Ouvrir le menu principal

Sarah Duhamel

actrice française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duhamel.
Sarah Duhamel
Nom de naissance Marie Marguerite Sarah Duhamel
Naissance
Rouen, Drapeau de la France France
Nationalité France française
Décès (à 53 ans)
Paris 20e
Profession actrice
Tombe Schmit-Duhamel au cimetière du Père-Lachaise (division 90).

Marie Marguerite Sarah Duhamel, née à Rouen le [1] et morte le à l'Hôpital Lariboisière dans le 10e arrondissement de Paris[2], est une artiste lyrique et une actrice française.

BiographieModifier

Fille d'un acteur de théâtre[3] et d'une chanteuse d'opérette[4], Sarah Duhamel débuta sur scène dès l'âge de trois ans. A l'affiche de divers théâtres parisiens à partir de 1889 (Théâtre Libre, Gymnase, Odéon, Folies-Dramatiques, Menus-Plaisirs), elle débute à l'Eldorado en 1893 comme chanteuse[5] puis entame une tournée en Italie et dans le Midi de la France qui durera deux ans. De retour à Paris en 1895, elle se produit dans diverses revues de cafés-concerts avant d'être engagée en 1910 par le réalisateur Romeo Bosetti chez Pathé frères où elle va interpréter essentiellement les rôles-titres des séries comiques Rosalie et Pétronille jusqu'en 1916. A cette date, Romeo Bosetti, blessé de guerre, abandonne le cinéma. Après la guerre, la carrière de Sarah Duhamel se fera plus discrète tant au théâtre qu'au cinéma.

Décédée à l'âge de 53 ans[6], ses cendres ont été déposées le au Cimetière du Père-Lachaise (90e division) de Paris[7] aux côtés de son mari, l'acteur et auteur dramatique Édouard Schmit dit Darmaine (1884-1972) avec lequel elle s'était mariée en 1915, et de sa sœur Louise Jeanne Bibiane Duhamel (1870-1910), chanteuse d'opérette connue sous le nom de Biana Duhamel[8].

Carrière au cinémaModifier

Série Rosalie 
Série Pétronille 

(Série attribuée au réalisateur Roméo Bosetti par l'historien du cinéma Jean Mitry).

Autres rôles 

Carrière au théâtreModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Acte de naissance no 587 (vue 162/205) avec mention marginale du mariage. Archives départementales de la Seine-Maritime en ligne, commune de Rouen, registre des naissances de 1873.
  2. Acte de décès no 1800 (vue 14/31). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 10e arrondissement, registre des décès de 1926.
  3. Napoléon Duhamel (1843-1910) fut également directeur de théâtre.
  4. Bibiane Augustine Goffard (1844-1901) était originaire de Liège où son père était marchand de musique.
  5. Propos de coulisses. Gil Blas, 24 février 1893, p. 4, disponible sur Gallica.
  6. Courrier théâtral et musical. Petit courrier. Comoedia, 18 avril 1926, p. 5, disponible sur Gallica.
  7. Registre journalier d'inhumation, 19 avril 1926, n°632, page 3
  8. Celles qui s'en vont. Biana Duhamel est morte. Comoedia, 27 octobre 1910, p. 3, disponible sur Gallica.
  9. Tablettes théâtrales. Le Matin, 18 mars 1892, p. 3, disponible sur Gallica.
  10. Léon Schlésinger (1862-1903) était le petit-fils du compositeur et chef d'orchestre Isaac Strauss.
  11. Le chansonnier Nemo est mort. Comoedia, 9 août 1932 , p. 2, disponible sur Gallica.
  12. En province. Rouen. L'Art lyrique et le music-hall, 6 septembre 1896, p. 7, disponible sur Gallica.
  13. Affiche du film tiré de l'oeuvre de Pierre Decourcelle disponible sur Gallica.
  14. Affiche du spectacle La Goualeuse disponible sur Gallica.
  15. Henry Vèzes dit Ryvez (1875-19..) était connu également comme chroniqueur de chasse et de pêche. Officier de l'Instruction publique en 1908.

Liens externesModifier