconstruite à l'emplacement de la chapelle actuelle au XVIIIe siècle[4].

Le village de Bourdigny, propriété partielle de la seigneurie des barons de Gex, rejoint la commune en 1749 à la suite du traité de Paris.

GéographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), Satigny mesure 18,92 km2[2], ce qui en fait la commune la plus étendue du canton. 19,5 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 59,5 % à des surfaces agricoles, 18,6 % à des surfaces boisées et 2,5 % à des surfaces improductives.

La commune comprend les localités de Bourdigny, Peney, Choully, Montfleury et Peissy. Elle fait partie de la région du Mandement et est limitrophe de Meyrin, Vernier, Bernex, Aire-la-Ville, Russin et Dardagny, ainsi que de la France.

La ville est desservie par la gare CFF de Satigny

ÉconomieModifier

Satigny abrite trois zones industrielles représentant 140 hectares et assurant 6 000 postes de travail répartis sur 560 entreprise aux activités comme l'alimentaire, l'automobile ou les produits chimiques[5]. Il s'agit de la ZIMEYSA (zone industrielle de Meyrin-Satigny), la ZI du Bois-de-Bay (qui regroupe notamment de nombreux démolisseurs de voitures) et La Tuillière.

Le restaurant gastronomique du Domaine de Châteauvieux, tenu par le chef Philippe Chevrier et qui est situé dans le hameau de Peney-Dessus, fait partie des Grandes Tables de Suisse.

DémographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Satigny compte 4 187 habitants fin 2018[1]. Sa densité de population atteint 221 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Satigny entre 1850 et 2008[6] :

 

AgricultureModifier

Satigny est la plus grande commune viticole de Suisse avec ses 438 hectares de vignes pour 1 115 hectares de surface agricole utile, soit 40 %[5]. On y dénombre de nombreux cépages rouges comme le gamaret, le pinot noir, le merlot, le gamay, le cabernet sauvignon ou la syrah, ainsi que des cépages blancs tels que le chasselas, l'aligoté, le sauvignon blanc et le viognier.

PolitiqueModifier

Le maire et les adjoints ont été remplacés par trois conseillers administratifs qui, à tour de rôle, prennent le poste de maire. Il constitue l'exécutif alors que le Conseil municipal représente le délibératif. Pour la législature 2015-2020, le conseil administratif est représenté par madame et messieurs:

Monsieur Claude Guinans (PLR) (Maire du 01.06.2015 au 31.05.2016 et du 1er juin 2019 au 31 mai 2020)

Madame Anne Revaclier (PLR) (Maire du 01.06.2016 au 31 mai 2017 et du 1er juin 2018 au 31 mai 2019)

Monsieur Philippe Bossy (l'Alternative) (Maire du 01.06.2017 au 31 mai 2018)

Le conseil municipal se compose de 19 membres, à majorité bourgeoise.

SportModifier

  • FC Satigny
  • TC Satigny
  • CTT Mandement
  • IHC Mandement
  • Gym Mandement
  • Satigny Warthogs (Unihockey)
  • BC Mandement (badminton)
  • JC Satigny (Judo)

CultureModifier

Le hameau de Choully organise depuis le début du XIXe siècle le « tir des boîtes », qui sont des masses de fonte tronconiques avec de la poudre noire dedans qui détonne. Les boîtes peuvent être tirées lors du mariage d'un villageois, avec 11 boîtes qui détonnent ou lors d'une naissance, 9 boîtes sont alors tirées pour les filles et 11 pour les garçons. Elles étaient utilisées auparavant pour faire sauter des portes lors d'un siège[7]. Elles sont désormais tirées annuellement en novembre lors de la fête de la Saint-Martin[8]. Cette tradition était auparavant observée dans d'autres communes ainsi qu'en France voisine[7].

Vie associativeModifier

  • Association des habitants de la commune de Satigny AHCSA www.ahcsa.ch
  • Association des voisins de l'usine des Cheneviers [1]
  • Jeunesse de Satigny [2]

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :