Ouvrir le menu principal

Saison 2016 des Dodgers de Los Angeles

ContexteModifier

En 2015, les Dodgers terminent au premier rang de leur division pour la troisième année de suite, fait inédit dans leur histoire[1]. Malgré deux défaites de plus que la saison précédente[2], leurs 92 victoires contre 70 revers sont largement suffisantes pour devancer les Giants de San Francisco, laissés 8 matchs derrière dans la division Ouest de la Ligue nationale[3]. Pour la seconde année de suite, le parcours des Dodgers en séries éliminatoires est interrompu dès la Série de divisions, où ils sont à l'automne 2015 éliminés par les Mets de New York[4].

IntersaisonModifier

Calendrier pré-saisonModifier

L'entraînement de printemps 2016 des Dodgers se déroule du 3 mars au 2 avril[5].

Saison régulièreModifier

La saison régulière de 162 matchs des Dodgers débute le 4 avril 2016 par une visite aux Padres de San Diego et se termine le 2 octobre suivant[6]. Le premier match de l'année joué au Dodger Stadium de Los Angeles est le 12 avril contre les Diamondbacks de l'Arizona.

ClassementModifier

Ligue nationale
division Ouest
V D % Diff. Diff. (séries)
Dodgers de Los Angeles 91 71 ,562 - -
Giants de San Francisco 87 75 ,537 4 -
Rockies du Colorado 75 87 ,463 16 12
Diamondbacks de l'Arizona 69 93 ,426 22 18
Padres de San Diego 68 94 ,420 23 19

AvrilModifier

  • 4 avril : Les Dodgers remportent le blanchissage le plus décisif jamais vu lors du match d'ouverture d'une saison, leur succès de 15-0 sur les Padres, à San Diego, éclipsant l'ancienne marque de 14-0 par les Pirates de Pittsburgh sur les Reds de Cincinnati en lever de rideau de la saison 1911[7].
  • 6 avril : Forts de victoires de 15-0, 3-0 et 7-0 à San Diego[8], les Dodgers deviennent la seconde équipe après les Cardinals de Saint-Louis de 1963 à gagner par jeu blanc les 3 premiers matchs de leur saison[9].
  • 7 avril : La série de manches consécutives sans accorder de point pour amorcer une saison s'arrête à 31, les Dodgers cédant face aux Giants de San Francisco à une manche du record de 32 établi en début de saison 1963 par les Cardinals de Saint-Louis[10].
  • 8 avril : À San Francisco face aux Giants, Ross Stripling des Dodgers termine son premier match dans les majeures sans aucun point ni coup sûr accordé en 7 manches et un tiers lancées[11].

StatistiquesModifier

BatteursModifier

Classement des Home Runs 2016
Rang Joueur Poste Home Runs
1   Justin Turner 3B 27
  Yasmani Grandal C 27
3   Corey Seager SS 26
Classement des RBIs 2016
Rang Joueur Poste RBIs
1   Justin Turner 3B 90
  Adrian Gonzalez 1B 90
3   Yasmani Grandal C 72
  Corey Seager SS 72
Classement des points marqués 2016
Rang Joueur Poste Points
1   Corey Seager SS 105
2   Justin Turner 3B 79
  Chase Utley 2B 79
Classement des bases volées 2016
Rang Joueur Poste Bases volées
1   Howie Kendrick LF 10
2   Joc Pederson CF 6
3   Yasiel Puig RF 5
  Trayce Thompson OF 5

LanceursModifier

Victoires 2016
Rang Joueur Poste Victoires
1   Kenta Maeda SP 16
2   Clayton Kershaw SP 12
3   Scott Kazmir SP 10

EffectifModifier

ReceveursModifier

Joueur MJ R HR RBI SB OPS WAR
  Yasmani Grandal 126 49 27 72 1 .816 2,9
  Carlos Ruiz 14 3 0 3 0 .683 0,2
  A.J. Ellis 53 8 1 13 1 .537 -0,2
  Austin Barnes 21 3 0 2 0 .458 -0,2

Champ IntérieurModifier

Joueur MJ R HR RBI SB OPS WAR
  Adrian Gonzalez 156 69 18 90 0 .784 2,1
  Justin Turner 151 79 27 90 4 .832 5,0
  Chase Utley 138 79 14 52 2 .716 2,1
  Corey Seager 157 105 26 72 3 .877 6,1
  Chris Taylor 34 8 1 7 0 .620 -0,1
  Scott Van Slyke 52 10 1 7 1 .606 -0.2

Champ extérieurModifier

Joueur MJ R HR RBI SB OPS WAR
  Howie Kendrick 146 65 8 40 10 .691 0,5
  Carl Crawford 30 8 0 6 0 .464 -1,0
  Joc Pederson 137 64 25 68 6 .847 3,4
  Yasiel Puig 104 45 11 45 5 .740 1,4
  Josh Reddick 47 20 2 9 3 .643 0,2
  Andrew Toles 48 19 3 16 1 .870 1,4
  Kike Hernandez 109 25 7 18 2 .607 0,1
  Trayce Thompson 80 31 13 32 5 .738 0,9

Lanceurs partantsModifier

Joueur MJ V SO ERA WHIP
  Kenta Maeda 32 16 179 3,48 1,14
  Clayton Kershaw 21 12 172 1,69 0,72
  Scott Kazmir 26 10 134 4,56 1,36
  Ross Stripling 22 5 74 3,96 1,26
  Julio Urias 18 5 84 3,39 1,45
  Alex Wood 14 1 66 3,73 1,26
  Bud Norris 13 3 42 6,54 1,62
  Brandon McCarthy 10 2 44 4,95 1,37
  Rich Hill 6 3 39 1,83 0,79

Lanceurs de relèveModifier

Joueur MJ V S SO ERA WHIP
  Kenley Jansen 71 3 47 104 1,83 0,67
  Joe Blanton 75 7 0 80 2,48 1,01
  Pedro Baez 73 3 0 83 3,04 1,00
  J.P. Howell 64 1 0 44 4,09 1,40
  Louis Coleman 61 2 0 45 4,69 1,44
  Adam Liberatore 58 2 0 47 3,38 1,19
  Chris Hatcher 37 5 0 43 5,53 1,50

Affiliations en ligues mineuresModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier