Saison 2015 de l'équipe cycliste Rabo Liv Women

saison 2015 de l'équipe cycliste Rabo Liv Women

La Saison 2015 de l'équipe Rabo Liv Women est la onzième de la formation. La principale recrue est la spécialiste du contre-la-montre australienne Shara Gillow. Iris Slappendel, Sabrina Stultiens, Sanne van Paassen et surtout la vainqueur de la Coupe du monde 2010 Annemiek van Vleuten quittent l'équipe. L'année est marquée en premier lieu par les blessures à répétition de la championne néerlandaise et leader de l'équipe Marianne Vos, qui réalise une saison blanche. La formation reste néanmoins numéro un mondiale aussi bien au classement UCI, qu'en Coupe du monde. Anna van der Breggen remporte le Tour d'Italie et la Flèche wallonne. Elle termine la saison à la première place mondiale et est deuxième de la Coupe du monde. Lucinda Brand réalise également une bonne saison en devenant numéro dix mondial et en gagnant une étape à l'Energiewacht Tour et au Tour d'Italie. Pauline Ferrand-Prévot mène en parallèle sa saison en VTT et sur route. Elle est à la fois championne du monde de cyclo-cross et de cross-country. Combiné à sa victoire sur route en 2014, elle est la première à porter les trois maillots irisés simultanément. Sur route, elle gagne également une étape du Tour d'Italie. Enfin, la Polonaise Katarzyna Niewiadoma progresse significativement en remportant l'Euskal Emakumeen Bira.

Rabo Liv Women 2015
Généralités
Équipe
Code UCI
RBWVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
12Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Palmarès
Nombre de victoires
24[1]
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
1re
Anna van der Breggen tient une coupe sur un podium
Anna van der Breggen termine la saison à la première place mondiale

Préparation de la saisonModifier

Partenaires et matériel de l'équipeModifier

le partenaire principal de l'équipe est la banque néerlandaise Rabobank. Le second partenaire de l'équipe est Liv, une marque de cycles du groupe Giant. Le Jeugdsport fonds soutient également la formation. GSG livre les maillots[2].

Les vélos sont équipés de groupe Shimano. Giro fournit les casques, Tacx les home-trainers, Oakley les lunettes, Pro les potences, Vittoria les pneus, fi'zi:k les selles, Pioneer les compteurs. Maxim est le fournisseur de l'alimentation, Sportsbalm du matériel pour la récupération. Les autres partenaires sont : Lensnet.nl, Morganblue, Virtuoos, Edenschwartz, Volvo et Bluekens[2].

Arrivées et départsModifier

 
L'Australienne Shara Gillow est la principale recrue

La principale recrue de l'équipe est la spécialiste du contre-la-montre australienne Shara Gillow en provenance d'Orica-AIS[3]. Trois coureuses néerlandaises moins expérimentées viennent compléter l'équipe : Jeanne Korevaar, Anouska Koster et Moniek Tenniglo.

Au niveau des départs, la vainqueur de la Coupe du monde 2010 et membre de la formation depuis 2009, Annemiek van Vleuten rejoint l'équipe Bigla pour en devenir leader[4]. Elle est accompagnée de la championne des Pays-Bas Iris Slappendel. Les spécialistes du cyclo-cross Sanne van Paassen et Sabrina Stultiens partent également. La première rejoint l'équipe Boels Dolmans, la seconde Liv-Plantur.

Arrivées Équipe 2014
  Shara Gillow Orica-AIS
  Jeanne Korevaar Jan van Arckel Ladies
  Anouska Koster Futurumshop.nl-Zannata
  Moniek Tenniglo
Départs Équipe 2015
  Iris Slappendel Bigla
  Sabrina Stultiens Liv-Plantur
  Sanne van Paassen Boels Dolmans
  Annemiek van Vleuten Bigla

Effectif et encadrementModifier

EffectifModifier

 
Annemiek van Vleuten quitte l'équipe
Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2014
Lucinda Brand   Pays-Bas Rabo Liv Women
Anna van der Breggen   Pays-Bas Rabo Liv Women
Pauline Ferrand-Prévot   France Rabo Liv Women
Shara Gillow   Australie Orica-AIS
Thalita de Jong   Pays-Bas Rabo Liv Women
Anna Knauer   Allemagne Rabo Liv Women
Roxane Knetemann   Pays-Bas Rabo Liv Women
Jeanne Korevaar   Pays-Bas Jan van Arckel Ladies
Anouska Koster   Pays-Bas Futurumshop.nl-Zannata
Katarzyna Niewiadoma   Pologne Rabo Liv Women
Moniek Tenniglo   Pays-Bas
Marianne Vos   Pays-Bas Rabo Liv Women

EncadrementModifier

Koos Moerenhout est le directeur de l'équipe[5]. Eric Van den Boom est gérant[6]. Sierk Jan de Haan devient directeur sportif adjoint[7].

Déroulement de la saisonModifier

JanvierModifier

 
Pauline Ferrand-Prévot devient championne du monde de cyclo-cross

Après avoir réalisé son premier podium en Coupe du monde de cyclo-cross[8], Pauline Ferrand-Prévot devient pour la deuxième année consécutive championne de France de cyclo-cross[9]. Le même jour, Marianne Vos conserve également son titre national. À une semaine des mondiaux, la Française décroche un nouveau podium lors de la manche finale de la Coupe du monde à Hoogerheide[10]. Le 31 janvier, elle décroche le titre mondial en cyclo-cross. Elle s'impose au sprint devant la Belge Sanne Cant. Sa coéquipière en équipe de marque Marianne Vos, septuple championne du monde de la spécialité, complète le podium[11].

Février-MarsModifier

 
Podium de l'édition 2015 du Samyn des Dames : Anna van der Breggen (2e), Chantal Blaak (1re) et Emma Johansson (3e).

Lors de la première classique de printemps, le Circuit Het Nieuwsblad, Anna van der Breggen s'échappe dans le Molenberg avec Ellen van Dijk du groupe de tête constitué de quinze coureuses. Elles courent ensemble les trente derniers kilomètres et se disputent la victoire au sprint, dans lequel van der Breggen se montre la plus rapide[12].

Durant la semaine qui suit, Anna van der Breggen participe au Samyn des Dames. Elle y part en échappée dans le dernier tour avec Emma Johansson et Chloe Hosking notamment et compte jusqu'à une minute dix d'avance. Finalement, elles sont reprises. Elle prend la deuxième place du sprint massif[13]. Aux Strade Bianche, un groupe de leaders se détache au bout de 58 km, puis se scinde en deux dans les derniers secteurs en terre. Les cinq coureuses à l'avant sont : Megan Guarnier, Elizabeth Armitstead, Elisa Longo Borghini, Ashleigh Moolman-Pasio et Anna van der Breggen. Profitant de la supériorité numérique de son équipe, l'Américaine attaque dans le final et s'impose en solitaire. Anna van der Breggen termine cinquième[14]. Au Tour de Drenthe, Lucinda Brand se classe quatrième[15]. Au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, Pauline Ferrand-Prévot se classe deuxième au sprint et Anna van der Breggen troisième derrière Elizabeth Armitstead[16].

AvrilModifier

 
Marianne Vos fait sa reprise en avril et se casse une côte la semaine suivante

Au Tour des Flandres, Anna van der Breggen termine deuxième du sprint du groupe de poursuivants derrière Elisa Longo Borghini. Pauline Ferrand-Prévot est septième[17]. À l'Energiewacht Tour, Anna van der Breggen s'impose dans le prologue. Lucinda Brand est quatrième du sprint de la première étape. Rabo Liv Women est troisième du contre-la-montre par équipes à trente secondes de Velocio-SRAM. Lucinda Brand remporte l'étape suivante au sprint, puis se classe deuxième le lendemain. Dans la quatrième et dernière étape, Anna van der Breggen réalise les trente derniers kilomètres seule pour s'imposer avec plus d'une minute d'avance[18]. Gênée par des pépins physiques en début d'année, Marianne Vos ne commence sa saison sur route qu'au Ronde van Gelderland où elle se classe sixième[19]. Elle se brise toutefois une côte en reconnaissant un circuit VTT le 29 avril[20]. À la Flèche wallonne, l'équipe se trouve en position idéale à vingt-cinq kilomètres de l'arrivée avec Roxane Knetemann échappée accompagnée de Annemiek van Vleuten et la supériorité numérique dans le groupe de tête. Anna van Breggen attaque dans la côte de Cherave à cinq kilomètres de l'arrivée pour rejoindre les échappées. Elle les distance dans le mur de Huy et gagne l'épreuve de Coupe du monde. Katarzyna Niewiadoma est cinquième, Roxane Knetemann septième et Pauline Ferrand-Prévot huitième[21].

Mai-juinModifier

Au Festival luxembourgeois du cyclisme féminin Elsy Jacobs, Anna van der Breggen remporte le contre-la-montre inaugural. Lucinda Brand en est quatrième, Pauline Ferrand-Prévot cinquième[22]. Van der Breggen conserve le maillot de leader jusqu'au bout de l'épreuve. Lucinda Brand termine troisième et Pauline Ferrand-Prévot cinquième[23].

Sur la Durango-Durango Emakumeen Saria, Katarzyna Niewiadoma part avec Emma Johansson dans la dernière ascension et termine deuxième[24]. À l'Emakumeen Bira qui suit, Anna van der Breggen termine troisième du prologue. Le lendemain, une échappée de leader part rapidement avec Emma Johansson, Ashleigh Moolman, Katarzyna Niewiadoma, Tetiana Riabchenko et Anna Sanchis. Les quatre premières se disputent la victoire au sprint. Niewiadoma est quatrième mais s'empare du maillot de leader du classement général. Elle est quatrième le lendemain, van der Breggen septième. Sur la dernière étape, Niewiadoma attaque à plusieurs reprises ce qui permet d'opérer une sélection. Au sprint, elle est battue de nouveau par Emma Johansson mais s'assure la victoire finale. Anna van der Breggen est huitième de l'épreuve[25],[26]. Au même moment, Anouska Koster remporte le Grand Prix de Gippingen, Thalita de Jong est troisième[15].

Sur les championnats nationaux, Pauline Ferrand-Prévot est troisième du contre-la-montre en France, mais remporte largement l'épreuve en ligne. Aux Pays-Bas, Anna van der Breggen gagne le contre-la-montre tandis que Lucinda Brand s'impose sur la course en ligne[15].

JuilletModifier

 
Lucinda Brand gagne deux étapes du Tour d'Italie

L'équipe obtient de très bons résultats au Tour d'Italie. Dans le prologue, Lucinda Brand est deuxième, Roxane Knetemann troisième et Anna van der Breggen quatrième toutes devancées par Annemiek van Vleuten. Lucinda Brand se classe deuxième au sprint de la première étape derrière Barbara Guarischi mais prend la tête du classement général et par points. Sur la deuxième étape, une échappée de leaders constituée de Elisa Longo Borghini, Mara Abbott, Katarzyna Niewadoma, Anna Van der Breggen, Karol-Ann Canuel, Ashleigh Moolman-Pasio, Evelyn Stevens et Megan Guarnier se dispute la victoire. La championne des États-Unis se montre la plus rapide en devançant de peu la Néerlandaise. Au classement général, Megan Guarnier a deux secondes d'avance sur van der Breggen. Lucinda Brand accompagne la bonne échappée sur l'étape suivante et s'impose au sprint. Sur la cinquième étape, alors que le peloton est encore groupé dans l'ascension finale, Pauline Ferrand-Prévot attaque à deux kilomètres de l'arrivée pour gagner seule. Anna van der Breggen termine troisième de l'étape. Elle est quatrième le lendemain. Lors de la septième étape qui comporte plusieurs cols, Lucinda Brand mène au bout une longue échappée solitaire. Derrière, malgré des tentatives d'attaques, les favorites du classement général ne se départagent pas. Anna van der Breggen gagne le contre-la-montre très vallonné du lendemain avec plus d'un minute de marge sur ses concurrentes. Celui lui permet de prendre la tête du classement général avec quarante-six secondes d'avance. Katarzyna Niewiadoma est cinquième de l'étape. La Néerlandaise termine deuxième de la dernière étape derrière Mara Abbott et conserve le maillot rose. Katarzyna Niewiadoma est cinquième et meilleure jeune, Pauline Ferrand-Prévot sixième et Shara Gillow dixième[27].

