Ouvrir le menu principal

En astronomie, un satellite irrégulier est un satellite naturel sur une orbite distante, inclinée et souvent rétrograde, qu'on croit capturé plutôt que formé autour de sa planète (à l'exception notable des deux satellites de Mars).

Satellites irréguliers de Jupiter (en rouge), Saturne (jaune), Uranus (vert) et Neptune (bleu)

Depuis une dizaine d’années on a découvert près de 90 satellites irréguliers autour des quatre planètes géantes du Système solaire.

Le diagramme ci-contre illustre les orbites des satellites irréguliers connus. Leur abscisse correspond aux demi-grands axes a, exprimés en fraction du rayon de la sphère de Hill de la planète, un satellite étant considéré irrégulier s’il orbite au-delà de . L'axe vertical donne l'inclinaison i de l'orbite en degrés, les satellites figurant sous l'axe horizontal (i>90°) ayant une orbite rétrograde. La taille du cercle donne un ordre d'idée de la taille relative des différents corps entre eux.

La capture d'un satellite nécessite une réduction de sa vélocité, sans quoi le corps ne ferait que survoler la planète, voyant sa trajectoire déviée, mais repartant avec la même vitesse qu'au départ. Les facteurs en jeu peuvent être les interactions gravitationnelles avec les satellites existants, les effets de marée ou une collision avec un satellite existant. La plus grande fréquence des orbites rétrogrades s'explique sans doute par le fait que ces facteurs sont plus susceptibles d'agir lorsque le futur satellite arrive contre le sens de rotation de la planète. Cependant, les satellites orbitant en sens rétrograde sont freinés par les effets de marée et condamnés à plus ou moins long terme à s'écraser sur leur planète.

planète rH[106km][1]
Jupiter 51
Saturne 69
Uranus 73
Neptune 116

RéférencesModifier

  1. Scott S. Sheppard Outer irregular satellites of the planets and their relationship with asteroids, comets and Kuiper Belt objects Asteroids, Comets, Meteors, Proceedings of the 229th Symposium of the International Astronomical Union held in Búzios, Rio de Janeiro, Brasil August 7-12, 2005, Edited by Daniela, L.; Sylvio Ferraz, M.; Angel, F. Julio Cambridge: Cambridge University Press, 2006., p. 319-334. Preprint (en anglais).