Ouvrir le menu principal

Saison 2009-2010 des Girondins de Bordeaux

Girondins de Bordeaux
Saison 2009-2010

Généralités
Président Drapeau : France Jean-Louis Triaud
Entraîneur Drapeau : France Laurent Blanc
Résultats
Championnat 6e
64 points (19V-7N-12D)
64 buts pour, 40 contre
Trophée des champions Vainqueur
EA Guingamp 2-0
Coupe de France 1/8e de finale
AS Monaco 0-2
Coupe de la Ligue Finaliste
Olympique de Marseille 1-3
Ligue des Champions Quarts de finale
Olympique lyonnais 1-3, 1-0

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

Les Girondins de Bordeaux sont engagés cette année dans 5 compétitions : les 3 tournois dont il est le tenant du titre (le trophée des champions, la Ligue 1, la Coupe de la Ligue où ils n'entreront qu'à partir du stade des 8e finale[1]), ainsi que la Coupe de France et la Ligue des champions.

Jean-Louis Triaud est le Président du club depuis 2002 et Laurent Blanc est l'entraîneur depuis juillet 2007.

Effectif professionnelModifier

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélection Contrat actuel Dernier club
1 Cédric Carrasso Gardien 30 décembre 1981   France France A Juin 2009 - Juin 2013 Toulouse FC
2 Michaël Ciani Défenseur 6 avril 1984   France France A Juillet 2009 - Juin 2013 FC Lorient
3 Henrique Défenseur 2 mai 1983   Brésil - Juin 2009 - Juin 2013 CR Flamengo
4 Alou Diarra Milieu 15 juillet 1981   France France A Juin 2007 - Juin 2013 Olympique lyonnais
5 Fernando Milieu 3 mai 1981   Brésil Brésil A Juin 2005 - Juin 2014 Catania
6 Franck Jurietti Défenseur 30 mars 1975   France France A Juin 2009 - Juin 2010 AS Monaco
7 Yoan Gouffran Attaquant 25 mai 1986   France France Espoirs Juin 2008 - Juin 2012 SM Caen
8 Yoann Gourcuff Milieu 11 juillet 1986   France France A Juin 2009 - Juin 2013 Milan AC
9 Fernando Cavenaghi Attaquant 21 septembre 1983   Argentine Argentine A Janvier 2007 - Juin 2011 Spartak Moscou
10 Jussiê Attaquant 19 septembre 1983   Brésil - Janvier 2007 - Juin 2015 RC Lens
11 David Bellion Attaquant 27 novembre 1982   France - Juin 2007-Juin 2014 OGC Nice
13 Diego Placente Défenseur 24 avril 1977   Argentine Argentine A Juillet 2008 - Juin 2010 CA San Lorenzo
16 Ulrich Ramé Gardien 19 septembre 1972   France France A Juin 1997 - Juin 2010 SCO Angers
17 Wendel Milieu 8 avril 1982   Brésil - Aout 2006 - Juin 2012 Santos
18 Jaroslav Plašil Milieu 5 janvier 1982   République tchèque République tchèque A Juillet 2009 - Juin 2013 Osasuna
20 Henri Saivet Attaquant 26 octobre 1990   France France -17 Juin 2007 - Juin 2012 Formé au club
21 Mathieu Chalmé Défenseur 7 octobre 1980   France - Juin 2007 - Juin 2012 Lille OSC
22 Grégory Sertic Milieu 5 août 1989   France France Espoirs Juin 2008- Juin 2014 Formé au Club
24 Abdou Traoré Milieu 17 janvier 1988   Mali Mali A Mai 2008 - Juin 2011 Formé au club
25 Ludovic Sane Défenseur 22 mars 1987   France Juin 2009 - Juin 2014 Formé au club
27 Marc Planus Défenseur 7 mars 1982   France France Espoirs Juin 2001 - Juin 2011 Formé au club
28 Benoît Trémoulinas Défenseur 28 décembre 1985   France - Juin 2006 - Juin 2013 Formé au club
29 Marouane Chamakh Attaquant 10 janvier 1984   Maroc Maroc A Juin 2002 - Juin 2010 Formé au club
30 Abdoulaye Keita Gardien 28 décembre 1985   France - Formé au club

Staff techniqueModifier

DirigeantsModifier

TransfertsModifier

Été 2009Modifier

Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
  Arrivées
Yoann Gourcuff   France Achat (4 ans, 15 M d'€)[2] Milan AC   Calcio
Cédric Carrasso   France Achat (4 ans, 8 M d'€)[3] Toulouse FC   Ligue 1
Jaroslav Plašil   République tchèque Achat (4 ans, 3 M d'€)[4] Osasuna Pampelune   La liga
Mickaël Ciani   France Achat (4 ans, 4 M d'€)[5] FC Lorient   Ligue 1
Retours de prêt
Gabriel Obertan   France Retour de prêt FC Lorient   Ligue 1
Florian Marange   France Retour de prêt Havre AC   Ligue 1
Cheick Diabaté   Mali Retour de prêt AC Ajaccio   Ligue 2
Floyd Ayité   Togo Retour de prêt SCO Angers   Ligue 2
Wilfried Moimbé   France Retour de prêt Stade de Reims   Ligue 2
Signatures pros
Paul Lasne   France 1er contrat pro[A 1] Réserve FCGB   CFA
Lamine Sané   France 1er contrat pro[A 1] Réserve FCGB   CFA
  Départs
Souleymane Diawara   Sénégal Vente (4 ans, 6 M de €)[6] Olympique de Marseille   Ligue 1
Gabriel Obertan   France Vente (4 ans, 3,5 M de €)[7] Manchester United   Premiership
Mathieu Valverde   France Vente (3 ans, valeur inconnue)[8] US Boulogne   Ligue 1
Florian Marange   France Vente (Fin de contrat)[B 1] AS Nancy-Lorraine   Ligue 1
Prêts
Kevin Olimpa   France Prêt[9] SCO Angers   Ligue 2
Cheick Diabaté   Mali Prêt[B 1] AS Nancy-Lorraine   Ligue 1
Floyd Ayité   Togo Prêt[B 1] AS Nancy-Lorraine   Ligue 1
Pierre Ducasse   France Prêt[10] FC Lorient   Ligue 1
Matthieu Saunier   France Prêt[11] Rodez AF   National
Wilfried Moimbé   France Prêt[12] AC Ajaccio   Ligue 2

Hiver 2010Modifier

Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
Prêts
Paul Lasne   France Prêt[13] Châteauroux   Ligue 2

Les rencontres de la saisonModifier

Tous les matchs à domicile se jouent au Stade Jacques-Chaban-Delmas

Matches amicauxModifier

Date Adversaire Lieu Score Buteurs Public
11 juillet   Stade brestois Dinard (35)   1 - 1 Ducasse   69e 2 500
17 juillet   Toulouse FC Agen (47)   0 - 1 - 4 000
21 juillet   Olympique de Marseille Dax (40)   2 - 1 González   37e (csc) Gourcuff   48e (pén.) 10 901
28 juillet   Impact de Montréal Montréal   2 - 1 Saivet   37e, Gouffran   80e 11 948
2 août   Villarreal CF Royan (17)   2 - 0 Bellion   32e, Fernando   71e 7 000
4 septembre   Osasuna Capbreton (40)   0 - 0 850
9 octobre   SCO Angers Niort (79)   2 - 2 Cavenaghi   19e, Jussiê   71e (pén.) 2 135
13 novembre   FC Nantes Saintes (17)   5 - 0 Gouffran   34e, Sertic   61e, Traoré   67e, Bellion   86e, Cavenaghi   90e 3 000

Le programme de reprise des Girondins pour cette saison fut fixé par Laurent Blanc. L'équipe a repris l'entraînement le 3 juillet pour une pré-saison avant de partir en Bretagne à Dinard du 4 au 12 juillet.

Pour leur premier match amical disputé à Dinard, les Girondins de Bordeaux ont concédé le match nul face à Brest (1-1). Pierre Ducasse égalise d'un puissant coup franc en deuxième période (69e). Laurent Blanc fait jouer une équipe par mi-temps, ce qui constitue le premier match en marine et blanc de Cédric Carrasso.

Les Girondins perdent la deuxième rencontre de préparation contre le TFC. Laurent Blanc en profite pour réaliser une bonne revue d'effectif. C'est le début de Jaroslav Plašil avec les Girondins

Dans le troisième match amical, à Dax, Bordeaux bat l'OM dans un match de qualité compte tenu de la période de l'année. Les Girondins s'imposent sur le score de 2 à 1 avec un but de Gourcuff (sur penalty) et de Lucho Gonzalez (contre son camp) pour les bordelais et de Taiwo côté marseillais.

Le quatrième match amical fut joué dans la foulée du Trophée des champions à Montréal, contre l'Impact de Montréal (United Soccer Leagues). Imposé par la ligue, l'équipe, sans forcer son talent ni avec ses joueurs vedettes, maîtrise la partie devant quelque onze mille spectateurs au stade Saputo. Cette tournée avait pour objectif de promouvoir le football français à l'étranger[14].

Pour leur dernier match de préparation, les Girondins ont disposé des Espagnols de Villareal (2-0) grâce à des buts de Bellion et de Fernando. Mickaël Ciani, qui faisait son début, a joué la seconde mi-temps aux côtés de Henrique.

Durant la trêve internationale de septembre, Bordeaux a été tenu en échec (0-0) par Osasuna. En l'absence de ses internationaux, Laurent Blanc a donné du temps de jeu à des joueurs qui en manquaient : Ulrich Ramé, qui avait récupéré le brassard de capitaine, Placente, Jurietti, Sané, Sertic et Traoré, tous titulaires. À noter que les Girondins ont joué en infériorité numérique pendant près d'une heure à la suite de l'expulsion de Jurietti pour contestation (33e).

Lors de la trêve internationale d'octobre, les Girondins de Bordeaux concèdent le nul face au SCO Angers, club de Ligue 2. Le match se joue au Stade René Gaillard à Niort.

Enfin, durant la trêve internationale de novembre, le club est opposé au FC Nantes (Ligue 2) à Saintes. Les Girondins de Bordeaux s'imposent très largement, cinq à zéro.

Trophée des championsModifier

Finale
25 juillet 2009
Girondins de Bordeaux 2 - 0 EA Guingamp 15:00 - Stade olympique de Montréal, Montréal
Cavenaghi   38e
Fernando   90+1e
Spectateurs : 34 068
Arbitrage :  Steve Depiero
Rapport

Titulaires :
1. Cédric Carrasso
3. Henrique
4. Alou Diarra
8. Yoann Gourcuff
9. Fernando Cavenaghi   64e
17. Wendel   77e
18. Jaroslav Plašil  64e
21. Mathieu Chalmé   74'e
27. Marc Planus
28. Trémoulinas
29. Marouane Chamakh


Remplaçants :
5. Fernando  64e 
6. Franck Jurietti
7. Yoan Gouffran  64e 
10. Jussiê  77e 
11. David Bellion
16. Ulrich Ramé
22. Grégory Sertic

Entraîneur :
Laurent Blanc

Titulaires :
1. Stéphane Trévisan
2. Yves Deroff  64e
5. Diallo  60e
6. Bakary Koné
7. Sébastien Grax
18. Fabrice Colleau
20. Richard Soumah  68e
23. Igor Djoman   16e
25. Mouri Ogunbiyi
26. Thibault Giresse   54e
29. Luis Delgado

Remplaçants :

10. Alharbi El Jadeyaoui   54e 
11. Hervé Bazile   68e 
14. Mohamed Soly
16. Guillaume Gauclin
17. Jugurtha Hamroun
21. Thierry Argelier   64e 
33. Mael Illien

Entraîneur :
Viktor Zvunka

La Ligue de Football Professionnel, réunie le 12 mai 2009, décide d'organiser le Trophée des champions à venir à Montréal, au Canada[15]. C'est la première fois que le Trophée des champions a lieu à l'étranger. L'objectif est de promouvoir le football professionnel français à l'international. Avec 4 millions d'habitants, Montréal est la seconde plus grande agglomération francophone du monde. Le "soccer" y est en plein développement, comme sur l'ensemble du continent nord américain. Le match opposant les Girondins de Bordeauxs champion de Ligue 1 au vainqueur de la Coupe de France, l'EA Guingamp, se déroule le samedi 25 juillet à 15h00, heure locale soit 21h00 en France. Le match est retransmis pour la France par la chaîne de TNT Direct 8.

