Sarah Al Amiri

scientifique et femme politique émiratie

Sarah Al Amiri
Illustration.
Sarah Al Amiri en 2019
Fonctions
Ministre d'État pour les hautes technologies des Émirats arabes unis
En fonction depuis le
(4 ans et 10 mois)
Président Khalifa ben Zayed Al Nahyane
Premier ministre Mohammed ben Rachid Al Maktoum
Biographie
Date de naissance
Nationalité émiratie
Diplômé de Université américaine de Sharjah (en)

Sarah bint Yousef Al Amiri (en arabe : سارة بنت يوسف الأميري , née en 1987) est présidente du Conseil des scientifiques des Émirats arabes unis et cheffe de projet adjointe de la mission martienne des Émirats (Al-Amal). Elle est ministre d'État dédiée aux hautes technologies au sein du cabinet des Émirats arabes unis. Elle préside aussi l'Agence spatiale du pays[1].

Jeunesse et éducationModifier

Al Amiri est née en 1987 aux Émirats Arabes Unis[2]. Elle étudie l'informatique à l'Université américaine de Sharjah (en)[3],[4],[5]. Elle s'est toujours intéressée à l'ingénierie aérospatiale, mais grandit à une époque où les Émirats arabes unis n'ont pas de programme spatial[6].

Recherche et carrièreModifier

Al Amiri commence sa carrière au Centre spatial Mohammed bin Rashid, où elle travaille sur DubaiSat 1 et DubaiSat 2[7]. Elle rejoint le ministère du Changement climatique et de l'Environnement des Émirats arabes unis avant d'assumer un poste de direction au Dubai World Trade Center[3]. En 2016, elle est nommée à la tête de l'Emirates Science Council[6],[8],[9].

Aujourd'hui, elle est responsable scientifique de la mission martienne des Émirats[6],[10],[11]. La mission est un partenariat avec l'Université du Colorado à Boulder, l'Université de Californie, Berkeley et l'Université d'État de l'Arizona[6]. Lors du TEDxDubai 2017, elle donne une conférence sur la mission martienne[12],[13]. En novembre de la même année, Amiri devient la première émiratie à prendre la parole lors d'un événement international TEDx lorsqu'elle parle de la mission martienne des Émirats en Louisiane[14]. La mission est lancée en juillet 2020 et devrait atteindre Mars en 2021 pour coïncider avec le 50e anniversaire des Émirats arabes unis[15]. L'équipe scientifique de la mission est composée de femmes à 90 %, dans un pays où les diplômé(e)s en sciences sont majoritairement des femmes[16]. Sarah Al Amiri est une des conférencières invitées au Forum économique mondial de 2016[17].

En octobre 2017, Amiri est nommée ministre d'État aux Sciences avancées au sein du cabinet des Émirats arabes unis[4],[18]. Dans un effort pour accroître la collaboration scientifique mondiale, Al Amiri visite des institutions scientifiques américaines en novembre 2017[9]. Elle a participé au Foo Camp 2018. Elle figure sur la liste des 100 femmes de la BBC annoncée le 23 novembre 2020[19].

RéférencesModifier

  1. (en) Meghan Bartels, « UAE's Hope Mars orbiter nails first big maneuver in deep space », Space, (consulté le )
  2. (ar) « من هي الوزيرة سارة الأميري لمحات من حياة مهندسة"الأمل" », Thaqfny (consulté le )
  3. a et b (en-US) « Meet the nine female ministers in the UAE's current cabinet », Emirates Woman,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (en) « Members Of The Cabinet », uaecabinet (consulté le )
  5. (en) « View Content », www.ausalumni (consulté le )
  6. a b c et d (en-US) « The 29-year-old woman who's lead scientist for the UAE's Mars mission », World Economic Forum (consulté le )
  7. (en-US) « Sarah Al Amiri | The First UAE Synchrotron User Meeting » (consulté le )
  8. « New UAE ministers aim to excel », GulfNews,‎ (lire en ligne)
  9. a et b « Al Amiri, 29, to head UAE Council of Scientists », GulfNews,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Arabian Aerospace - Living in the city...on Mars », www.arabianaerospace.aero (consulté le )
  11. (en) « UAE and Indian scientists to discuss nano satellites and Mars mission plans », sur The National (consulté le )
  12. (en) « TEDxDubai » (consulté le )
  13. (en) [vidéo] TEDx Talks, A Mars Mission of Hope sur YouTube,
  14. (en) Leah Simpson, « The First Emirati to Speak on a Global TED Stage Is a Woman », sur POPSUGAR Middle East Love, (consulté le )
  15. (en) « UAE Mulls Life after Oil—and on Mars », sur Scientific American (consulté le )
  16. Sophie Bécherel, « Les Émirats Arabes Unis espèrent intégrer un club très fermé en envoyant la sonde Hope autour de Mars », sur www.franceinter.fr, (consulté le )
  17. (en) « Authors », World Economic Forum (consulté le )
  18. (en) « Sarah Amiri of UAE Mars Mission appointed Science Minister by Mohammad Bin Rashid | ummid.com » (DOI 10.2017/sarah-amiri-appointed-minister-of-science-in-uae.html, consulté le )
  19. (en-GB) « BBC 100 Women 2020: Who is on the list this year? », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :