Ouvrir le menu principal

Sarah El Haïry

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hairy.

Sarah El Haïry
Illustration.
Sarah El Haïry en juin 2017.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(2 ans, 1 mois et 28 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 5e de la Loire-Atlantique
Législature XVe
Groupe politique MoDem
Prédécesseur Michel Ménard
Porte-parole nationale du MoDem
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 21 jours)
Avec Jean-Noël Barrot (jusqu'en 2018)
Prédécesseur Yann Wehrling
Biographie
Date de naissance (30 ans)
Lieu de naissance Romorantin-Lanthenay (France)
Nationalité Française
Parti politique UMP (jusqu'en 2010)
MoDem (depuis 2010)
Diplômée de Université de Nantes
Profession Déléguée régionale
Résidence Nantes
Site web elhairy.fr

Sarah El Haïry, née le à Romorantin-Lanthenay, est une femme politique française, membre du MoDem. Elle est députée à compter du . Présidente du MoDem de la Loire-Atlantique, elle est coprésidente du groupe d'études sur l'économie sociale et solidaire (ESS)[1],[2].

En février 2018, elle intègre le bureau exécutif et devient porte-parole du MoDem, en tandem avec Jean-Noël Barrot. Le 12 décembre 2018, elle occupe seule cette fonction lorsque Jean-Noël Barrot devient secrétaire général du parti[3]. Dans le livre Vieux Renards et Jeunes Loups de Frédéric Métézeau, François Bayrou cite cinq députés Modem qui incarnent selon lui « la relève », dont la députée nantaise.

Sommaire

BiographieModifier

Née le 16 mars 1989 de parents franco-marocain, un père médecin et une mère chef d'entreprise, elle passe son bac au lycée Lyautey de Casablanca, après notamment une scolarité à Metz[4]

Après avoir suivi une classe préparatoire aux grandes écoles au lycée Carcouët à Nantes, elle entame des études de droit à l'université de Nantes. Elle a aussi suivi un cycle du séminaire jeune au sein de l'Institut des hautes études de Défense nationale.

Elle séjourne au Canada, où elle rejoint le cabinet de la ministre du Tourisme québecoise Nicole Ménard, dans le cadre d'un échange franco-québécois du CAPFQ. À son retour, elle devient responsable régionale dans une société coopérative. Elle est également déléguée régionale Ouest de la Fondation UP[5].

Carrière politiqueModifier

Elle a milité à l'Union pour un mouvement populaire (UMP) jusqu'en 2010[6]. Après avoir adhéré au Mouvement démocrate (MoDem)[7], elle figure en deuxième position de la liste du parti aux élections municipales de 2014 à Nantes[8]. Elle se présente sur la liste menée par Bruno Retailleau aux élections régionales de 2015 dans les Pays de la Loire[6] (en 29e position en Loire-Atlantique, elle n'est pas élue malgré la victoire de cette candidature[9]).

À la suite de la démission de Xavier Bruckert en mai 2015, elle est nommée à la présidence par intérim du MoDem 44, le 1er février 2016[10],[11].

Après son élection comme députée de la 5e circonscription de la Loire-Atlantique avec 61,02 % des suffrages[12], soutenue par La République en marche, elle annonce ne pas cumuler avec son emploi pour se consacrer entièrement à son mandat[13].

Le , après deux ans d'intérim, Sarah El Haïry, a été élue présidente de la fédération départementale par les militants du MoDem 44. Face à elle se trouvait Patrice Fourreau, directeur du Théâtre du Sphinx à Nantes[14].

Six mois après les élections législatives, Sarah El Haïry est classée 52e d'après l'évaluation et la collecte de données de l’association Regards Citoyens, qui durant six mois a analysé les travaux des parlementaires publiée par Capital La députée est considérée comme la plus assidue parmi tous ses collègues de Loire-Atlantique[15].

En janvier 2018, dans le cadre des entretiens sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, elle rappelle son opposition au projet tout en demandant l'évacuation de la ZAD[16].

En février 2018, elle devient porte-parole du MoDem, en tandem avec Jean-Noël Barrot[8].

En novembre 2018, elle est rapporteure à l'Assemblée nationale de sa première proposition de loi visant à améliorer les trésoreries des associations[17],[18].

Positions politiquesModifier

Le 16 mars 2019 avec 10 députés de la majorité, elle appelle dans L'Obs à se mobiliser et à participer à La Marche du Siècle, soulignant entre autres que « L’Histoire retiendra qu’en cette première moitié du XXIe siècle, les jeunesses du monde auront en commun une cause, la plus essentielle sans doute d’entre toutes : la défense du climat. Première génération à naître dans un environnement dont la dégradation est visible à l’échelle d’une vie, parfois d’une simple décennie. Première génération pour qui la "dette écologique" n’est plus un concept mou mais s’affirme comme une hypothèque sur la vie. Qui peut nier la force de ces angoisses[19] ? »

Elle signe avec 69 autres parlementaires la tribune « Racisme et antisémitisme sont des délits, pas des opinions », portée par la LICRA,[20], afin que les actes et injures racistes et antisémites soient inscrits dans le code pénal.

MandatsModifier

  • À partir du  : députée de la cinquième circonscription de la Loire-Atlantique[21].
    • Membre de la commission des Finances, du Contrôle budgétaire et de l'Économie générale
    • Membre de la Commission d’enquête chargée d’examiner les décisions de l’État en matière de politique industrielle, au regard des fusions d’entreprises intervenues récemment, notamment dans les cas d’Alstom, d’Alcatel et de STX, ainsi que les moyens susceptibles de protéger nos fleurons industriels nationaux dans un contexte commercial mondialisé[22]
    • Membre titulaire du Conseil de l'immobilier de l'État[23], organe consultatif placé auprès du ministre du Budget, des comptes publics et de la réforme de l’État, chargé du domaine, composé de parlementaires et de personnalités qualifiées dans le domaine de l’immobilier.
    • Membre du Comité des finances locales[24].
    • À partir de septembre 2017 : présidente du groupe d'amitié France - Chypre[25].
    • À partir de janvier 2018 : co-Présidente du groupe d'étude sur l'Économie sociale et solidaire

PublicationsModifier

  • Une mondialisation à géométrie variable ? paru dans la Tribune Libre #45 [26]de Février 2012 - La démondialisation aurait en principe pour but de rendre plus juste, plus sociale et plus écologique l’organisation économique mondiale. Cet objectif apparaît noble. Or l’instauration de taxes douanières à la base de la notion de démondialisation ne m’apparaît pas d’un très grand modernisme puisqu’elle ramènerait l’économie mondiale dans la situation d’avant les accords du GATT de 1947 et ne permettrait aucun changement positif.
  • Une proposition de loi pour renforcer les associations[27] paru dans L'Humanité Octobre 2018 , présentant les enjeux de l’économie sociale et solidaire (ESS) d'aujourd’hui  qui est à un carrefour. Les familles historiques – associations, fondations, coopératives – ont pollinisé le reste de l’économie en montrant qu’il est important de mettre du sens dans ce que l’on fait. Désormais, l’ESS doit se défendre en en revenant aux statuts de ses structures, dont le fonctionnement démocratique garantit la place de l’être humain dans son projet.
  • Nous avons besoin d'une économie sociale dynamique et ambitieuse[28] paru dans Participer de Septembre 2018 portant sur les "Scop et Scic, entreprises d’innovation sociale" .L’innovation sociale est une réponse nouvelle à un enjeu social fort avec la participation de toutes les parties prenantes. Elle est inscrite dans l’ADN des sociétés coopératives qui répondent avec leur gouvernance collective aux enjeux d’un développement local durable sur leur territoire.
  • Rapport de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république sur la proposition de loi de Mme Sarah El Haïry visant à améliorer la trésorerie des associations
  • Rapport [29]sur la sécurité civile de la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire sur le projet de loi de finances pour 2019 (n°1255) écrit par Sarah El Haïry
  • Rapport sur la vie associative, la jeunesse et le sport pour le budget 2019[30]
  • Rapport N° 1055 de la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire sur le projet de loi de règlement du budget et d'approbation des comptes, après engagement de la procédure accélérée, de l'année 2017[31]

Notes et référencesModifier

  1. https://www.chorum-cides.fr/actualite/quels-deputes-pour-less-a-lassemblee-nationale/
  2. Assemblée Nationale, « Composition du groupe d'études : économie sociale et solidaire au 4 février 2018 - 15e législature - Assemblée nationale », sur Assemblée nationale (consulté le 4 février 2018)
  3. « L'ex-conseiller départemental de Haute-Loire Jean-Noël Barrot nommé secrétaire général du MoDem », sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes (consulté le 13 décembre 2018)
  4. « Loire Atlantique : la députée Sarah El Haïry découvre le Palais Bourbon », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2018)
  5. « Sarah El Hairy - Présidente du MoDem 44 / Déléguée Régionale UP Fundation Nantes », sur http://lesfameuses.com,
  6. a et b « Politique. Sarah El Hairy nouvelle présidente du MoDem Loire-Atlantique », Presse Océan,‎ (lire en ligne, consulté le 28 juin 2017)
  7. « INFOGRAPHIES. Législatives : l'Assemblée prend un coup de jeune historique avec l'arrivée de 28 députés vingtenaires », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juin 2017)
  8. a et b Antoine Denéchère, « La députée de Loire-Atlantique Sarah El Haïry prend du galon et devient porte-parole du Modem », francebleu.fr, 28 février 2018.
  9. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections régionales 2015 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Regionales/elecresult__regionales-2015 (consulté le 28 juin 2017)
  10. « Sarah El Hairy nouvelle présidente du MoDem Loire-Atlantique », sur http://www.presseocean.fr,
  11. Agnès Clermont, « Sarah El Haïry, 28 ans, Modem et Macron », sur https://www.ouest-france.fr,
  12. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  13. « 19 juin 2017 », sur Sarah El Haïry : la nouvelle députée de la 5ème circonscription de Loire-Atlantique a 28 ans, france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le 19 juin 2017)
  14. Sarah El Hairy élue Présidente du Modem 44, media-web.fr, 20 novembre 2017.
  15. « Les députés d'En Marche, cancres de l’Assemblée… notre classement », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2018)
  16. Rémi Barroux, « Notre-Dame-des-Landes : le premier ministre veut déminer le dossier auprès des élus locaux », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 6 janvier 2018)
  17. « N° 1415 - Rapport de Mme Sarah El Haïry sur la proposition de loi de Mme Sarah El Haïry et plusieurs de ses collègues visant à améliorer la trésorerie des associations (1329). », sur Assemblée nationale (consulté le 29 novembre 2018)
  18. Carole Sauvage, « Une proposition de loi pour améliorer la trésorerie des associations », La Croix,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 6 janvier 2018)
  19. https://www.nouvelobs.com/politique/20190314.OBS1774/tribune-gabriel-attal-et-10-deputes-de-la-majorite-nous-marcherons-demain-pour-la-planete.html
  20. LICRA, « Racisme et antisémitisme sont des délits, pas des opinions », sur Licra - Antiraciste depuis 1927, (consulté le 18 mars 2019)
  21. « Loire-Atlantique (44) - 5ème circonscription - Résultats de la circonscription au 2d tour », ministère de l'Intérieur (consulté le 19 juin 2017).
  22. http://www2.assemblee-nationale.fr/instances/fiche/OMC_PO742273
  23. Conseil de l'immobilier de l'Etat
  24. « Le Comité des finances locales », sur collectivites-locales.gouv.fr (consulté le 8 décembre 2017)
  25. « Groupe d'amitié France-Chypre - 15ème législature - Assemblée nationale », sur Assemblée nationale (consulté le 8 décembre 2017)
  26. « Une mondialisation à géométrie variable ? | Institut Kervegan », sur www.institut-kervegan.com (consulté le 19 octobre 2018).
  27. « Sarah El Haïry « Une proposition de loi pour renforcer les associations » », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2018).
  28. « Scop et Scic, entreprises de l’innovation sociale », Participer, no 668,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2018).
  29. « Rapport » [PDF], sur Assemblée nationale (consulté le 9 janvier 2019)
  30. « Rapport » [PDF], sur Assemblée nationale (consulté le 9 janvier 2019)
  31. « Rapport » [PDF], sur Assemblée nationale

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :