Ouvrir le menu principal

Saison 2014-2015 de l'Olympique lyonnais

saison de l'équipe masculine professionnelle de football
Olympique lyonnais
Saison 2014-2015
Description de l'image Olympique_lyonnais_(logo).svg.
Généralités
Couleurs Blanc, rouge et bleu
Stade Stade de Gerland
41 044 places
Président Drapeau : France Jean-Michel Aulas
Entraîneur Drapeau : France Hubert Fournier
Résultats
Championnat 2e
75 points (22V, 9N, 7D)
(72 buts marqués, 33 buts encaissés)
Ligue Europa Barrage
OL 2-2 AFC Astra
Coupe de France Éliminé par le FC Nantes en 16e de finale 3 à 2
Coupe de la Ligue Éliminé par l'AS Monaco en 8e de finale
Meilleur buteur Drapeau : France Alexandre Lacazette - 28 buts
Meilleur passeur Drapeau : France Nabil Fekir - 9 passes

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

La saison 2014-2015 de l'Olympique lyonnais est la soixante-cinquième de l'histoire du club. Le club jouera le tour préliminaire de l'Europa League grâce à la cinquième place obtenu lors de l'exercice précédent. Hubert Fournier devient le nouvel entraîneur de l'Olympique lyonnais, en remplacement de Rémi Garde. L'Olympique Lyonnais fait une bonne première partie de saison en pointant à la deuxième place à la trêve hivernale, à deux points du leader, l'Olympique de Marseille, et un point devant le Paris Saint-Germain.

Avant-saisonModifier

Tableau des transfertsModifier

JoueursModifier

StaffModifier

Préparation d'avant-saisonModifier

EffectifModifier

L'effectif de cette saison est composé de 33 joueurs, de 10 nationalités différentes. Vingt-sept de ces joueurs sont internationaux (dix A, douze Espoirs, trois U20, deux U19), et 23 ont été formés au club.

Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[note 1] Nom Date de naissance Sélection[note 2] Club précédent Contrat
Gardiens
1 G   Lopes, AnthonyAnthony Lopes 01/10/1990 (29 ans)   Portugal Formé au club 2011-2016
16 G   Frick, JeremyJeremy Frick 08/03/1993 (26 ans)   Suisse espoirs Formé au club 2009-2016
30 G   Gorgelin, MathieuMathieu Gorgelin 05/08/1990 (29 ans)   France espoirs Red Star FC 2010-2017
40 G   Mocio, LucasLucas Mocio 11/05/1994 (25 ans) Formé au club 2014-2015
Défenseurs
2 D   Zeffane, MehdiMehdi Zeffane 19/05/1992 (27 ans)   Algérie Formé au club 2012-2017
3 D   Bedimo, HenriHenri Bedimo 04/06/1984 (35 ans)   Cameroun Montpellier HSC 2013-2016
4 D   Koné, BakaryBakary Koné 27/04/1988 (31 ans)   Burkina Faso EA Guingamp 2011-2016
5 D   Biševac, MilanMilan Biševac 31/08/1983 (36 ans)   Serbie Paris SG 2012-2016
13 D   Jallet, ChristopheChristophe Jallet 31/10/1983 (36 ans)   France Paris Saint-Germain 2014-2017
14 D   Dabo, MouhamadouMouhamadou Dabo 28/11/1986 (33 ans)   France espoirs Séville FC 2011-2015
22 D   Rose, LindsayLindsay Rose 08/02/1992 (27 ans)   France espoirs Valenciennes FC 2014-2018
23 D   Umtiti, SamuelSamuel Umtiti 14/11/1993 (26 ans)   France espoirs Formé au club 2011-2017
31 D   Nganioni, LouisLouis Nganioni 03/06/1995 (24 ans)   France -19 ans Formé au club 2012-2016
44 D   N'Gouma, RomaricRomaric N'Gouma 28/01/1995 (24 ans)   France -19 ans Formé au club 2009-2018
Milieux de terrain
6 M   Fofana, GueïdaGueïda Fofana 16/05/1991 (28 ans)   France espoirs Le Havre AC 2011-2017
7 M   Grenier, ClémentClément Grenier 07/01/1991 (28 ans)   France Formé au club 2008-2016
8 M   Gourcuff, YoannYoann Gourcuff 11/07/1986 (33 ans)   France Girondins de Bordeaux 2010-2015
11 M   Ghezzal, RachidRachid Ghezzal 09/05/1992 (27 ans)   Algérie Formé au club 2012-2017
12 M   Ferri, JordanJordan Ferri 12/03/1992 (27 ans)   France espoirs Formé au club 2012-2017
17 M   Malbranque, SteedSteed Malbranque 06/07/1980 (39 ans)   France espoirs AS Saint-Étienne 2012-2016
18 M   Fekir, NabilNabil Fekir 18/07/1993 (26 ans)   France Formé au club 2011-2019
21 M   Gonalons, MaximeMaxime Gonalons   10/03/1989 (30 ans)   France Formé au club 2009-2016
24 M   Tolisso, CorentinCorentin Tolisso 03/08/1994 (25 ans)   France espoirs Formé au club 2013-2019
26 M   Danic, GaëlGaël Danic 19/11/1981 (38 ans) Valenciennes FC 2013-2015
28 M   Mvuemba, ArnoldArnold Mvuemba 28/01/1985 (34 ans)   France espoirs FC Lorient 2012-2016
32 M   Labidi, ZakarieZakarie Labidi 08/02/1995 (24 ans)   France -19 ans Formé au club 2013-2017
34 M   Koné, SidySidy Koné 30/06/1992 (27 ans)   Mali SM Caen 2010-2015
Attaquants
10 A   Lacazette, AlexandreAlexandre Lacazette 28/05/1991 (28 ans)   France Formé au club 2009-2018
19 A   Yattara, MohamedMohamed Yattara 28/07/1993 (26 ans)   Guinée Angers SCO 2012-2018
20 A   N'Jie, ClintonClinton N'Jie 15/08/1993 (26 ans)   Cameroun Formé au club 2012-2016
25 A   Benzia, YassineYassine Benzia 08/09/1994 (25 ans)   France espoirs Formé au club 2012-2016
29 A   Bahlouli, FarèsFarès Bahlouli 08/04/1995 (24 ans)   France espoirs Formé au club 2013-2017
27 A   Cornet, MaxwelMaxwel Cornet 27/09/1996 (23 ans)   France -19 ans FC Metz
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Alexandre Marles
  •   Dimitri Farbos
  •   Antonin Da Fronseca
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  •   Abdeljelil Redissi
  •   Patrick Perret
  •   Ange François Costella
  •   Jérémy Jacquemot
Médecin(s)

Légende

 

Tactique de l'équipeModifier

Durant l'année, l'équipe a joué en règle générale en 4-4-2 en losange, avec Lacazette - Fékir ou Lacazette N'Jie comme duo d'attaquants. Les premières relances des lignes arrière se font dans la grande majorité des cas via Gonalons, qui est chargé de procéder à la première animation offensive, le plus souvent en jeu court avec les trois autres joueurs du milieu. Cette caractéristique est soulignée par Patrice Garande qui décide lors du match Caen-Lyon (3-0), de demander à son attaquant de gêner systématiquement Gonalons. « Sloan Privat, attaquant, je lui avais demandé une seule chose, s'occuper de Gonalons, parce que si tu prives Gonalons de ballons, 80 % du jeu de Lyon est mort »[1].

StatistiquesModifier

CollectivesModifier

Bilan sportif de l'équipe première de l'Olympique lyonnais
Compétition Matches joués Matchs gagnés Matchs nuls Matchs perdus Buts marqués Buts encaissés Différence de buts
Matchs amicaux 4 2 1 1 8 5 +3
Ligue 1 38 22 9 7 72 33 +39
Ligue Europa 4 3 0 1 8 4 +4
Coupe de France 2 1 0 1 5 5 0
Coupe de la Ligue 1 0 1 0 1 1 0
Total 49 28 11 10 94 48 +46

IndividuellesModifier

Statistiques buteursModifier

Mise à jour effectuée le 9 mars 2015 après la victoire (5-1) à Montpellier dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1.

Place Nom Ligue 1 Coupe de France Coupe de la Ligue Ligue Europa TOTAL des BUTS
1   Alexandre Lacazette 27 2 1 1 31 buts
2   Nabil Fekir 13 2 - - 15 buts
3   Corentin Tolisso 6 - - - 6 buts
4   Steed Malbranque 3 - - 1 4 buts
  Clinton N'Jie 7 - - 1 8 buts
6   Yoann Gourcuff 3 - - - 3 buts
7   Yassine Benzia 2 - - - 2 buts
  Jordan Ferri 1 - - 1 2 buts
  Samuel Umtiti 1 - - 1 2 buts
10   Mohamed Yattara - - - 1 1 but
  Bakary Koné 1 - - - 1 but
  Mouhamadou Dabo 1 - - - 1 but
  Maxime Gonalons - - - 1 1 but
# contre son camp 1 - - - 1 but
Total 13 buteurs 59 buts 4 buts 1 but 7 buts 75 buts

Statistiques passeursModifier

Mise à jour effectuée le 9 mars 2015 après la victoire (5-1) à Montpellier dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1.

Place Nom Ligue 1 Coupe de France Coupe de la Ligue Ligue Europa TOTAL des PASSES
1   Nabil Fekir 9 - - - 9 passes
  Alexandre Lacazette 5 2 - - 7 passes
3   Clinton N'Jie 5 - - - 5 passes
4   Jordan Ferri 4 - - - 4 passes
  Christophe Jallet 3 - - 1 4 passes
  Yoann Gourcuff 3 - 1 - 4 passes
7   Samuel Umtiti 2 - - 1 3 passes
  Henri Bedimo 3 - - - 3 passes
9   Corentin Tolisso 1 - - 1 2 passes
  Rachid Ghezzal 2 - - - 2 passes
  Steed Malbranque 1 1 - - 2 passes
  Mohamed Yattara 2 - - - 2 passes
13   Milan Biševac 1 - - - 1 passe
  Maxime Gonalons 1 - - - 1 passe
  Anthony Lopes 1 - - - 1 passe
  Arnold Mvuemba - - - 1 1 passe
Total 16 passeurs 41 passes 3 passes 1 passe 4 passes 49 passes

MatchsModifier

ChampionnatModifier

L'Olympique lyonnais termine la saison deuxième du championnat, derrière le PSG. Il est salué par les professionnels comme « la belle et grande surprise de la saison », pour avoir réussi à jouer le titre jusqu'au bout avec un effectif majoritairement composé de jeunes issus de la formation du club[2].

À ce titre, l'équipe est comparable à celle de l'équipe de Nantes de 1994-1995, qui possédait également un jeu technique et porté vers l'avant et était composé en grande partie de joueurs formés au club. Bernard Lacombe insiste lui sur la méthode de formation identique entre les deux équipes : « Je ne sais pas si on applique les mêmes méthodes que le FC Nantes d'alors, qui avait quasiment les mêmes organisations tactiques dans toutes les catégories d'âge, mais ce qui est sûr, c'est que nos jeunes sont éduqués tout au long avec les mêmes principes de jeu, la même volonté de recherche technique, créative ». Reynald Pedros, lui, pointe la similitude athlétique, la capacité des deux équipes à beaucoup courir, à répéter les courses pour produire du « beau jeu » tout au long du match. Patrice Loko complète en montrant une différence : « Nico Ouédec était une véritable pointe et moi je tournais autour. Il y avait une complémentarité de profils. Fékir et Lacazette, c'est davantage une affinité particulière entre deux super footballeurs, mais sans véritablement de poste attitré. L'un et l'autre peuvent, à tour de rôle, décrocher, aller sur les côtés, lancer le partenaire qui a pris l'espace »[3].

Journée 1 à 5Modifier

Journée 6 à 10Modifier

Journée 11 à 15Modifier

Journée 16 à 20Modifier

Journée 21 à 25Modifier

Journée 26 à 30Modifier

Journée 31 à 35Modifier

Journée 36 à 38Modifier

Ligue EuropaModifier

J. Rencontre SC
Pré. Mladá Boleslav 1-4 OL 1-4
Pré. OL 2-1 Mladá Boleslav 6-2
Bar. OL 1-2 AFC Astra 1-2
Bar. AFC Astra 0-1 OL 2-2

La Ligue Europa 2014-2015 est la quarante-quatrième édition de la Ligue Europa. Elle est divisée en deux phases, une phase de groupes, qui consiste en douze mini-championnats de quatre équipes par groupe, les deux premiers poursuivant la compétition. Puis une phase finale, décomposée en seizièmes de finale, huitièmes de finale, quarts de finale, demi-finales et une finale qui se joue sur terrain neutre. En cas d'égalité, lors de la phase finale, la règle des buts marqués à l'extérieur s'applique puis le match retour est augmenté d'une prolongation et d'une séance de tirs au but s'il le faut. Les équipes sont qualifiées en fonction de leurs bons résultats en championnat lors de la saison précédente et le tenant du titre est FC Séville, formation espagnole vainqueur du Benfica Lisbonne au Juventus Stadium de Turin.

Coupe de FranceModifier

Coupe de la LigueModifier

AffluenceModifier

Affluence de l'Olympique lyonnais à domicile

Girondins de BordeauxEvian Thonon Gaillard Football ClubAssociation Sportive de Saint-EtienneSporting Club de BastiaOlympique Gymnaste Club de NiceFootball Club de NantesParis Saint-Germain Football ClubFootball Club de MetzToulouse Football ClubStade Malherbe de CaenStade de ReimsEn Avant GuingampOlympique de MarseilleMontpellier Hérault Sporting ClubLille Olympique Sporting ClubFootball Club de LorientAssociation Sportive de Monaco football clubRacing Club de LensAFC Astra GiurgiuStade rennais football clubFK Mladá Boleslav 

Statistiques diversesModifier

ButsModifier

DisciplineModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

RéférencesModifier

  1. Arnaud Tulipier, « Patrice Garande "J'aime les gens qui doutent" », France football,‎ , p. 8
  2. Gérard Ejnès, « D'or et de sang », France Football, no 3603,‎ , p. 3
  3. Dave Appadoo, « Lyon, un revenant de Nantes 1995 », France football, no 3604,‎ , p. 43-46
  4. a b c et d FK Mladá Boleslav 1-4 Olympique lyonnais, Ligue Europa, le 31 juillet 2014
  5. Olympique lyonnais 2-0 Stade rennais FC, Ligue 1, le 10 août 2014
  6. a et b Olympique lyonnais 4-0 FC Lorient, Ligue 1, le 24 septembre 2014
  7. Olympique lyonnais 2-1 FK Mladá Boleslav, Ligue Europa, le 7 août 2014
  8. a b et c Olympique lyonnais 1-2 AFC Astra Giurgiu, Ligue Europa, le 21 août 2014
  9. Olympique lyonnais 2-1 AS Monaco FC, Ligue 1, le 13 septembre 2014
  10. Paris Saint-Germain 1-1 Olympique lyonnais, Ligue 1, le 21 septembre 2014

NavigationModifier