Sansanding

commune malienne

Sansanding
Administration
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Ségou
Cercle Ségou
Maire Madiouma Keita (RPM)
élu(e) en 2009[1]
Démographie
Population 23 109 hab. (2016)
Population précédent recensement 15 145 hab. (1998)
Taux de croissance annuel moyen 3.9 %
Géographie
Coordonnées 13° 43′ 31″ nord, 6° 00′ 15″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Mali
Voir sur la carte administrative du Mali
City locator 14.svg
Sansanding
Géolocalisation sur la carte : Mali
Voir sur la carte topographique du Mali
City locator 14.svg
Sansanding

Sansanding est une commune du Mali, dans le cercle et la région de Ségou.

La ville de Sansanding, à 50 km de la ville de Ségou, est située sur la rive gauche du fleuve Niger. La ville est traversée par une route nationale qui mène à Macina. La commune de Sansanding compte 17 villages.

HistoireModifier

 
Mademba-Si, Fama de Sansanding.

De son premier nom Sizani, c'est-à-dire la petite clôture. Le village a été fondé vers 1220 par Alpha Mahamoud Kouma, le territoire de Sizani aurait été acheté (avec l’aide des Cissé) au Fama de Sibila (un village à 20 km environ de Sansanding). À l’époque on l’appelait Mangoni, puis Sinzani qui, avec l’arrivée des Français, a donné naissance à Sansanding.

Quelques figures historiques ont marqué la vie de Sansanding, notamment Mineta Cissé et son hôte Moulaye Labass Haïdara. Cette dernière, de par sa générosité et son intelligence, aurait sauvé le village des mains du guerrier Sidi Baba Coulibaly. Les deux personnages sont considérés comme des saints. Ils reposent aujourd’hui dans un endroit bien gardé. On retient également le nom de Malamine de Sansanding, celui qui se serait illustré lors d’une cérémonie à Nyamina.

Plus récemment, Fama Mademba Seye Sy ou Sizani Fama a régné sur le village pendant la période coloniale[2]. C'est à partir de cette commune que le fama de la commune (père d'Abd el Kader Mademba Seye, lieutenant de Blaise Diagne) et ce dernier font la préparation politique pour le recrutement massif des tirailleurs sénégalais[3]. Après l'indépendance, ce fut le règne de Massa Sidibé qui était un ami très proche du premier président du Mali, Modibo Kéïta.

PersonnalitésModifier

ÉconomieModifier

Les activités économiques dans la commune de Sansanding sont essentiellement basées sur l'agriculture, l’élevage et la pêche.

ÉducationModifier

L'école fondamentale de Sansanding a été créée en 1913 avec comme premier directeur Ben Daouda Sy, l'un des fils de Fama Mandé Ba Sy. Un second cycle a été ouvert en 1991.

Notes et référencesModifier

  1. « Informations sur les élus », sur Ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, (consulté le 18 mars 2010)
  2. Myron J. Echenberg, Les Tirailleurs sénégalais en Afrique occidentale française (1857-1960), Éditions Karthala, (ISBN 281113218X et 9782811132187, lire en ligne)
  3. http://webdoc.rfi.fr/blaise-diagne-grande-guerre-1914-1918-france-tirailleurs-afrique/chapitre-1/index.html