Sanche VII

roi de Navarre
(Redirigé depuis Sanche VII de Navarre)

Sanche VII
Illustration.
Image de Sanche VII de Navarre conservée à la Bibliothèque nationale d'Espagne.
Titre
Roi de Navarre

(39 ans, 9 mois et 11 jours)
Prédécesseur Sanche VI
Successeur Thibaut Ier
Biographie
Dynastie Jiménez
Date de naissance vers 1154
Date de décès
Lieu de décès Tudela (Navarre)
Sépulture Collégiale royale de Roncevaux
Père Sanche VI de Navarre
Mère Sancha de Castille
Conjoint Constance de Toulouse

Sanche VII
Monarques de Navarre

Sanche VII de Navarre[1], dit le Fort, (né vers 1154 et mort le à Tudela) est un roi de Navarre. Il régna sur la Navarre de 1194 à 1234.

Le royaume de Navarre sous le règne de Sanche VII (1194-1234)

Biographie modifier

Il participa à la bataille de Las Navas de Tolosa (1212) où l'armée almohade commandée par Muhammad an-Nâsir fut battue[2].

Par la bulle du (annulée le ), il est excommunié par le pape Innocent III[3] pour avoir soutenu Abû Yûsuf Ya'qûb al-Mansûr († 1199), fils de Abû Ya'qûb Yûsuf († 1184).

Famille modifier

Il est le fils de Sanche VI le Sage et de sa première femme Sancha de Castille († 1177)[4], parfois nommée Béatrice[n 1] de Castille.

Sa sœur aînée Bérengère épouse Richard Cœur de Lion le à Limassol sur l'île de Chypre[1].

Il a aussi deux sœurs et un frère puînés :

 
Arrano beltza comme sceau du roi Sanche VII de Navarre.

Unions et descendance modifier

Sanche VII de Navarre épousa vers 1195 Constance de Toulouse, fille du comte Raymond VI, dont il divorça vers 1200 (elle épouse en secondes noces Pierre Bermond d'Anduze, seigneur de Sauve)[1].

Enfin, près du tombeau de Sanche à Roncevaux, les restes d'une femme sont conservés. La nécrologie de l'abbaye la qualifie de "reine Clémence, fille de Frédéric, empereur de Germanie".

S'il n'eut pas de descendance légitime il eut toutefois trois fils naturels :

  • Guillermo Sánchez[1] (Guillaume), prétendant à la succession[5] ;
  • Rodrigo Sánchez († vers 1222 ou 1223)[1] ;
  • Ramiro (Rémi) († 22 décembre 1228), qui fut évêque de Pampelune[5] (1221-1227).

Sans héritier direct, Sanche VII de Navarre eut comme successeur son neveu Thibaut Ier de Navarre[6].

Tombe modifier

 
Le royaume de Navarre de 1195 à 1224.

Dans les 4 années suivant sa mort, ses restes sont transférés à l'église Saint-Nicolas de Tudela. Une odeur de décomposition accompagne le cadavre durant ces 4 années, de 1234 à 1238.

En 1622 à l'occasion d'une rénovation de son mausolée, on procède à quelques mesures, notamment de deux doigts et d'un fémur. En 1952, Luis del Campo, médecin légiste de l'Académie royale de médecine de Saragosse, d'après un document de 1622 relatant cette exhumation, déduit de la mesure de l'empan et du fémur qu'il était, comme son contemporain Jacques Ier d'Aragon, un géant de plus de 2 mètres[7].

Ascendance modifier

Ancêtres de Sanche VII de Navarre

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
32. García IV de Navarre
 
 
 
 
 
 
 
16. Sancho Garcès de Uncastillo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
33. ?
 
 
 
 
 
 
 
8. Ramiro Sanchez de Monzón
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
34. ?
 
 
 
 
 
 
 
17. Constance de Marañón
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
35. ?
 
 
 
 
 
 
 
4. García V de Navarre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
36. Diego Láinez de Vivar
 
 
 
 
 
 
 
18. Rodrigo Díaz de Vivar
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
37. Teresa Rodriguez
 
 
 
 
 
 
 
9. Cristina Rodríguez de Vivar
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
38. Diego Fernández de Oviedo
 
 
 
 
 
 
 
19. Jimena Diaz de Oviedo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
39. Cristina Fernandez
 
 
 
 
 
 
 
2. Sanche VI de Navarre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
40. Engenulf de L'Aigle
 
 
 
 
 
 
 
20. Richard de L'Aigle
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
41. Richeroeda
 
 
 
 
 
 
 
10. Gilbert de l'Aigle
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
42. Richard d'Avranches
 
 
 
 
 
 
 
21. Judith d'Avranches
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
43. Emma
 
 
 
 
 
 
 
5. Marguerite de l'Aigle
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
44. Rotrou II du Perche
 
 
 
 
 
 
 
22. Geoffroy II du Perche
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
45. Adèle de Bellême
 
 
 
 
 
 
 
11. Juliette du Perche
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
46. Hilduin IV de Montdidier
 
 
 
 
 
 
 
23. Béatrice de Roucy
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
47. Alix de Roucy
 
 
 
 
 
 
 
1. Sanche VII de Navarre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
48. Renaud Ier de Bourgogne
 
 
 
 
 
 
 
24. Guillaume Ier de Bourgogne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
49. Adélaïde de Normandie
 
 
 
 
 
 
 
12. Raymond de Bourgogne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
50. Bernard II de Bigorre
 
 
 
 
 
 
 
25. Etiennette de Bigorre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
51. Clémence
 
 
 
 
 
 
 
6. Alphonse VII de León et Castille
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
52. Ferdinand Ier de Castille
 
 
 
 
 
 
 
26. Alphonse VI de León
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
53. Sancha de León
 
 
 
 
 
 
 
13. Urraca de León
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
54. Robert Ier de Bourgogne
 
 
 
 
 
 
 
27. Constance de Bourgogne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
55. Hélie de Semur
 
 
 
 
 
 
 
3. Sancha de Castille
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
56. Raimond-Bérenger Ier de Barcelone
 
 
 
 
 
 
 
28. Raimond-Bérenger II de Barcelone
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
57. Almodis de la Marche
 
 
 
 
 
 
 
14. Raimond-Bérenger III de Barcelone
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
58. Robert Guiscard de Hauteville
 
 
 
 
 
 
 
29. Mahaut de Hauteville
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
59. Sykelgaite de Salerne
 
 
 
 
 
 
 
7. Bérengère de Barcelone
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
60. Bérenger de Millau
 
 
 
 
 
 
 
30. Gilbert Ier de Gévaudan
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
61. Adèle de Carlat
 
 
 
 
 
 
 
15. Douce de Provence
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
62. Geoffroi Ier de Provence
 
 
 
 
 
 
 
31. Gerberge de Provence
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
63. Etiennette de Marseille
 
 
 
 
 
 

Notes et références modifier

Notes
  1. Le nom de Béatrice vient du De Rebus Hispaniæ par Rodericus Ximenes, qui cite "Sancium et Fernandum, Elisabeth et Beatiam" comme les enfants de "Aldefonsi Hispaniarum Regis" et de sa femm "Berengariam" ; on ne sait pas si ce "Beatiam" est une erreur pour Sancha ou une référence à une autre fille non citée ailleurs[4].
Références
  1. a b c d e f g et h (en) Charles Cawley, « Infante don Sancho de Navarra (after 1170-Tudela 7 Apr 1234, bur Roncevalle) », généalogie, dans « Navarre, kings », ch. 3 : « Kings of Navarre 1134-1234 (Jimena dynasty) », sur fmg.ac (consulté en ).
  2. Eugène Goyheneche, Notre Terre Basque : notions de géographie, histoire et culture, Pau, Société Nouvelle d'Éditions Régionales et de Diffusion, (1re éd. 1961), 159 p. (OCLC 850881783, lire en ligne), p. 50.
  3. Nevill Barbour, The relations of King Sancho VII of Navarre with the Almohads - Revue de l'Occident musulman et de la Méditerranée, année 1967, volume 4, n° 4 p. 13.
  4. a et b (en) Charles Cawley, « Infanta doña Sancha Infanta de Castilla ([1139]-5 Aug 1177, bur Pamplona, Cathedral Santa María) », généalogie, dans « Navarre, kings », ch. 3 : « Kings of Castile and León 1112-1217 (Bourgogne-Comte) », sur fmg.ac (consulté en ).
  5. a et b Henri d'Arbois de Jubainville, Histoire des ducs et comtes de Champagne, t. 4, Paris, Librairie Auguste Durand, (lire en ligne), p. 267.
  6. Jubainville 1865, p. 266-268.
  7. (es) Luis del Campo, « La estatura de Sancho el Fuerte » [PDF], Príncipe de Viana, , p. 489.

Voir aussi modifier

Bibliographie modifier

Liens externes modifier