Saison 2016-2017 du FC Metz

Football Club de Metz
Saison 2016-2017
Description de l'image FC-Metz.svg.
Généralités
Couleurs Grenat et Blanc
Stade Stade Saint-Symphorien
(25 636 places)
Président Drapeau : France Bernard Serin
Entraîneur Drapeau : France Philippe Hinschberger
Résultats
Championnat Treizième
42 points (11V, 9N, 16D)
(38 buts pour, 70 buts contre)
Coupe de France 1/32 de finale
contre le RC Lens
Coupe de la ligue 1/4 de finale
contre le Paris SG
Meilleur buteur Championnat :
Drapeau : Turquie Mevlüt Erding (6)
Toutes compétitions :
Drapeau : Turquie Mevlüt Erding (6)
Meilleur passeur Championnat :
Drapeau : France Renaud Cohade (4)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Dernière mise à jour : 7 mars 2017.

Chronologie

Le FC Metz, promu de Ligue 2, joue sa 59e saison en Ligue 1 lors de la saison 2016-2017. Cette saison voit le club s'engager dans trois compétitions qui sont la Ligue 1, la Coupe de France et la Coupe de la Ligue.

Préparation, transferts et matchs amicauxModifier

Objectif du clubModifier

Le FC Metz ne sera resté qu'une seule saison en Ligue 2 après sa relégation l'an passé et retrouve donc l’élite du football français. L'objectif cette saison est évidemment le maintien du club en Ligue 1.

Préparation et matchs amicaux d'avant saisonModifier

La saison 2016-2017 du FC Metz débute officiellement le jeudi avec la reprise de l'entraînement à la plaine Saint-Symphorien avant un départ en stage de préparation le dimanche suivant durant une semaine pour la station balnéaire de Carnac en Bretagne. S’ensuivra un match amical perdu (1-0) face au Stade Brestois, pensionnaire de Ligue 2, avant le retour en Moselle. Le second match avec une victoire (1-3) à la clé est plus convaincant contre toutefois une équipe tout juste reléguée en troisième division belge, le club partenaire du FC Metz, le RFC Seraing. Malheureusement, le troisième match de préparation se soldera par le même résultat que le premier avec une défaite (0-1) face au Red Star dans un match pourtant dominé par les grenats. Lors du match suivant face à Tubize (deuxième division belge), Metz remporte un match d'un faible niveau de la part des deux équipes. Le niveau de jeu ne sera pas bien plus spectaculaire lors du match nul (1-1) sur la pelouse de Kaiserslautern (deuxième division allemande). Pour le dernier match de préparation avant la reprise du championnat, Metz reçoit le promu Dijon et malgré une très bonne entame de match en menant 2-0 avant le quart d’heure de jeu, les protégés de Philippe Hinschberger encaisseront deux buts avant la mi-temps contre le cours du jeu avant d’en encaisser encore deux en seconde mi-temps.

Transferts estivauxModifier

Durant le mercato estival, de nombreux joueurs s'engagent avec le club mosellan dont quelques joueurs habitués à la Ligue 1 comme Renaud Cohade de Saint-Étienne[1], Yann Jouffre de Lorient[2] et Franck Signorino qui est de retour dans son club formateur en provenance de Reims[3]. De jeunes talents de Ligue 2 s'ajoutent également à l'effectif grenat comme Simon Falette de Brest, Opa Nguette de Valenciennes et Florent Mollet de Créteil. Mevlüt Erding enfilera le maillot grenat pour la saison sous forme de prêt par Hanvore[4]. Le portier international japonais Eiji Kawashima signe un bail de deux ans pour le rôle de troisième gardien. Le jeune prometteur Ismaïla Sarr arrive de l'Académie Génération Foot. Alors que le championnat a déjà débuté, deux renforts défensifs s'ajoutent à l'effectif grenat : Benoît Assou-Ekotto arrive libre après une année passée à Saint-Étienne qui a fait suite à dix saisons passés en Premier League pour renforcer le couloir gauche de la défense messine. Enfin, le défenseur central Milan Biševac, passé par Paris ou Lyon, arrive libre de la Lazio Rome.

Le club signe également quatre premiers contrats professionnels de joueurs issus du centre de formation : le jeune prometteur international luxembourgeois Vincent Thill ainsi qu'Alexis Larriere, Gautier Hein et Vahid Selimovic.

Du côté des départs, l’ensemble des cinq joueurs sous forme de prêt l’an passé quittent le club : Juan Kaprof, Célestin Djim, Tiago Gomes, Daniel Candeias et Christian Bekamenga. Philippe Hinschberger maintennu à la tête de l’effectif grenat décide avec les dirigeants de dégraisser un effectif bien trop copieux afin d'arriver à environ 25 joueurs. Les "enfants" du club Romain Métanire et Yeni N'Gabakoto retirent définitivement la tunique grenat. Le premier s’envole pour la Belgique au KV Courtrai et le second décide de prendre son envol après dix ans passé en Moselle pour porter les couleurs des Queens Park Rangers en Championship. Nuno Reis, André Santos, Juan Falcón, Ferjani Sassi, José Luis Palomino, Sergueï Krivets, Dieudonné Gbaklé, Samy Kehli, Anthony M'Fa, Marouane Sahraoui et Kwame N'Sor quittent également les rives de la Moselle.

Le club espérait se débarrasser également de Popoola Saliu, Jānis Ikaunieks, Fadil Sido et Thibaut Vion avant le mais ces quatre derniers qui n'entraient pas dans les plans de Philippe Hinschberger n'ont pas trouvés preneurs avant la fin du mercato[5].

Lucas Toussaint est prêté pour la saison au RFC Seraing, club satellite du FC Metz, tout juste relégué en troisième division belge. Oumar Gonzalez et Hamza Sakhi sont eux prêtés pour la saison au SAS Epinal en National. Médéric Deher se retrouve prêté une fois de plus cette fois-ci à l'US Avranches en National également. Enfin, Mustapha Kaboré dépose ses valises pour une saison au CS Sedan en National.

Fin septembre, Popoola Saliu et Fadil Sido, n'ayant toujours pas été une seule fois dans le groupe professionnel après sept journée de championnat, résilient leur contrat[6],[7].

  Tableau détaillé des transferts du mercato d'été
Nom Nationalité Poste Transfert Provenance/Destination Division
  Arrivées
Franck Signorino   France Défenseur Arrivée définitive Stade de Reims   Ligue 1
Opa Nguette   France Milieu Arrivée définitive Valenciennes FC   Ligue 2
Simon Falette   France Défenseur Arrivée définitive Stade Brestois 29   Ligue 2
Yann Jouffre   France Milieu Arrivée définitive FC Lorient   Ligue 1
Florent Mollet   France Milieu Arrivée définitive US Créteil-Lusitanos   Ligue 2
Renaud Cohade   France Milieu Arrivée définitive AS Saint-Étienne   Ligue 1
Ismaïla Sarr   Sénégal Attaquant Arrivée définitive AS Génération Foot   Ligue 2
Eiji Kawashima   Japon Gardien Arrivée définitive Dundee United   Scottish Championship
Benoît Assou-Ekotto   Cameroun Défenseur Arrivée définitive AS Saint-Étienne   Ligue 1
Milan Biševac   Serbie Défenseur Arrivée définitive Lazio Rome   Serie A
Mevlüt Erding   Turquie Attaquant Prêt Hanovre 96   2. Bundesliga
Chris Philipps   Luxembourg Défenseur Retour de prêt SC Preussen Münster   3.Liga
Thibaut Vion   France Attaquant Retour de prêt RFC Seraing   Proximus League
Vincent Thill   Luxembourg Attaquant Premier contrat professionnel FC Metz B   CFA 2
Alexis Larriere   France Milieu Premier contrat professionnel FC Metz B   CFA 2
Gauthier Hein   France Milieu Premier contrat professionnel FC Metz B   CFA 2
Vahid Selimovic   Luxembourg Défenseur Premier contrat professionnel FC Metz B   CFA 2
  Départs
Yeni N'Gbakoto   France Milieu Départ définitif Queens Park Rangers   Championship
Juan Falcón   Venezuela Attaquant Départ définitif Independiente Santa Fe   Liga Águila
José Luis Palomino   Argentine Défenseur Départ définitif PFC Ludogorets Razgrad   TBI A Football Group
Ferjani Sassi   Tunisie Milieu Départ définitif ES Tunis   Ligue I
Romain Métanire   France Défenseur Départ définitif KV Courtrai   Jupiler Pro League
Nuno Reis   Portugal Défenseur Départ définitif Panathinaïkos   Superleague Elláda
André Santos   Portugal Milieu Départ définitif FC Arouca   Liga NOS
Sergueï Krivets   Biélorussie Milieu Départ définitif Wisła Płock   Ekstraklasa
Dieudonné Gbaklé   Mali Milieu Départ définitif Gençlerbirliği   Spor Toto Süper Lig
Samy Kehli   France Milieu Départ définitif KSV Roulers   Proximus League
Anthony M'Fa Mezui   Gabon Gardien Départ définitif Actuellement inconnue Actuellement inconnue
Marouane Sahraoui   Tunisie Défenseur Départ définitif Vitória Guimarães   Liga NOS
Kwame N'Sor   Ghana Attaquant Départ définitif CF União   Ledman Liga PRO
Fadil Sido   Burkina Faso Milieu Départ définitif Actuellement inconnue Actuellement inconnue
Popoola Saliu   Nigeria Milieu Départ définitif Actuellement inconnue Actuellement inconnue
Médéric Deher   France Défenseur Prêt US Avranches   National
Oumar Gonzalez   France Défenseur Prêt SAS Epinal   National
Hamza Sakhi   Maroc Milieu Prêt SAS Epinal   National
Lucas Toussaint   France Milieu Prêt RFC Seraing   Division 1 amateur
Moustapha Kaboré   Burkina Faso Attaquant Prêt CS Sedan   National
Juan Kaprof   Argentine Attaquant Fin de prêt Defensa y Justicia   Primera División
Célestin Djim   Belgique Attaquant Fin de prêt FC Porto   Liga NOS
Tiago Gomes   Portugal Défenseur Fin de prêt Apollon Limassol   Marfin Laiki League
Daniel Candeias   Portugal Milieu Fin de prêt Antalyaspor   Spor Toto Süper Lig
Christian Bekamenga   Cameroun Attaquant Fin de prêt Balıkesirspor   Spor Toto Süper Lig

Transferts hivernauxModifier

  Tableau des transferts du mercato d'hiver
Nom Nationalité Poste Transfert Provenance/Destination Division
  Arrivées
Cheick Diabaté   Mali Attaquant Prêt Osmanlispor   Sport Toto Süper Lig
Fallou Diagne   Sénégal Défenseur Prêt Werder Brême   1. Bundesliga
  Départs
Jānis Ikaunieks   Lettonie Milieu Prêt AEL Larissa   Football League 2
Habib Diallo   Sénégal Attaquant Prêt Stade brestois   Ligue 2

Matchs amicaux en cours de saisonModifier

CompétitionsModifier

ChampionnatModifier

Phase allerModifier

Le championnat débute fort pour le promu messin puisque les protégés de Philippe Hinschberger reçoivent le LOSC pour le compte de la première journée. Après une première mi-temps difficile pour les promus qui sont logiquement menés à la pause (0-1) par les Lillois mieux en place qui ont trouvé la faille grâce à Rony Lopes, la seconde période verra des messins plus engagés qui trouvent l’égalisation grâce au premier but de Mevlüt Erding sous le maillot grenat en match officiel parfaitement servi par Iván Balliu. Mais un quart après, le LOSC reprend l’avantage sur une contre-attaque conclu par Lopes qui signe un doublé. Quelques minutes plus tard, le néo-messin Ismaïla Sarr est bousculé dans la surface de réparation adverse et obtient un penalty transformé par Erding qui signe le deuxième doublé de la soirée. En fin de match, Habib Diallo est lui aussi fauché dans la surface de réparation adverse par le portier nordiste. L’attaquant turque du FC Metz étant sorti, c’est l’ancien lorientais Yann Jouffre qui se charge de la sentence et offre une victoire 3-2 inespérée mais méritée au vu de la seconde période de la part des messins qui ont été menés deux fois dans le match et qui n’ont jamais lâchés. Le week-end suivant, Metz se déplaçait au Parc de Princes pour affronter le Paris Saint-Germain dans un match logiquement dominé et remporté par les locaux qui ont tout de même presque attendus l'heure de jeu avant d'ouvrir le score à cause d'un Cavani totalement inefficace face au but messin. Le score final fut 3-0 mais aurait pu être bien plus important si les parisiens n'avaient pas été aussi maladroits devant la cage de Thomas Didillon bien que les grenats se soient procuré tout de même quelques belles occasions de but face à un Kevin Trapp irréprochable qui fut d'ailleurs élu homme du match. Avant la première trêve internationale de la saison, Metz reçoit Angers qui domine la rencontre d’un bout à l’autre sans jamais trouver la faille notamment grâce à un Thomas Didillon très en forme. Avant la pause c’est Falette qui inscrit son premier but en Ligue 1 de la tête sur un coup-franc de Florent Mollet. En fin de match, Milan viendra punir le manque d’efficacité des visiteurs avec un but presque identique au premier avec Cohade au coup-franc pour signer le 2-0. Trois points précieux donc pris face à un adversaire direct au maintien mais la manière laisse à désirer.

