Ouvrir le menu principal

ChristianismeModifier

Dans le christianisme, la sanctification est le processus par lequel une personne se libère du péché et devient pure et sainte [1].

OrigineModifier

Selon la Bible, la sanctification apparaît comme un commandement divin [2]:

  • « Vous serez saints, car je suis saint » (1 Pierre 1:16)
  • « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12:14)
  • « Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification ; c'est que vous vous absteniez de l'impudicité » (1 Thessaloniciens 4:3)
  • « Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu » (2 Corinthiens 7:1)
  • « et il leur dit : Écoutez-moi, Lévites ! Maintenant sanctifiez-vous, sanctifiez la maison de l'Éternel, le Dieu de vos pères, et mettez ce qui est impur hors du sanctuaire » (2 Chroniques 29:5)
  • « Josué dit au peuple : Sanctifiez-vous, car demain l'Éternel fera des prodiges au milieu de vous » (Josué 3:5)

CatholicismeModifier

Dans le catholicisme, il est possible que le processus de sanctification d'une personne soit reconnu par son entourage, qui alors la proposera peut-être à l'étude des autorités religieuses pour qu'elle entre dans le catalogue des saints auxquels on rend un culte[3]. La canonisation est la dernière étape vers la reconnaissance de l'état de Sainteté. La sanctification est, elle, un cheminement personnel et spirituel ayant pour objectif majeur la communion la plus parfaite possible avec le Créateur.

Christianisme évangéliqueModifier

Dans le christianisme évangélique, il y a deux positions sur la sanctification, soit la sanctification progressive et la sanctification entière [4].

Sanctification progressiveModifier

La sanctification progressive est l’œuvre de sanctification du croyant par la grâce et les décisions du croyant, après la nouvelle naissance [4]. C’est la position de certaines dénominations évangéliques, telles que les églises baptistes et Assemblées de Dieu [5],[6].

Sanctification entièreModifier

La sanctification entière est l’œuvre de sanctification du croyant qui devient entièrement complète lors de la nouvelle naissance [4]. C’est la position de certaines dénominations pentecôtistes, telles que l’International Pentecostal Holiness Church, l’Église de Dieu (Cleveland), l’Alliance chrétienne et missionnaire, et l’International Church of the Foursquare Gospel [7].

IslamModifier

Dans l’Islam, il arrive d'utiliser la sanctification pour prier au sujet de saints, en particulier chez les soufis, chez qui il est fréquent de dire « que Dieu sanctifie son Secret » ("qaddasa Llahou Sirruhu"), et cela que le Saint soit vivant ou décédé[8].

Notes et référencesModifier

  1. Justo L. González, Essential Theological Terms, Westminster John Knox Press, USA, 2005, p. 155
  2. Richard Watson, A Biblical and Theological Dictionary, Carlton & Porter, USA, 1856, p. 841
  3. Frank K. Flinn, Encyclopedia of Catholicism, Infobase Publishing, USA, 2007, p. 562
  4. a b et c (en) Roger E. Olson, The Westminster Handbook to Evangelical Theology, USA, Westminster John Knox Press, , p. 319.
  5. Keith Kettenring, The Sanctification Connection: An Exploration of Human Participation in Spiritual Growth, University Press of America, USA, 2008, p. 29
  6. Cecil M. Robeck, Jr, Amos Yong, The Cambridge Companion to Pentecostalism, Cambridge University Press, UK, 2014, p. 76
  7. William Kostlevy, Historical Dictionary of the Holiness Movement, Scarecrow Press, USA, 2009, p. 148
  8. Juan Eduardo Campo, Encyclopedia of Islam, Infobase Publishing, USA, 2009, p. 598