Samuel Doux

Samuel Doux
Description de cette image, également commentée ci-après
Samuel Doux à l'av1er du film La Prière au Gaumont Wilson.
Naissance
Poitiers
Nationalité Drapeau de la France France
Profession scénariste, réalisateur, documentariste, metteur en scène, romancier

Samuel Doux, né en 1974, est un scénariste, réalisateur, documentariste, metteur en scène, et romancier français.

BiographieModifier

Samuel Doux, né en 1974[1], est scénariste, réalisateur, documentariste, metteur en scène, et romancier[2]. Il a grandi en région parisienne[3], il a été serveur, professeur de théâtre, acteur[3] avant de poursuivre des études de lettres à la Sorbonne qui le mèneront au théâtre.

Dans les années 1990, il crée la compagnie théâtrale L’œil écoute, aux côtés de Christophe le Cheviller. Ils jouent et créent ensemble des spectacles d'improvisation théâtrale et jeune public, dont Noir même pas peur, Ciel[4] et Au secours !![5], ainsi qu'une adaptation de L'Iliade d'après Homère. Ces pièces sont notamment présentées de 2000 à 2002 au Festival off d'Avignon[6]. En 2004, sa compagnie entre en sommeil.

À partir de 2002, il réalise des films documentaires tous diffusés sur Arte : Agathe et les métiers du spectacle (quatre épisodes), Grands rôles[7],[8] (cinq épisodes) dont il est le réalisateur principal et le co-créateur avec Agathe Berman, L'Art et la Manière[9] (deux épisodes).

En 2006, Il réalise, Il était une fois... Walt Disney[10], produit par Agathe Berman, Les Films d'Ici et diffusé sur Arte. Puis en 2009 Icelandic, le musée de la mer[11] qui suit la création d'une pièce de théâtre mise en scène par Arthur Nauzyciel et écrite par Marie Darrieussecq.

De 2007 à 2010, il co-écrit avec Fanny Burdino, et réalise trois courts-métrages[12], Au septième jour avec Pauline Acquart, Sacrifié(s) avec Cyril Troley et Innocente, avec Lolita Chammah et Bruno Todeschini, tous sélectionnés dans de nombreux festivals.

En 2012 il publie aux éditions Julliard son premier roman, Dieu n'est même pas mort[3],[13] puis en 2014, Un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires[14], en 2017, L'Éternité de Xavier Dupont de Ligonnès.

En 2014 il adapte et met en scène Fragments, de Marilyn Monroe[15] au Centre dramatique national d'Orléans, produit par le CDN d'Orléans et la ménagerie de verre. La pièce est un seule en scène avec Lolita Chammah, Éric Soyer crée la lumière et la scénographie, Mathieu Baillot, la musique. Musique.

Samuel Doux se consacre ensuite à l'écriture de scénarios dont, entre autres films : Discount, Irréprochable, La prière, Continuer, Arthur Rambo avant de réaliser son premier long-métrage en 2019, Dune Dreams, avec Benoit Magimel, Igor Van Dessel, Johannes Ba Khunke, Agata Buzek, Mercedes Cabral, Majd Mastoura...

Il est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[16],[17].

FilmographieModifier

Réalisateur et auteurModifier

DocumentairesModifier

FictionsModifier

  • 2007 : Au septième jour[12] (court-métrage) Produit par De Films en Aiguille, CNC, Région Picardie.
    • Festival Tous courts d'Aix en provence, Festival international de court-métrage de Clermont-Ferrand[21], Festival international de Corck, Festival Silhouette Paris (...)
  • 2008 : Sacrifié(s)[12] (court-métrage) Produit par De Films en Aiguille, Région NORD.
    • Festival international de court-métrage de Clermont-Ferrand[22], Festival international du film de Porto[23], Festival du film Francophone de Bratislava[24] (...)
  • 2010 : Innocente[12] (court-métrage) Produit par Silex Films, Région Poitou Charente.
    • Festival International du film de Locarno[25], Festival international de court-métrage de Clermont-Ferrand[26] (...)
  • 2019 : Dune Dreams[27](Long-métrage) Produit par Avenue b, Vito Films, Studio Orange, OCS, Ciné + et l'avance sur recette du CNC
    • Festival international de film de Rotterdam[28],[29], Festival de film Européen de Munster[30], Festival du premier film d'Annonay (...)

ScénaristeModifier

BibliographieModifier

RomansModifier

EssaisModifier

  • Désir d'Ikea, le bonheur en pièces détachées[42], Collection : Nouvelles mythologies, Robert Laffont, 2017[43],[44]

Notes et référencesModifier

  1. Présentation de Samuel Doux, site Le Cœur à l'ouvrage, de la région Poitou-Charentes.
  2. Biographie, sur le site de son éditeur, Julliard.
  3. a b c et d « Samuel Doux. Dieu n’est même pas mort », article journal L'Humanité, du 10 août 2012.
  4. La pièce, sur le site du Théâtre du Bourg Neuf, Avignon, en 2000.
  5. La pièce Au secours !!, site theatreonline.com.
  6. Dossier de presse, compagnie théâtrale « Des gens comme tout le monde ».
  7. « Molière », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. a et b Présentation de la série « Grands rôles », site pointculture.be.
  9. a et b Le documentaire HeHe, de la série « L'Art et la Manière », sur le site officiel de la série d'Arte.
  10. a et b Présentation du documentaire, site France Culture.
  11. a et b Présentation du documentaire Icelandic, le musée de la mer, site lesfilmsdici.fr.
  12. a b c et d Présentation des courts métrages de Samuel Doux, site de La Cinémathèque française.
  13. a et b « Dieu n'est même pas mort de Samuel Doux », article journal 20 minutes, du 15 janvier 2013.
  14. a et b Article émission Entre les lignes, site de la radio RTS.
  15. « Marilyn Monroe : ses pensées illuminent les planches », article journal Le Figaro, du 7 janvier 2014.
  16. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », sur LExpress.fr, (consulté le )
  17. « Le collectif 5050 », sur collectif5050.com (consulté le )
  18. Présentation du documentaire Un sens aux choses, site du Festival de Lussas.
  19. http://www.lesfilmsdici.fr/searchfeatures?feature%5B6%5D=2539&film=&feature%5B7%5D=&feature%5B8%5D=&feature%5B9%5D=&submit=Search&orderby=date_add&orderway=desc&n=12
  20. Le web documentaire, sur le site grandpalais.fr.
  21. (en) « Festival International du Court Métrage à Clermont-Ferrand », sur my.clermont-filmfest.com (consulté le )
  22. « Sacrifié(s) (2008) », sur www.unifrance.org (consulté le )
  23. « Sacrifié(s) (2008) », sur www.unifrance.org (consulté le )
  24. « Sacrifié(s) (2008) », sur www.unifrance.org (consulté le )
  25. « Innocente (2010) », sur www.unifrance.org (consulté le )
  26. « Innocente (2010) », sur www.unifrance.org (consulté le )
  27. « Benoît Magimel pour Dune Dreams de Samuel Doux », sur Cineuropa - le meilleur du cinéma européen (consulté le )
  28. a et b « Les prix & festivals de Dune Dreams (2021) sur MUBI », sur mubi.com (consulté le )
  29. a et b (en) Michael Rosser2021-04-15T11:44:00+01:00, « Rotterdam reveals first titles for June event, shifting to hybrid format », sur Screen (consulté le )
  30. a et b (de) « Dune Dreams - Kinoprogramm und Veranstaltungen in Münster », sur cineplex.de (consulté le )
  31. « La prison des femmes et la loi Veil, toute une histoire », interview Samuel Doux, émission Les femmes, toute une histoire, radio France Inter, du 23 novembre 2014.
  32. « ADÉQUAT - Agence artistique, Paris », sur www.agence-adequat.com (consulté le )
  33. http://cineuropa.org/fr/newsdetail/355072/
  34. « Fête de famille (2019) », sur www.unifrance.org (consulté le )
  35. « Fête de famille (2019) », sur www.unifrance.org (consulté le )
  36. « Rouge (2020) », sur www.unifrance.org (consulté le )
  37. https://www.unifrance.org/film/49077/arthur-rambo
  38. « Dieu n’est même pas mort, Samuel Doux », Les billets de Fanny,‎ (lire en ligne, consulté le )
  39. « Samuel Doux : "Avec l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès, on est dans la fabrication du monstre catholique" », France Culture (consulté le )
  40. « L’Eternité de Xavier Dupont de Ligonnès, de Samuel Doux », (consulté le )
  41. On n'est pas couché, « Samuel Doux - On n'est pas couché 11 mars 2017 #ONPC », (consulté le )
  42. © Copyright © 2018 Lisez!, un site du groupe Editis., Désir d'IKEA | Lisez! (lire en ligne)
  43. « "Désir d'Ikea : le bonheur en pièces détachées" : un petit ouvrage à lire », sur reflets.info (consulté le )
  44. « Le monde chez soi », France Culture (consulté le )

Liens externesModifier