Lors de la reprise à la suite de la trêve internationale, les Messins sont bien plus entreprenants mais toujours dominés dans le jeu et vont écraser Nantes (0-3) à la Baujoire grâce à un triplet de Mevlüt Erding. Ils se retrouvent sur le podium du championnat de France à la fin de la 4e journée. Match nul et vierge lors de la journée suivante à Dijon. Alors que les messins débute bien la rencontre, ils obtiennent rapidement un penalty à la suite d'une main évidente dans la surface mais Erding voit le cuir s’échouer sur la barre transversale du portier local. Ce dernier repoussera une tête puissante de Mandjeck juste avant la pause. Alors que Doukouré a été expulsé peu avant l’heure de jeu, les Grenats ont surtout subi les événements en seconde période. Mais les troupes de Philippe Hinschberger ont une nouvelle fois pu compter sur Thomas Didillon qui a repoussé un penalty de Sammaritano en fin de match. Une rencontre qui ne restera certainement pas dans les annales, notamment en raison de l’arbitrage exécrable de M. Varela qui a abusé des coups de sifflet et des cartons. Ses interventions à répétition ont clairement nui à la qualité du jeu. La 6e journée qui se joue en milieu de semaine voit Metz, privé de Jouffre, Doukouré et Nguette, recevoir Bordeaux et ces derniers infligeront la première défaite à domicile de la saison pour les messins. Un score sans appel de 3-0 dans un match globalement maitrisé par les visiteurs face à des locaux d’un faible niveau. Ces derniers se déplacent à Montpellier le samedi suivant et ramènent les trois points de la victoire à la suite de leur voyage dans le sud de la France grâce à un penalty, obtenu par Sarr au bout de la première mi-temps sur une erreur défensive des montpelliérains, qui sera transformé par Erding. Des erreurs défensives, les messins en feront lors de la 8e journée. En effet, la réception de Monaco sera vécu comme une soirée cauchemardesque pour le public de Saint-Symphorien qui voit Metz voler en éclats sur sa propre pelouse en s’inclinant sur le score fleuve de 7-0 dans un match que les grenats avaient pourtant bien entamés dans les premiers instants de la rencontre avant l’ouverture du score monégasque dès la 7e minute de jeu. 3-0 à la mi-temps, réduit à dix à l’heure de jeu avec le second carton rouge de Doukouré en trois matchs, le navire sombre et Thomas Didillon encaisse encore quatre buts, dont un penalty, en 21 minutes. Les supporters auront poussés jusqu’au bout malgré le score mais l’humiliation reste immense. Avant la seconde trêve internationale de la saison, les mosellans pointent à la 8e position avec 13 unités au compteur, six de plus que Lille, premier reléguable.

Deux semaines après la déroute à domicile face à Monaco, c’est privé de Cohade, Falette, Doukouré ou encore Jouffre que Metz s’incline sans démériter au Vélodrome face à Marseille grâce à un but de Gomis en deux temps sur corner dans le premier quart d’heure de jeu. Les messins aurait pu au moins ramener le point du match si Mevlüt Erding n’avait pas été autant maladroit devant le but phocéen.

Phase retourModifier

ClassementModifier

Rang Équipe
v · d · m
Pts J G N P Bp Bc Diff
12 Angers SCO 46 38 13 7 18 40 49 −9
13 Toulouse FC 44 38 10 14 14 37 41 −4
14 FC Metz P 43 38 11 10 17 39 72 −33
15 Montpellier Hérault SC 39 38 10 9 19 48 66 −18
16 Dijon FCO P 37 38 8 13 17 46 58 −12
Mis à jour après les matchs joués, au . Source : [1]
Critères de départage : 1) Points; 2) Différence de buts générale; 3) Buts marqués; 4) Différence de buts particulière; 5) Meilleure place au Challenge du fair-play[8].

Coupe de FranceModifier

La Coupe de France 2016-2017 est la 100e édition de la Coupe de France, une compétition à élimination directe mettant aux prises tous les clubs de football amateurs et professionnels à travers la France métropolitaine et les DOM-TOM. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales. Les 20 clubs de Ligue 1 font leur entrée dans la compétition dès les 1/32 de finale qui se dérouleront début .

Coupe de la LigueModifier

La coupe de la Ligue 2016-2017 est la 23e édition de la Coupe de la Ligue, compétition à élimination directe organisée par la Ligue de football professionnel (LFP) depuis 1994, qui rassemble uniquement les clubs professionnels de Ligue 1, Ligue 2 et National. 14 clubs de Ligue 1 non européens font leur entrée dès les 1/16 de finale, ce qui est le cas du FC Metz. Petite nouveauté au règlement, en cas d'égalité, les équipes devront directement se départager avec une séance de tirs au but. Exceptée la finale où en cas d'égalité, il y aura une prolongation avec deux mi-temps de 15 minutes et une séance de tirs au but en cas d'égalité à l'issue des prolongations

Le tirage au sort donne le Paris FC comme premier adversaire des grenats. Le club parisien relégué en National la saison précédente s’est débarrassé de deux pensionnaires de Ligue 2 lors des deux premiers tours, le Red Star et le RC Lens. Malgré deux divisions d'écart, c'est la séance des tirs au but qui permet aux messins de se qualifier pour le tour suivant (7 à 6 pour Metz). En effet, ce sont les parisiens qui ont ouvert le score au bout d'une demi-heure de jeu et c'est Opa Nguette qui égalisera à la 65e minute de jeu.

À la suite de leur succès en Île-de-France, les protégés de Philippe Hinschberger recevront le Toulouse FC, tombeur de l'AJ Auxerre au tour précédent, en 1/8 de finale.

Acteurs de la saisonModifier

Encadrement techniqueModifier

L'équipe messine est entraînée par le mosellan Philippe Hinschberger, ancien joueur emblématique du club. Ce dernier a effectué l'intégralité de sa carrière de joueur au FC Metz (de 1977 à 1992) et affiche 452 matchs au compteur, tous dans l'élite. Il remporte la Coupe de France en 1984 et 1988. C’est en 1997 qu’il décide d'entreprendre une carrière d'entraîneur en Ligue 2 au CS Louhans-Cuiseaux, puis à Niort, avant de rejoindre Le Havre en 2004. En cours de saison, à cause d'une menace de relégation en National qui se fait de plus en plus forte, Hinschberger se fait licencier. En juillet 2005, il redevient l'entraîneur de Niort (National), qu'il fait remonter en Ligue 2. Limogé des Chamois niortais à cause de mauvais résultats. Il signe ensuite au Stade lavallois (National) un contrat d'un an. Le club espère que sous ses ordres, le club pourra remonter en Ligue 2. Objectif atteint la saison suivante. Après sept ans, il est démis de ses fonctions à la suite d'une série de mauvais résultats. Le , il retrouve le banc de touche de la Ligue 2. Il s'engage pour deux saisons en faveur de l'US Créteil-Lusitanos[9]. Cependant, après une défaite humiliante face à Lusitanos Saint-Maur (DH) lors du septième tour de la Coupe de France, il jette l'éponge cinq mois après son arrivée. Le , il retrouve le club de ses débuts professionnels, le FC Metz, comme entraîneur[10]. Sa première priorité est de dégraisser un groupe qui ne compte pas moins de 30 éléments pour atteindre l'objectif de la remontée en Ligue 1[11],[12]. Ce que l'entraîneur messin réussira.

L'entraîneur mosellan est accompagné dans sa tâche au FC Metz par son adjoint Gilles Bourges qui le suit depuis son passage à l'US Créteil-Lusitanos où il était entraîneur des gardiens. Autre connaissance d’Hinschberger, Hugo Cabouret, le nouveau préparateur physique qu’il a côtoyé lors des sessions du dispositif "10 mois vers l’emploi " organisé par l’UNECATEF (Union nationale des entraîneurs et cadres techniques du football français). Le technicien de 44 ans, a, notamment, officié du côté d’Auxerre (2014-2015), de Créteil (2013-2014) et avec l’équipe nationale du Qatar (2001-2003). Certains membres du staff durant le passage des prédécesseurs du technicien messin officient toujours sous sa direction comme l'entraîneur des gardiens Christophe Marichez, ancien portier grenat, ainsi que Jacques Muller, kinésithérapeute et enfin le médecin André Marie.

Effectif professionnelModifier

Effectif professionnel du FC Metz de la saison 2016-2017
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[13] Nom Date de naissance Sélection[14] Club précédent Contrat
1 G   Didillon, ThomasThomas Didillon 28/11/1995 (24 ans) France espoirs Formé au club 2013-2018
16 G   Kawashima, EijiEiji Kawashima 20/03/1983 (37 ans) Japon Dundee United 2016-2018
30 G   Oberhauser, DavidDavid Oberhauser 29/11/1991 (28 ans) Formé au club 2014-2017
2 D     Diagne, FallouFallou Diagne 14/08/1989 (30 ans) Sénégal Werder Brême 2016-2018
3 D   Rivierez, JonathanJonathan Rivierez 15/05/1989 (31 ans) Le Havre AC 2014-2017
4 D   Biševac, MilanMilan Biševac 31/08/1983 (36 ans) Serbie Lazio Rome 2016-2018
5 D   Milán, GuidoGuido Milán 03/07/1987 (33 ans) Club Atlanta 2012-2018
6 D   Falette, SimonSimon Falette 19/02/1992 (28 ans) Stade brestois 2016-2019
12 D   Udol, MatthieuMatthieu Udol 20/03/1996 (24 ans) Formé au club 2015-2018
13 D   Signorino, FranckFranck Signorino 19/09/1981 (38 ans) Stade de Reims 2016-2017
21 D   Selimovic, VahidVahid Selimovic 03/04/1997 (23 ans) Formé au club 2016-2019
23 D   Philipps, ChrisChris Philipps 19/02/1992 (28 ans) Luxembourg Formé au club 2012-2019
25 D   Balliu, IvánIván Balliu 01/01/1992 (28 ans) Espagne U-17 FC Arouca 2015-2017
32 D   Assou-Ekotto, BenoîtBenoît Assou-Ekotto 24/03/1984 (36 ans) Cameroun AS Saint-Étienne 2016-2017
7 M   Hein, GauthierGauthier Hein 07/08/1996 (24 ans) Formé au club 2016-2019
8 M   Jouffre, YannYann Jouffre 23/07/1984 (36 ans) FC Lorient 2016-2018
10 M   Doukouré, CheickCheick Doukouré 11/09/1992 (27 ans) Côte d'Ivoire FC Lorient 2014-2019
14 M   Mandjeck, GeorgesGeorges Mandjeck 09/12/1988 (31 ans) Cameroun Kayseri Erciyesspor 2015-2019
19 M   Mollet, FlorentFlorent Mollet 19/11/1991 (28 ans) US Créteil-Lusitanos 2016-2019
20 M   Larriere, AlexisAlexis Larriere 20/03/1997 (23 ans) France U-17 Formé au club 2016-2019
22 M   Lejeune, KevinKevin Lejeune   22/01/1985 (35 ans) France espoirs Tours FC 2012-2018
24 M   Cohade, RenaudRenaud Cohade 29/09/1984 (35 ans) AS Saint-Étienne 2016-2019
26 M   Sarr, IsmaïlaIsmaïla Sarr 25/02/1998 (22 ans) Sénégal Génération Foot 2016-2021
9 A     Erding, MevlütMevlüt Erding 25/02/1987 (33 ans) Turquie Hanovre 96 2016-2017
11 A   Nguette, OpaOpa Nguette 08/07/1994 (26 ans) France U-19 Valenciennes FC 2016-2019
15 A   Vion, ThibautThibaut Vion 13/12/1993 (26 ans) France U-20 FC Porto B 2014-2018
18 A     Diabaté, CheickCheick Diabaté 25/04/1988 (32 ans) Mali Osmanlıspor 2016-2017
29 A   Thill, VincentVincent Thill 04/02/2000 (20 ans) Luxembourg Formé au club 2016-2019
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Hugo Cabouret
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  •   Jacques Muller
Médecin(s)
  •   André Marie

Légende

 

Joueurs prêtésModifier

Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Club Durée du prêt Contrat
D   Médéric Deher (25 ans)   US Avranches 1 an 2014-2017
D   Oumar Gonzalez (22 ans)   SAS Epinal 1 an 2015-2018
M   Hamza Sakhi (24 ans)   SAS Epinal 1 an 2015-2019
M   Lucas Toussaint (24 ans)   RFC Seraing 1 an 2015-2018
M   Janis Ikaunieks (25 ans)   AEL Larissa 6 mois 2015-2019
A   Moustapha Kaboré (26 ans)   CS Sedan 1 an 2015-2018
A   Habib Diallo (25 ans)   Stade brestois 6 mois 2015-2020

StatistiquesModifier

Statistiques collectivesModifier

Bilan sportif de l'équipe première du FC Metz
Compétition Débute au tour Termine Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Ligue 1 - 14e 38 11 10 17 39 72 -33
Coupe de la Ligue 1/16 de finale 1/4 de finale 3 2 0 1 2 4 -2
Coupe de France 1/32 de finale 1/32 de finale 1 0 0 1 0 2 -2
Total - - 42 13 10 19 41 78 -37

ButeursModifier

Tableau des buteurs du FC Metz
Pos. Nat. Nom Ligue 1 Coupe de France Coupe de la Ligue Total
1 A   Cheick Diabaté 8 - - 8
2 A   Mevlüt Erding 6 - - 6
3 M   Ismaïla Sarr 5 - - 5
4 M   Yann Jouffre 4 - - 2
5 D   Simon Falette 3 - - 2
5 M   Georges Mandjeck 3 - - 2
6 A   Opa Nguette 2 - - 2
6 A   Thibaut Vion 2 - - 2
7 D   Guido Milán 1 - - 1
7 A   Habib Diallo 1 - - 1
7 M   Renaud Cohade 1 - - 1
7 A   Gauthier Hein 1 - - 1
Total 33 - - 33

Onze de départ typeModifier

Affluence et télévisionModifier

AffluenceModifier

L'affluence à domicile du FC Metz atteint un total de 66.853 spectateurs en 4 rencontres de Ligue 1, soit une moyenne de 16.714/match.

Affluence du FC Metz à domicile

Toulouse Football ClubAssociation sportive Nancy-LorraineStade Malherbe Caen Calvados Basse-NormandieParis Saint-Germain Football ClubSporting Club de BastiaStade rennais football clubFootball Club de NantesDijon Football Côte-d'OrOlympique de MarseilleMontpellier Hérault Sport ClubEn Avant de GuingampOlympique lyonnaisFootball Club LorientAssociation sportive de Saint-ÉtienneOlympique Gymnaste Club Nice Côte d'AzurAssociation sportive de Monaco football clubFootball Club des Girondins de BordeauxAngers sporting club de l'OuestLille Olympique Sporting Club

Retransmission téléviséeModifier

Bilan des diffusions TV (Ligue 1)[15]
Diffuseur Rencontres Pourcentages
beIN Sports 35 92.1%
Canal+ 3 7.9%
Non-diffusé 0 0%
Total 38 100%

Bilan à la fin de la 38e journée de championnat.

Notes et référencesModifier

  1. « Renaud Cohade rejoint le FC Metz ! », (consulté le 11 juillet 2016)
  2. « Yann Jouffre, c’est fait ! », (consulté le 11 juillet 2016)
  3. « Franck Signorino de retour à Metz ! », (consulté le 11 juillet 2016)
  4. « Ligue 1 : Mevlüt Erding, le gros coup du mercato estival du FC Metz », (consulté le 11 juillet 2016)
  5. « Ligue 1 : après l’arrivée de Milan Bisevac, le FC Metz a sans doute bouclé son mercato estival », sur francebleu.fr,
  6. « Popoola Saliu n'honorera pas sa dernière année de contrat », sur lequipe.fr
  7. « Football : Fadil Sido et le FC Metz, c’est fini », sur republicain-lorrain.fr
  8. « Classement du fair-play », sur LFP.fr (consulté le 20 mars 2017)
  9. « Ligue 2 - Hinschberger nouvel entraîneur de Créteil », sur lequipe.fr, (consulté le 17 juin 2014)
  10. « José Riga, limogé de son poste d'entraîneur du FC Metz », sur eurosport.fr, (consulté le 24 décembre 2015)
  11. « Philippe Hinschberger : « Gérer les priorités » », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le 29 décembre 2015)
  12. « Fc Metz : un challenge excitant pour Hinschberger », sur Le Quotidien (consulté le 29 décembre 2015)
  13. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  14. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  15. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Programmation TV », sur www.lfp.fr