Fin juillet, Marianne Vos annonce mettre un terme à sa saison sur route, car elle n'est pas encore rétablie de sa fracture de côte et estime son niveau insuffisant pour reprendre l'entraînement[28]. Anna van der Breggen remporte La Course by Le Tour de France en s'échappant seule à six kilomètres de la ligne[29].

 
Pauline Ferrand-Prévot remporte deux titres de championne de VTT

Sur la Coupe du monde de VTT de Mont-Sainte-Anne, Pauline Ferrant-Prévot termine troisième après un départ en lointaine position. Ses temps au tour sont comparables à ceux de la vainqueur Jolanda Neff. Elle s'impose ensuite sur la manche de Windham avec plus d'une minute d'avance. Elle accélère dans les parties ascendantes pour pouvoir gérer les parties techniques[30].

AoûtModifier

Début août, Lucinda Brand est deuxième du sprint pour la victoire au Tour de Bochum. Le groupe se disputant la victoire est réduit à vingt unités[31]. À l'Erondegemse Pijl, Thalita de Jong s'échappe dans le dernier tour avec Élise Delzenne. Elle distance cette dernière pour s'imposer seule[32].

Fin août, la formation remporte le contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda, comptant pour la Coupe du Monde, et met ainsi fin au règne de l'équipe Velocio-SRAM sur l'épreuve[15]. L'équipe au départ est composée de : Lucinda Brand, Thalita de Jong, Shara Gillow, Katarzyna Niewiadoma, Moniek Tenniglo et Anna van der Breggen. Sur la course en ligne, Anna van der Breggen reste dans le groupe de tête et suit les attaques des autres candidates à la victoire finale en Coupe du monde que son Lizzie Armitstead et Elisa Longo Borghini. Lucinda Brand est quatrième. Anna van der Breggen se classe finalement cinquième et prend de précieux points avant la dernière manche de Plouay. Celle-ci a lieu une semaine plus tard, Anna van der Breggen marque Lizzie Armitstead et la reprend quand elle place une accélération à un tour de l'arrivée dans la côte de Ty Marrec. Dans le dernier kilomètre, la Néerlandaise commet une erreur tactique en allant chercher une attaque. Elle termine sixième du sprint, alors que Lizzie Armitstead remporte la course. Pauline Ferrand-Prévot se classe troisième. Anna van der Breggen est donc deuxième de la Coupe du monde. L'équipe remporte le classement final de la compétition, tandis que Katarzyna Niewiadoma est la meilleure jeune[33].

SeptembreModifier

Aux mondiaux de VTT, Pauline Ferrand-Prévot conserve son titre de championne du monde du relais mixte (avec Jordan Sarrou, Antoine Philipp et Victor Koretzky)[34], puis devient championne du monde de cross-country avec une minute d'avance, après avoir dominée toute la course. À 23 ans, elle détient donc simultanément le maillot arc-en-ciel de championne du monde sur route, de cyclo-cross et de VTT, une première dans l'histoire du cyclisme[35].

En septembre, à l'Holland Ladies Tour, Lucinda Brand est troisième de l'emballage final de la première étape, puis deuxième de celui de la deuxième étape, à chaque fois battue par Jolien D'Hoore. Elle est quatrième de l'étape suivante, surtout elle réalise le quatrième temps lors du contre-la-montre. Elle est alors deuxième du classement général, une seconde derrière Lisa Brennauer. Lucinda Brand finit sixième de la cinquième étape. Dans la dernière étape, elle joue son va-tout en accélérant dans la montée du Cauberg juste avant l'arrivée. Elle ne parvient cependant pas à s'imposer. Thalita de Jong attaque dans les derniers mètres et franchit seule la ligne. Lucinda Brand est quatrième de l'étape et deuxième du classement général de l'épreuve. Elle remporte le classement par points[36]. Au Tour de Belgique, Anna van der Breggen remporte la dernière étape à Grammont au sprint après avoir tenté de s'échapper à plusieurs reprises. Elle obtient ainsi la troisième place du classement général, Katarzyna Niewiadoma est cinquième[37].

Aux championnats du monde, la formation termine troisième du contre-la-montre par équipes. La composition de l'équipe est : Lucinda Brand, Thalita de Jong, Shara Gillow, Roxane Knetemann, Katarzyna Niewiadoma et Anna van der Breggen. Sur les épreuves individuelles, cette dernière obtient la médaille d'argent à la fois en contre-la-montre et sur la course en ligne. Pauline Ferrand-Prévot et Katarzyna Niewiadoma finissent sixième et septième de cette course[38].

Bilan de la saisonModifier

 
Rabo-Liv Women lors des championnats du monde de contre-la-montre par équipes

Malgré la blessure de Marianne Vos, qui avait rapporté vingt-et-une des quatre-vingt-huit victoires de la formation en 2014, l'équipe réussit globalement sa saison 2015. Elle remporte vingt-quatre bouquets et reste la meilleure équipe mondiale alors que la concurrence des équipes Boels Dolmans et Wiggle Honda s'est fait particulièrement sentir. Elle conserve également la première place mondiale en individuelle par l'intermédiaire d'Anna van der Breggen. La victoire de la Néerlandaise sur le Tour d'Italie et à la Flèche wallonne sont les faits marquants de sa saison. Lucinda Brand réalise également une bonne saison en devenant numéro dix mondial et en gagnant une étape à l'Energiewacht Tour et au Tour d'Italie. Pauline-Ferrand Prévot mène en parallèle sa saison en VTT et sur route. Elle est à la fois championne du monde de cyclo-cross et de cross-country. Combiné à sa victoire sur route en 2014, elle est la première à porter les trois maillots irisés simultanément[35]. Sur route, elle gagne également une étape du Tour d'Italie. Enfin, la Polonaise Katarzyna Niewiadoma progresse significativement en remportant l'Euskal Emakumeen Bira[1]. Pour le site le dérailleur, les victoires importantes sur route sont revenues à l'équipe Boels Dolmans, la saison est une année de passation de pouvoir entre les deux formations[15].

VictoiresModifier

Sur routeModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur[39]
8 janvier Championnat d'Australie du contre-la-montre   Australie 09 CN   Shara Gillow
28 février Circuit Het Nieuwsblad   Belgique 041.2   Anna van der Breggen
8 avril Prologue de l'Energiewacht Tour   Pays-Bas 032.2   Anna van der Breggen
10 avril 2e étape secteur b de l'Energiewacht Tour   Pays-Bas 032.2   Lucinda Brand
12 avril 4e étape de l'Energiewacht Tour   Pays-Bas 032.2   Anna van der Breggen
22 avril Flèche wallonne   Belgique 00CDM   Anna van der Breggen
1er mai 1re étape du Festival luxembourgeois du cyclisme féminin Elsy Jacobs   Luxembourg 12.1   Anna van der Breggen
3 mai Festival luxembourgeois du cyclisme féminin Elsy Jacobs   Luxembourg 12.1   Anna van der Breggen
14 juin Emakumeen Euskal Bira   Espagne 12.1   Katarzyna Niewiadoma
24 juin Championnats des Pays-Bas du contre-la-montre   Pays-Bas 09 CN   Anna van der Breggen
27 juin Championnats des Pays-Bas sur route   Pays-Bas 09 CN   Lucinda Brand
27 juin Championnats de France sur route   France 09 CN   Pauline Ferrand-Prévot
6 juillet 3e étape du Tour d'Italie   Italie 12.1   Lucinda Brand
8 juillet 5e étape du Tour d'Italie   Italie 12.1   Pauline Ferrand-Prévot
10 juillet 7e étape du Tour d'Italie   Italie 12.1   Lucinda Brand
11 juillet 8e étape du Tour d'Italie   Italie 12.1   Anna van der Breggen
12 juillet Tour d'Italie   Italie 12.1   Anna van der Breggen
26 juillet La course by Le Tour de France   France 21.1   Anna van der Breggen
1er août Erondegemse Pijl   Belgique 41.2   Thalita de Jong
22 août Contre-la-montre par équipes de Vårgårda   Suède 0CDM Rabo Liv Women
6 septembre 6e étape du Boels Ladies Tour   Pays-Bas 12.1   Thalita de Jong
11 septembre 4e étape du Tour de Belgique   Belgique 32.2   Anna van der Breggen

Sur pisteModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur[39]
13 juin Championnats d'Allemagne de course aux points   Allemagne 09 CN   Anna Knauer

En cyclo-crossModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur[39]
2 janvier Surhuisterveen   Pays-Bas 2 C2   Marianne Vos
11 janvier Championnats des Pays-Bas de cyclo-cross   Pays-Bas 09 CN   Marianne Vos
11 janvier Championnats de France de cyclo-cross   France 09 CN   Pauline Ferrand-Prévot
31 janvier Championnats du monde de cyclo-cross   Tchéquie 00CM   Pauline Ferrand-Prévot
15 octobre Kermiscross, Ardooie   Belgique 2 C2   Thalita de Jong
25 octobre Grand-Prix de la Commune de Contern, Contern   Luxembourg 2 C2   Thalita de Jong
30 décembre Versluys Cyclocross, Bredene   Belgique 2 C2   Thalita de Jong

En VTTModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur[39]
6 avril Nieuwkuijk   Pays-Bas 2   Marianne Vos
19 avril Saint-Pompon   France 1   Pauline Ferrand-Prévot
10 mai Plœuc   France 1   Pauline Ferrand-Prévot
18 juillet Championnats de France de VTT   France 09 CN   Pauline Ferrand-Prévot
9 août Windham   États-Unis 0CDM   Pauline Ferrand-Prévot
2 septembre Championnats du monde de relais par équipes VTT   Andorre 0CM   Pauline Ferrand-Prévot
5 septembre Championnats du monde de VTT cross-country   Andorre 0CM   Pauline Ferrand-Prévot

Résultats sur les courses majeuresModifier

Coupe du mondeModifier

Résultats dans les épreuves de coupe du monde[40]
Date # Course Meilleure classée Classement
14 mars 1 Tour de Drenthe   Lucinda Brand 4e
29 mars 2 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio   Pauline Ferrand-Prévot 2e
5 avril 3 Tour des Flandres   Anna van der Breggen 3e
22 avril 4 Flèche wallonne   Anna van der Breggen Vainqueur
17 mai 5 Tour de l'île de Chongming - -
7 juin 6 Philadelphia Cycling Classic - -
2 août 7 Tour de Bochum   Lucinda Brand 2e
21 août 8 Open de Suède Vårgårda TTT Rabo Liv Women Vainqueur
23 août 9 Open de Suède Vårgårda   Lucinda Brand 4e
29 août 10 GP de Plouay-Bretagne   Pauline Ferrand-Prévot 3e

Anna van der Breggen termine deuxième de la Coupe du monde, Lucinda Brand est cinquième, Pauline Ferrand-Prévot sixième. La formation remporte le classement par équipes.

Grand tourModifier

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Anna van der Breggen (1re)
Accessits 4 victoires d'étapes

Classement UCIModifier

Classement UCI des coureuses de l'équipe[41]
Rang Coureuse Points
1   Anna van der Breggen 1257,75
10   Lucinda Brand 648,75
12   Katarzyna Niewiadoma 607
18   Pauline Ferrand-Prévot 467
43   Thalita de Jong 191
55   Anouska Koster 147,75
65   Roxane Knetemann 129,75
107   Shara Gillow 67
113   Anna Knauer 63,75
155   Marianne Vos 38
329   Jeanne Korevaar 10
548   Moniek Tenniglo 3

Rabo Liv Women est première au classement par équipes mondial. Par ailleurs, Pauline Ferrand-Prévot est quatorzième mondiale en cross-country[42].

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Rabo Liv and Boels Dolmans: 2015 Report Cards », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  2. a et b « Raboliv », sur site officiel (consulté le 30 janvier 2016)
  3. (en) « Gillow excited by move to Rabo-Liv », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  4. (en) « Van Vleuten leaves Vos for Bigla Cycling Team », sur cycling news (consulté le 1er février 2016)
  5. (en) « Koos Moerenhout », sur Site officiel (consulté le 30 janvier 2016)
  6. (en) « Eric Van den Boom », sur Site officiel (consulté le 30 janvier 2016)
  7. (nl) « Sierk Jan de Haan tweede ploegleider bij Rabo Liv », sur Rabo Liv (consulté le 30 janvier 2016)
  8. « Vos s'impose, Ferrand-Prévot 3e », sur lequipe.fr, (consulté le 30 janvier 2016)
  9. « Impériale Ferrand-Prévot », sur lequipe.fr, (consulté le 30 janvier 2016)
  10. « CC - Coupe du Monde #6 - Dames : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 30 janvier 2016)
  11. « Pauline Ferrand-Prevot en or », sur lequipe.fr (consulté le 30 janvier 2016)
  12. (en) « Anna van der Breggen bests Ellen van Dijk in European opener », cyclingtips.com.au,‎ (lire en ligne, consulté le 30 janvier 2016)
  13. « Blaak, pavée de bonnes intentions sur le Samyn! », sur le dérailleur (consulté le 30 janvier 2016)
  14. (en) « Guarnier wins Strade Bianche 2015 », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  15. a b c d et e « La fin d’une ère #4 », sur le dérailleur (consulté le 7 janvier 2017)
  16. « Trophée Alfredo Binda, Lizzie Armitstead devant Pauline Ferrand Prevot ! », sur lederailleur.fr (consulté le 30 janvier 2016)
  17. (en) « Longo Borghini wins Tour of Flanders World Cup », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  18. (en) « Van der Breggen tops Energiewacht Tour prologue », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  19. (en) « Kirsten Wild takes third consecutive win at Ronde van Gelderland », sur Cycling tips (consulté le 30 janvier 2016)
  20. « Fracture de la côte pour Marianne Vos », sur le dérailleur (consulté le 30 janvier 2016)
  21. (en) « Anna van der Breggen wins La Flèche Wallonne Féminine », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  22. « Festival Elsy Jacobs - Et. 1 : Classement », sur direct velo (consulté le 30 janvier 2016)
  23. « Le doublé pour Anna Van Der Breggen au Luxembourg », sur le dérailleur (consulté le 30 janvier 2016)
  24. (en) « Johansson wins Durango-Durango », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  25. (en) « Euskal Emakumeen Bira: Guarnier wins stage 1 in Arrasate », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  26. « Emakumeen Euskal Bira : l’étape pour Emma Johansson, la victoire finale pour Katarzyna Niewiadoma », sur le dérailleur (consulté le 30 janvier 2016)
  27. (en) « Giro Rosa: World champion Ferrand-Prévot wins mountaintop finish in Aprica », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  28. « Marianne Vos ne courra plus cette saison », sur rtbf.be (consulté le 30 janvier 2016)
  29. « La Course pour Anna Van der Breggen ! », sur le dérailleur (consulté le 30 janvier 2016)
  30. « Coupe du Monde VTT — Les yeux sur l'arc-en-ciel », sur velo101.com (consulté le 30 janvier 2016)
  31. (en) « Sparkassen Giro World Cup », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  32. « Retour sur un sacré été ! », sur le dérailleur (consulté le 30 janvier 2016)
  33. (en) « Armitstead wins GP de Plouay World Cup », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  34. « Championnats du Monde VTT — Les Bleus roulent sur l'or », sur velo101.com (consulté le 30 janvier 2016)
  35. a et b « titre », L'Équipe,‎
  36. (en) « D'Hoore wins Boels Rentals Ladies Tour opener », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  37. (en) « Dideriksen wins Lotto Belgium Tour stage 2 », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  38. (en) « Armitstead wins women's World Championship road race », sur cycling news (consulté le 30 janvier 2016)
  39. a b c et d « Rabo Liv Women Cycling Team 2015 », sur siteducyclisme.net (consulté le 30 janvier 2016)
  40. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2015 », sur UCI (consulté le 30 janvier 2016)
  41. (en) « Ranking - Cycling - Road 2015 - Women Elite UCI Ranking Individual », sur UCI (consulté le 30 janvier 2016)
  42. (en) « Ranking - Mountain Bike 2015 Women Elite UCI Ranking Cross Country », sur UCI (consulté le 30 janvier 2016)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :