Sanctuaire national de la Petite Fleur

Vue extérieure
Vue de la basilique

Le sanctuaire national de la Petite Fleur[1],[2] (National Shrine of the Little Flower) est une église catholique aux États-Unis élevée au rang de sanctuaire national et de basilique mineure. Elle se trouve à Royal Oak[3] dans le Michigan. L'édifice est terminé en deux étapes entre 1931 et 1936. Le sanctuaire est sis au 2100 West Twelve Mile Road et dépend de l'archidiocèse de Détroit. La construction a été financée grâce aux émissions radiodiffusées du P. Charles Coughlin dans les années 1930.

Le sanctuaire est nommé en l'honneur de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus (surnommée « la Petite Fleur »). La construction commence en 1926 dans un quartier majoritairement protestant. Deux semaines après son ouverture, le Ku Klux Klan brûle une croix devant la porte en signe d'hostilité. La structure de bois est, en conséquence, détruite par un incendie, le 17 mars 1936. La construction de cette église Art déco recommence en 1931 et se termine en 1936. L'architecte new-yorkais Henry J. McGill en est l'auteur.

Le pape François l'élève au statut de basilique mineure, le 31 janvier 2015.

Voir aussiModifier

 
Intérieur

RéférencesModifier

  1. (en) Informations
  2. (en) Maureen McDonald, Royal Oak 1er janvier 2010, Arcadia Publishing (ISBN 9780738577753)
  3. (en) Rodney Arroyo , Royal Oak, Michigan Photographs , 1er janvier 2008