Ouvrir le menu principal
Samson Fainsilber
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Samson Fainsilber, né le à Iași (Roumanie) et mort le à Paris, est un acteur et chanteur français[1].

BiographieModifier

Samson Fainsilber naît dans une famille de juifs ashkénazes de Moldavie, province de Roumanie, qui émigrent en France avant la Première Guerre mondiale. Son père est un journaliste de gauche et il a un frère prénommé Benjamin. Il se lance d'abord dans la carrière théâtrale, son physique rappelant celui du célèbre tragédien Édouard de Max, son compatriote. Il apparaît d'abord au théâtre des Mathurins en 1924. Il joue le rôle-titre d'Akim. Il joue ensuite en Italie aux côtés d'Ida Rubinstein. il se fait remarquer dans des rôles sombres au cinéma parlant dans les années 1930.

Il est déchu par le Régime de Vichy de la nationalité française en 1940 qu'il avait acquise par naturalisation en tant que juif roumain. Cette déchéance de nationalité frappe également d'autres acteurs et personnalités du cinéma d'origine juive comme Véra Korène, Pierre Chenal et Jean Temerson, ou pour une autre raison comme René Clair[2]. Après la Libération, il s'occupe d'émissions radiophoniques et donne des cours d'art dramatique, puis il dirige le théâtre de Monte-Carlo. Il reprend des petits rôles au cinéma et à la télévision dans les années 1970. Il meurt d'une crise cardiaque en son domicile dans le 18e arrondissement de Paris[3]. Il est l'auteur des livres L'Acteur de théâtre, publié après la Libération[4], et de Comment devenir comédien[5], publié en 1983.

Il était l'époux de l'actrice Monique Tassart.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Téléfilms
Séries télévisées

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Le galérien (Maurice Druon ; arr. musical de Léo Poll) Samson Fainsilber », sur Bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris (consulté le 31 janvier 2018)
  2. Sources Paris midi
  3. Archives de Paris 18e, acte de décès no 2454, année 1983 (page 16/23)
  4. Aux éditions Raoul Solar, S.P.E.M., Monaco.
  5. Publié à Paris en 1983 chez Dujarric.

acte de décès n°18/2454/1983

Lien externeModifier