Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Sanctuaires et temples de Nikkō

Les sanctuaires et temples de Nikkō (日光の社寺, nikkō no shaji?) sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1999.

Sanctuaires et temples de Nikko *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Vue du Nikkō Tōshō-gū
Vue du Nikkō Tōshō-gū
Coordonnées 36° 44′ 51″ nord, 139° 36′ 38″ est
Pays Drapeau du Japon Japon
Subdivision Préfecture de Tochigi
Type Culturel
Critères (i) (iv) (vi)
Superficie 50,8 ha
Numéro
d’identification
913
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 1999 (23e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Sommaire

DescriptionModifier

Au total le site comprend 103 édifices religieux dont 9 sont classés trésor nationaux et 94 biens culturels importants. Il réunit les trois sites historiques du quartier Sannai du centre-ville de Nikkō : les sanctuaires shintō Tōshō et Futarasan, et le temple Rinnō.

Sanctuaire FutarasanModifier

Article détaillé : Futarasan-jinja.

Le sanctuaire est composé d'un ensemble de bâtiments dont 23 sont inscrits comme « Biens culturels importants » par le gouvernement[1], parmi lesquels on peut citer:

  • Honden,
  • Mitomo-jinja,
  • Hie-jinja,
  • Torii,
  • Shinkyō

Tōshō-gūModifier

Article détaillé : Nikkō Tōshō-gū.

Le sanctuaire est composé de nombreux bâtiments dont 39 sont inscrits comme « Biens culturels importants » par le gouvernement et d'autres comme « Trésors nationaux »[1] dont:

  • Ishidorī,
  • Omotemon,
  • Yomeimon,
  • Karamon,
  • Gojūnotō

Rinnō-jiModifier

Article détaillé : Rinnō-ji.

On y trouve des bâtiments tels que:

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier