Sarah Bakewell

biographe, écrivain
Sarah Bakewell

Sarah Bakewell est une romancière et essayiste anglaise née à Bournemouth.

BiographieModifier

Née de parents libraires, Sarah Bakewell étudie à l'Université de l'Essex. Elle aide un temps ses parents puis entre au département des livres rares à la Wellcome Library, puis au National Trust[1].

Sarah Bakewell est collaboratrice du Guardian et du New York Times[2].

PrixModifier

Elle reçoit le prix 2010 du National Book Critics Circle Award pour sa biographie de Montaigne[3].

ŒuvresModifier

  • The Smart (Chatto & Windus, 2001), roman
  • The English Dane (Chatto & Windus, 2005)
  • How to Live, or a life of Montaigne in one question and twenty attempts at an answer, essai (Chatto & Windus 2010). Traduit en français en 2013 : Comment Vivre ? Une vie de Montaigne en une question et vingt tentatives de réponse, Albin Michel.
  • At the Existentialist Café: Freedom, Being, and Apricot Cocktails, with Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Albert Camus, Martin Heidegger, Karl Jaspers, Edmund Husserl, Maurice Merleau-Ponty and others (Chatto & Windus / New York, Other Press, 2016).

Notes et référencesModifier

  1. Philippe Simon, Le parcours de Sarah Bakewell publié le samedi 22 juin 2013 sur le site Le temps
  2. Sarah Bakewell sur le site de Philosophie magazine, consulté le 19 février 2015.
  3. Jane Ciabattari, National Book Critics Circle Award Winners Sarah Bakewell, Darin Strauss, Isabel Wilkerson, publié le 18 mars 2011 sur le site Critical Mass, consulté le 19 février 2015.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier