Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Saskia van Uylenburgh
Saskia.jpg

Saskia représentée par son mari Rembrandt Harmenszoon Van Rijn

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 29 ans)
AmsterdamVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Domicile
Activités
Père
Rombertus van Uylenburgh (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Antje van Uylenburgh (d)
Titia van Uylenburgh (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Rembrandt (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Parentèle
Alida van Uylenburgh (d) (cousine germaine)Voir et modifier les données sur Wikidata

Saskia van Uylenburgh ( - ) est la femme du peintre hollandais Rembrandt. Elle lui a souvent servi de modèle dans ses peintures et ses dessins.

Sommaire

BiographieModifier

Née à Leeuwarden, Saskia est la benjamine des huit enfants de Rombertus van Uylenburgh, célèbre avocat, bourgmestre de la ville ainsi qu'un de fondateurs de l'Université de Franeker. La jeune fille est orpheline à l'âge de douze ans, après la mort de sa mère, Sjoukje Ozinga, puis celle de son père cinq ans plus tard. Elle est alors élevée par son oncle, Hendrick van Uylenburgh, peintre et marchand d'art venu de Pologne pour s'établir à Amsterdam en 1625.

Saskia rencontre Rembrandt grâce à son oncle, Hendrick van Uylenburgh, un des marchands auquel l'artiste confie ses œuvres pour la vente.

Le couple se marie le 22 juin 1634[1] à Het Bildt, où Saskia a été élevée par sa sœur Hiskje et son beau-frère Gerard van Loo. Après la mort de sa sœur Antje, Saskia s'était mise au service de cet autre beau-frère, le professeur polonais Johannes Maccovius, qui enseignait la théologie à Franeker.

Rembrandt vit dans une certaine aisance grâce à la reconnaissance de son talent et, en 1639, Saskia et lui s'établissent dans une élégante maison dans la Jodenbreestraat. La maison se trouve à proximité de la galerie du cousin de Saskia dans le quartier juif, devenue aujourd'hui le Rembrandthuis museum. Trois des enfants du couple meurent peu après la naissance. Le 22 septembre 1641 ils ont enfin un fils Titus, ainsi nommé en l'honneur de la tante maternelle Titia (Tietje) van Uylenburgh. Saskia meurt l'année suivante, probablement de tuberculose, et est enterrée dans la Oude Kerk.

 
Le Musée de la maison de Rembrandt, Jodenbreestraat, Amsterdam

Après la mort de SaskiaModifier

Après un certain temps, Rembrandt donne les bijoux et les bagues ayant appartenu à Saskia à la nourrice Geertje Dircx, geste peu apprécié par la famille van Uylenburgh. Quelques années plus tard, Geertje désire que le peintre l'épouse, auquel cas il devrait renoncer à l'héritage de Saskia. Le mariage ne se fait pas. Geertje part et essaie de vendre les bijoux; Rembrandt s'adresse au tribunal et fait enfermer Geertje dans un asile à Gouda.

Titus et la nouvelle compagne de son père, leur ex-bonne Hendrickje Stoffels, s'occupent de donner du travail à Rembrandt dans ses dernières années : une solution astucieuse pour lui permettre de peindre sans être assiégé par les créanciers. Le 27 octobre 1662 Rembrandt vend la tombe de Saskia pour pouvoir payer l'enterrement de Hendrickje.

Notes et référencesModifier

  1. « Biographie de Rembrant » (consulté le 26 octobre 2011)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (de) Christoph Driessen, Rembrandts vrouwen, Bert Bakker, 2012
  • (de) Christoph Driessen, Rembrandt und die Frauen, Pustet, 2011
  • (de) A. Graaff, M. Roscam Abbing, Rembrandt voor Dummies, Addison Wesley, 2006

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :