Salon de l'automobile de Francfort

salon de l'automobile biannuel à Francfort

Salon automobile de Francfort
Le stand Mercedes-Benz, en 2007.
Le stand Mercedes-Benz, en 2007.
Type Salon automobile
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Localisation Parc des expositions, Ludwig-Erhard-Anlage 1, D-60327, Francfort-sur-le-Main
Coordonnées 50° 06′ 41″ nord, 8° 39′ 10″ est
Commissaire Dr. Martin Koers
Date de la première édition 1951
Exposition précédente 2019
Fréquentation 2007 : +/- 1 million de visiteurs
Organisateur(s) Verband der Automobilindustrie
Site web www.iaa.de

Le salon de l'automobile de Francfort (Internationale Automobil-Ausstellung, ou IAA) est le plus grand salon automobile au monde (en superficie)[1] jusqu'en 2019. Il est organisé par le Verband der Automobilindustrie (VDA), l'union de l'industrie automobile allemande, et planifié par l'Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA) de 1951 à 2019, tous les deux ans (les années impaires) à Francfort-sur-le-Main en Allemagne, en alternance avec le Mondial de l'automobile de Paris (le plus grand en fréquentation)[2]. L'édition 2019 est la dernière de ce salon à se dérouler à Francfort, le salon étant déplacé à Munich à partir de 2021[3].

HistoireModifier

La première « Internationale Automobilausstellung » (« exposition automobile internationale ») d'Allemagne a lieu en 1897 à l'Hôtel Bristol de Berlin. Avec l'essor de l'automobile, l'événement devient peu à peu régulier et a lieu au moins une fois par an, généralement à Berlin. Il y en a deux par an de 1905 à 1907, à la suite de l'augmentation de la production automobile. Puis le salon est arrêté à cause de la Première Guerre mondiale. Il revient en 1921, avec 67 constructeurs et 90 automobiles, avec pour devise le « confort ».

Le salon n'a lieu à Francfort que depuis 1951.

En 1971, il est annulé pour des raisons économiques en raison du coût croissant de l'exposition et de la situation de l'industrie automobile allemande de l'époque[4].

En , la VDA annonce la fin de l'organisation du salon dans la ville de Francfort, l'édition 2021 devant se dérouler soit à Berlin, Hambourg ou Munich[5]. En , la VDA confirme le déplacement du salon à Munich pour l'édition 2021.

FréquentationModifier

Comme tous les salons internationaux, la fréquentation est en baisse avec une chute à 560 000 visiteurs en 2019[6],[7],[8].

ÉditionsModifier

1951Modifier

 
BMW 501 Barockengel.

Le salon 1951 voit apparaître entre autres la BMW 501, un prototype du constructeur Marathon (de), la Mercedes-Benz 220 et le moteur M186 3 litres de Mercedes-Benz.

1955Modifier

BMW présente la BMW 503 ainsi qu'un prototype, la BMW 505, qui ne dépassera pas le stade de la production.

1957Modifier

 
Goggomobil, dite aussi Glas Isar.

Auto Union présente sa DKW Junior (en), propulsée par un moteur à deux temps. Le constructeur Glas (en) présente la Goggomobil T600 (en), et NSU présente la Prinz I.

1959Modifier

Sont présentés les modèles BMW 700, une petite cylindrée de 30 chevaux, la Borgward P100 et la Mercedes-Benz W111, une Heckflosse.

1961Modifier

La BMW 1500 est présentée au salon de l'automobile de Francfort, inaugurant un renouvellement de la gamme BMW[9], ainsi que la BMW 3200 CS. Paraissent également la Glas 1004 et la NSU Prinz 4.

1963Modifier

 
Porsche 911 S, modèle 1967.

La Porsche 911 (901) est présentée au salon de 1963[10], succédant à la Porsche 356[10], un modèle à succès qui a connu une longue carrière mais qui, à la fin des années 1950, est confronté à la concurrence[11].

1965Modifier

Le salon 1965 voit plusieurs nouveautés : l'Alfa Romeo 2600, un modèle de luxe du constructeur italien, la Glas 1700 et la Glas V8, un puissant coupé équipé d'un moteur V8 à deux arbres à cames en tête, la Mercedes-Benz W108/W109 (en), la NSU Typ 110 (en) (basée sur la Prinz 100), et l'Opel Kadett B qui sera produite à plus de deux millions et demi d'exemplaires.

1969Modifier

 
Audi 100 coupé S.

Audi présente un coupé, l'Audi 100 Coupé S équipé d'un 4 cylindres développant 115 chevaux[12] et d'une boite automatique à 3 rapports. Opel présente un prototype, le prototype Style CD, co-produit avec Bitter sur une base d'Opel Diplomat A. La Porsche 914 fait son entrée, un roadster 2 places issu d'une collaboration Volkswagen-Porsche.

1973Modifier

BMW présente la BMW 2002 turbo, une puissante sportive dépassant les 200 km/h. Le constructeur Bitter sort la Bitter CD, une voiture de sport équipée d'un V8 de 230 chevaux.

1977Modifier

En 1977 sont présentées la Ferrari 308 GTS, une version de la Ferrari 308 GTB dotée d'un toit escamotable, la Ford Granada Mark II, et l'Opel Rekord E.

1979Modifier

 
Audi 200 5E.

Le Salon de 1979 se tient à une période difficile pour l'industrie automobile, caractérisée par des limitations de vitesse et des économies d'énergie, la plupart des pays d'Europe occidentale connaissant un début de récession. À cette époque également, la conception des véhicules évolue considérablement, et la demande croît pour des voitures à hayon et à traction avant, et des voitures plus petites[13].

Sont présentés à l'édition de 1979[13] les modèles suivants :

1981Modifier

Parmi les modèles présentés au salon de 1981, on peut citer l'Audi 100 TDI équipée d'un turbodiesel de 120 chevaux[14], un prototype d'Audi 200 automatique, une Bitter SC cabriolet, l'Opel Ascona C, la Porsche 944, et le prototype Volkswagen Auto 2000 (en).

1983Modifier

 
Une Ford Sierra 1.6 GL.

L'année 1983 voit un redémarrage des ventes de véhicules neufs en Europe de l'ouest, et la sortie de plusieurs modèles destinés à connaître une large diffusion, dont l'Austin Maestro, la Fiat Uno, la Nissan Micra, la Peugeot 205 et la Renault 11. L'Opel Corsa (lancée en Espagne en septembre 1982) est exportée au Royaume-Uni à partir d'avril 1983 et vendue sous le nom de Vauxhall Nova.

Le salon présente entre autres :

1985Modifier

En 1985, parmi les modèle exposés se trouvent la BMW M3, version sportive de la BMW Série 3, munie d'un quatre-cylindres à 16 soupapes, la Ferrari 328 et la Ferrari Mondial, et la Mercedes-Benz Classe E.

1987Modifier

 
Ferrari F40

Alfa Romeo présente l'Alfa Romeo 164, destinée à être produite pendant presque dix ans. Le salon 1983 est aussi la date de présentation de la supercar GT Ferrari F40, à l'époque la voiture de série la plus rapide jamais conçue. Ford présente un prototype de Ford Aerostar, la Ford HFX Aerostar Ghia, et Lamborghini présente son prototype Lamborghini Portofino (en).

1989Modifier

L'édition 1989 voit l'arrivée de :

1995Modifier

 
Une Renault Mégane I.

En septembre 1995 sont présentées :

Ainsi que des concept-cars de l'Audi TT, de la Peugeot 406 et de la Toyota Prius, véhicule hybride électrique.

1997Modifier

 
Smart Fortwo.

Le salon 1997 voit apparaître :

Et divers prototypes : un prototype de la future Audi A2, un prototype de la future Mini, un concept-car annonçant l'Opel Zafira, un concept-car du Peugeot 806, et un cabriolet Proton Satria.

1999Modifier

 
Renault Avantime Privilege 3.0

Ouvert le 16 septembre, le salon comprend 1 200 exposants venus de 44 pays.

Plusieurs concept-cars sont présentés à cette occasion : la Citroën C6 Lignage, un modèle luxueux qui amènera en 2005 la Citroën C6 ; l'Omega V8.com, et le Volkswagen Concept D (en).

2001Modifier

L'édition 2001 voit apparaître :

2007Modifier

Les nouveautés françaises présentées sont la Dacia Sandero, la Renault Kangoo et la Peugeot 308.

2009Modifier

2011Modifier

 
Une exposition de véhicules au salon de Francfort en septembre 2011.
Nouveautés
  • Land Rover DC 100[16]
  • Land Rover DC 100 Sport
Concept cars

2013Modifier

 
La Renault Initiale Paris, IAA 2013.

NouveautésModifier

Concept-carsModifier

2015Modifier

 
Le concept Porsche Mission E, électrique.

L'édition 2015 a lieu du 17 au .

Liste des véhicules présentés, que ce soit nouveaux modèles, modèles actuels améliorant leurs finitions, moteurs et habitacles, versions restylées ou concept-cars :

NouveautésModifier

RestylagesModifier

Concept-carsModifier

2017Modifier

 
BMW Série 6 Gran Turismo.

Le salon a eu lieu du 14 au [17].

Cette 67e édition marque une étape où de nombreux constructeurs ont choisi de ne pas faire le déplacement pour l'exposition. Depuis le Mondial de l'automobile de Paris 2016, où Lamborghini, Bentley, Rolls-Royce, Volvo, Mazda, Ford ou encore Alpine avaient choisi de ne pas avoir de stand d'exposition, il en est de même pour Aston Martin, Peugeot, DS Automobiles (réservant les honneurs à Opel (groupe PSA) leader sur le marché marché allemand), Mitsubishi, FCA (Fiat, Alfa Roméo, Abarth, Jeep), Nissan, Infiniti et Volvo de ne pas rejoindre Francfort[18], et de se réserver pour des événements promotionnels pour leur marque respective.

La fréquentation a baissé de 13 %[19] par rapport à l'édition 2015, avec 120 000 visiteurs de moins pour un total de 810 000. Francfort suit Paris, où la fréquentation du Mondial de l'automobile de Paris 2016 a subi une baisse de 14 % des entrées.

NouveautésModifier

RestylagesModifier

Concept-carsModifier

 
Borgward Isabella Concept.
 
Mercedes EQA Concept.

2019Modifier

Le salon a lieu du 12 au [43].

Comme en 2017, plusieurs constructeurs ont annoncé qu'ils ne participeraient pas au salon allemand, dont les grands constructeurs automobiles français[44], Renault étant indirectement présent, hors des halls, avec uniquement le Captur ! Dans le même temps, de nouveaux constructeurs se sont déplacés notamment de Chine comme Hongqi, Byton et Wey[45]. Cette année les constructeurs ont mis l'accent sur les modéles éléctriques[46], néanmoins des manifestations de la part de militants en faveur du climat ont bousculé le salon en réclamant une révolution des transports[47].

Les constructeurs absents :[48]

NouveautésModifier

RestylagesModifier

Concept-carsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Les plus grands salons automobile du monde », Focus Auto, .
  2. « Top 10 des plus grands salons de l'auto », Boutique obd facile.
  3. Jean-Etienne Celle, « Le salon de Francfort se déroulera à Munich en 2021 », Turbo,
  4. (de)Absage der Internationalen Automobil-Ausstellung in Frankfurt, 20 Januar 1971 - Lagis-hessen.de, 21 janvier 1971 (annulation de l'exposition automobile internationale à Francfort 20 janvier 1971, déclaration de J.H. von Brunn, président du VDA).
  5. Mathieu Demeule, « Officiel : le salon automobile de Francfort, c'est fini ! », Auto Plus,
  6. Séverine Alibeu, « Salon de Francfort 2009 : environ 850000 visiteurs enregistrés », Caradisiac,
  7. Mathieu Demeule, « Fréquentation en baisse pour le salon de Francfort », Auto Plus,
  8. Yohann Leblanc, « Salon de Francfort 2019 : Fréquentation en forte baisse », L'Automobile Magazine,
  9. Thierry Emptas, « BMW 1500, 1961: La marque à l’hélice lui doit une fière chandelle », sur capital.fr,
  10. a et b (en) Davey G. Johnson, « Butzi’s Rough Draft: The Porsche T7 Concept Was the 911’s Direct Forefather », sur caranddriver.com,
  11. Sylvain Richard, « Porsche Type 754 T7 de 1959 – L’un des prototypes de la 911 », sur 4legend.com,
  12. RETRO, « AUDI 100 S Coupé (1970 - 1976) »,
  13. a et b (nl-BE) « Salon van Frankfurt is aanklacht tegen politieke machthebbers », Keesings Auto Magazine, Antwerp, Belgium, vol. 2, no 17,‎ , p. 16–18
  14. Pierre Henri Brautot, « 40 ans d’histoire et d’évolutions du moteur cinq cylindres Audi », sur automotivpress.fr,
  15. (en) « Peugeot's Look Into the Future – 206 SW and 307 SW Concept Cars (Frankfurt Motor Show) – AutoWeb News » [archive du ], sur autoweb.com.au
  16. Didier Ric, « Land Rover DC 100 : la légende continue », L'Argus, .
  17. Audric Doche, « Toutes les nouveautés du Salon de Francfort 2017 », Caradisiac, .
  18. Florent Ferrière, « Salon de Francfort 2017 - Absences, scandales : une fête déjà gâchée ? », Caradisiac, .
  19. Florent Ferrière, « Salon de Francfort 2017 : la fréquentation en recul de 13 % », Caradisiac, .
  20. Julien Sarboraria, « Bugatti Chiron : 0-400-0 km/h en moins de 42 secondes », L'Argus, .
  21. David Leclercq, « Dacia Duster 2018 : Premiers détails », Le Moniteur automobile,
  22. Matthieu Lauraux, « Ferrari Portofino (2017) : elle remplacera la California T à Francfort », L'Argus,
  23. Olivier Duquesne, « Honda CR-V hybride à Francfort », Le Moniteur automobile, .
  24. David Leclercq, « Mercedes GLC F-Cell : Pile à combustible et batterie rechargeable », Le Moniteur automobile, .
  25. « T-Roc, le nouveau bon chic bon genre chez Volkswagen », La Revue Automobile, .
  26. Jacques Warnery, « Ford Mustang 2017 : infos et photos de la Mustang restylée [FRANCFORT] », L'Argus, .
  27. Jean-François Christiaens, « Kia Sorento : modernisé pour Francfort », Le Moniteur automobile, .
  28. Léo Mingot, « Lexus NX 2018 : un restylage tout en douceur », L'Argus, .
  29. Audric Doche, « Maserati dévoile la Ghibli Granlusso légèrement restylée », Caradisiac, .
  30. Julien Bertaux, « Les nouveautés du stand Mercedes au Salon de Francfort 2017 », L'Argus, .
  31. « Volkswagen Golf Sportsvan (2017) : Léger restylage pour l'automne », L'Argus, .
  32. Jacques Warnery, « Aspark Owl : la supercar électrique venue du Japon », L'Argus, .
  33. David Leclercq, « Audi Elaine : l'e-tron Sportback autonome », Le Moniteur automobile, .
  34. Audric Doche, « Salon de Francfort : le X7 en avance », Caradisiac, .
  35. Jacques Warnery, « Borgward Isabella Concept : un coupé pour rêver », L'Argus, .
  36. « Le constructeur chinois Chery présent à Francfort », L'Automobile Magazine, 28 azoût 2017.
  37. Florent Ferrière, « Chery Exeed TX : chinois pro-européen - Vidéo en direct du Salon de Francfort 2017 », Caradisiac, .
  38. Nicolas Meunier, « Kia pro_cee'd concept : une future compacte sexy », Challenges, .
  39. Olivier Duquesne, « Mini John Cooper Works GP Concept : du muscle qui déborde », Le Moniteur automobile, .
  40. Jean-François Christiaens, « oyota C-HR Hy-Power : le C-HR enfile son survet’ », Le Moniteur automobile, .
  41. Laurent Norro, « Volkswagen Sedric : un concept qui a de la suite dans les idées... », Le Moniteur automobile,
  42. Lucas Raheriarivony, « Un Volkswagen ID Crozz plus proche de la production au Salon de Francfort », Autonews, .
  43. Julien Maron, « Salon de Francfort 2019 : Dates et nouveautés », Autonews,
  44. Florent Ferrière, « Salon de Francfort 2019 : les constructeurs français seront absents », Caradisiac,
  45. « Salon de Francfort 2019 : présentation des constructeurs Chinois à Francfort », Turbo,
  46. Emmanuel D'abzac, « Ouverture du salon de l’auto de Francfort: les voitures électriques à l’honneur », sur www.deplacementspros.com,
  47. Le Monde avec AFP et Reuters, « Des militants du climat s’invitent au Salon de l’auto de Francfort », Le Monde,
  48. « Salon de Francfort 2019 : la liste des absents s’allonge… », Vroom,
  49. Cédric Pinatel, « Alpina B3 Touring, une chasseuse d'Audi RS4 à Francfort 2019 », Turbo,
  50. « Salon de Francfort 2019 : présentation de la Rams Mobile, première voiture avec chicha intégrée », Turbo,
  51. Soufyane Benhammouda, « Francfort 2019: Wey VV7 PHEV », sur www.asphalte.ch, (consulté le 13 septembre 2019)
  52. Soufyane Benhammouda, « Francfort 2019: Hongqi S9 Concept », sur www.asphalte.ch, (consulté le 13 septembre 2019)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Salon de l'automobile de Francfort.

Articles connexesModifier

Lien externeModifier