Les Girondins de Bordeaux remportent le Trophée des champions en battant Guingamp au stade Olympique de Montréal. Au Canada, les joueurs de Laurent Blanc gardent leur titre et commencent la saison de la meilleure des manières.

Ligue 1Modifier

Article détaillé : Ligue 1.
Date
(journée)
Adversaire Lieu Score
(rapport)
Buteurs pour Bordeaux Place
(points)
Affluence Diffusion
9 août (1) RC Lens D   4 - 1 Wendel   13e, Gourcuff   54e,   92e, Chamakh   94e 1er (3) 32 725 Canal+
15 août (2) FC Sochaux-Montbéliard E   2 - 3 Chamakh   31e,   80e, Stevanovic   43e (CSC) 2e (6) 16 689 Foot+
23 août (3) OGC Nice D   4 - 0 Jussiê   44e, Gourcuff   53e,   70e, Diarra   76e 1er (9) 32 065 Foot+
30 août (4) Olympique de Marseille E   0 - 0 1er (10) 55 920 Canal+
12 septembre (5) Grenoble Foot 38 D   1 - 0 Gouffran   18e 1er (13) 28 211 Orange sport
19 septembre (6) US Boulogne E   0 - 2 Gouffran   34e, Lachor   70e (CSC) 1re (16) 13 178 Foot+
26 septembre (7) Stade rennais D   1 - 0 Wendel   24e 1er (19) 26 811 Canal+
3 octobre (8) AS Saint-Étienne E   3 - 1 Jussiê   68e (pén.) 2e (19) 30 049 Foot+
17 octobre (9) AJ Auxerre E   1 - 0 2e (19) 16 496 Foot+
24 octobre (10) Le Mans UC 72 D   3 - 0 Ovono   3e (CSC), Chamakh   67e, Bellion   83e 1er (22) 27 737 Foot+
31 octobre (12) AS Monaco D   1 - 0 Planus   62e 1er (25) 32 308 Foot+
7 novembre (13) Lille OSC E   2 - 0 1er (25) 16 233 Foot+
21 novembre (14) Valenciennes FC D   0 - 1 2e (25) 27 431 Foot+
28 novembre (15) AS Nancy-Lorraine E   0 - 3 Fernando  25e, Wendel   60e, Gouffran   75e 1er (28) 18 223 Foot+
5 décembre (16) Paris Saint-Germain FC D   1 - 0 Plašil  24e 1er (31) 32 826 Orange sport
13 décembre (17) Olympique lyonnais E   0 - 1 Chamakh  86e 1er (34) 36 887 Canal+
16 décembre[16] (11) Montpellier HSC E   0 - 1 Jussiê   57e 1er (37) 26 366 Foot+
19 décembre (18) FC Lorient D   4 - 1 Bellion   12e  41e, Cavenaghi   52e, Gourcuff   74e 1er (40) 27 599 Foot+
23 décembre (19) Toulouse FC E   1 - 2 Chamakh  8e, Wendel   75e 1er (43) 28 352 Orange sport
16 janvier (20) Olympique de Marseille D   1 - 1 Mandanda   46e (csc) 1er (44) 31 771 Canal+
20 janvier (21) Grenoble Foot E   1 - 3 Gouffran   53e, Chamakh   56e, Cavenaghi   83e 1er (47) 13 336 Foot+
30 janvier (22) US Boulogne D   0 - 0 1er (48) 25 288 Foot+
6 février (23) Stade rennais E   4 - 2 Gouffran   64e, Wendel   68e 1er (48) 28 006 Orange sport
13 février (24) AS Saint-Étienne D   3 - 1 Chamakh   13e, Wendel   27e   79e 1er (51) 30 084 Canal+
6 mars (27) Montpellier HSC D   1 - 1 Chamakh   59e 1er (52) 27 494 Canal+
10 mars[17] (25) AJ Auxerre D   1 - 2 Trémoulinas   7e 1er (52) 20 868 Foot+
13 mars (28) AS Monaco E   0 - 0 1er (53) 9 535 Foot+
20 mars (29) Lille OSC D   3 - 1 Ciani   40e, Jussiê   65e, Gourcuff   76e 1er (56) 32 952 Foot+
3 avril (31) AS Nancy-Lorraine D   1 - 2 Cavenaghi   28e 2e (56) 29 980 Foot+
10 avril (32) Paris Saint-Germain FC E   3 - 1 Sané   80e 4e (56) 42 127 Foot+
14 avril[18](26) Le Mans UC 72 E   2 - 1 Henrique   8e 5e (56) 11 160 Foot+
17 avril (33) Olympique lyonnais D   2 - 2 Chamakh   26e, Plašil   62e 6e (57) 32 284 Foot+
24 avril (34) FC Lorient E   1 - 0 6e (57) 15708 Foot+
28 avril[19] (30) Valenciennes FC E   2 - 0 6e (57) 11 740 Foot+
2 mai (35) Toulouse FC D   1 - 0 Ciani   17e 4e (60) 28 492 Foot+
5 mai (36) OGC Nice E   1 - 1 Wendel   34e 6e (61) 8 706 Foot+
8 mai (37) FC Sochaux-Montbéliard D   2 - 0 Wendel   65e, Trémoulinas   86e 6e (64) 28 146 Foot+
15 mai (38) RC Lens E   4 - 3 Wendel   41e   80e, Bedimo   50e (CSC) 6e (64) 39 201 Foot+

ClassementModifier

Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Marseille V, CL 78 38 23 9 6 69 36 +33
2 Lyon 72 38 20 12 6 64 38 +26
3 Auxerre 71 38 20 11 7 42 29 +13
4 Lille 70 38 21 7 10 72 40 +32
5 Montpellier P 69 38 20 9 9 50 40 +10
6 Bordeaux T 64 38 19 7 12 58 40 +18
7 Lorient 58 38 16 10 12 54 42 +12
8 Monaco 55 38 15 10 13 39 45 -6
9 Rennes 53 38 14 11 13 52 41 +11
10 Valenciennes 52 38 14 10 14 50 50 0
11 Lens P 48 38 12 12 14 40 44 -4
12 Nancy 48 38 13 9 16 46 53 -7
13 Paris SG CF 47 38 12 11 15 50 46 +4
14 Toulouse 47 38 12 11 15 36 36 0
15 Nice 44 38 11 11 16 41 57 -16
16 Sochaux 41 38 11 8 19 28 52 -24
17 Saint-Étienne 40 38 10 10 18 27 45 -18
18 Le Mans 32 38 8 8 22 36 59 -23
19 Boulogne-sur-Mer P 31 38 7 10 21 31 62 -31
20 Grenoble 23 38 5 8 25 31 61 -30
Qualifications pour la saison 2010-2011
  • Phase de groupes de la Ligue des champions
  • Tour de barrages de la Ligue des champions
  • Tour de barrages de la Ligue Europa
  • 3e tour de qualification de la Ligue Europa
Relégations pour la saison 2010-2011
Abréviations

P : Promus en Ligue 1 en 2009
T : Tenant du titre 2009
V : Vice-champion 2009
CF : Vainqueur de la Coupe de France 2009-2010
CL : Vainqueur de la Coupe de la Ligue 2009-2010

Coupe de la LigueModifier

En tant que club participant à une coupe d'Europe, l'équipe est exempte des seizièmes de finale. Faisant partie des quatre meilleurs clubs de Ligue 1 en 2009, les Girondins de Bordeaux ne peuvent rencontrer les trois autres (Lyon, Marseille, Toulouse) avant les demi-finales.

Date Tour Adversaire Lieu Score Buteurs Public Diffusion
26 janvier 2010 1/8 Le Mans (L1) E   2 - 3 Gouffran   14e, Gourcuff   36e Plašil   51e 8 466 France 4
2 février 2010 1/4 Sedan (L2) D   1 - 0 Gouffran   50e 9 819 France 3
17 février 2010 1/2 FC Lorient (L1) E   1 - 4 Wendel   24e (pén.)   80e , Chamakh   29e , Gouffran   89e 14 168 France 4
27 mars 2010 Finale Marseille (L1) Neutre   3 - 1 Sané   83e 79 000 France 3

Coupe de FranceModifier

Date Tour Adversaire Lieu Score Buteurs Public Diffusion
9 janvier 2010 1/32 Rodez AF (Nat) D   1 - 0 Wendel   77e (pén.) 6 782 France 3 Aquitaine
23 janvier 2010 1/16 AC Ajaccio (L2) D   5 - 1 Plašil   2e, Wendel   38e, Cavenaghi   42e   59e   84e 8 821 Eurosport
9 février 2010 1/8 AS Monaco (L1) D   0 - 2 France 3

Ligue des ChampionsModifier

Le club a droit à une place directe en phase de groupes en tant que champions de France en titre.

Phase de groupesModifier

Les Girondins, présents dans le chapeau 3 lors du tirage, sont opposés en phase de poule au Bayern Munich, à la Juventus et au Maccabi Haïfa.

Date Tour Adversaire Lieu Score Buteurs Public Diffusion
15 septembre 2009 Phase de poule, 1re journée Juventus E   1 - 1 Plašil   75e 21000 Foot+
30 septembre 2009 Phase de poule, 2e journée Maccabi Haifa D   1 - 0 Ciani   83e 32000 Foot+
21 octobre 2009 Phase de poule, 3e journée Bayern Munich D   2 - 1 Ciani   29e Planus   40e 32500 TF1
3 novembre 2009 Phase de poule, 4e journée Bayern Munich E   0 - 2 Gourcuff   37e Chamakh   90e 65000 Canal+
25 novembre 2009 Phase de poule, 5e journée Juventus D   2 - 0 Fernando   54e Chamakh   90+4e 32195 Foot+
8 décembre 2009 Phase de poule, 6e journée Maccabi Haifa E   0 - 1 Jussiê   13e 25800 Foot+
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Girondins de Bordeaux 16 6 5 1 0 9 2 +7
2 Bayern Munich 10 6 3 1 2 9 5 +4
3 Juventus 8 6 2 2 2 4 7 -3
4 Maccabi Haïfa 0 6 0 0 6 0 8 -8

Phase finaleModifier

Avec leur première place en phase de groupe, les Girondins sont avantagés au tirage au sort car ils doivent affronter une équipe non-française deuxième de son groupe (hors Bayern), ce qui comprend tout de même les deux équipes milanaises, Stuttgart, le CSKA Moscou, l'Olympiakos, et le FC Porto.

Date J. Adversaire Lieu Résultat Buteurs Affluence Diffusion
23 février 2010 Huitièmes de finale aller Olympiakos E   0 - 1 Ciani   45+2e 29 773 Canal+
17 mars 2010 Huitièmes de finale retour Olympiakos D   2 - 1 Gourcuff   5e Chamakh   88e 30 000 Canal+
30 mars 2010 Quarts de finale aller Olympique lyonnais E   3 - 1 Chamakh   14e TF1
7 avril 2010 Quarts de finale retour Olympique lyonnais D   1 - 0 Chamakh   45e TF1
Huitièmes de finaleModifier

Après le tirage, Jean-Louis Triaud affirme que le club « voulait éviter l'Inter de Milan, mais que les dirigeants d'Olympiakos doivent avoir le même sentiment : ils doivent être contents du tirage. »[20]

Olympiakos   0 – 1   Girondins de Bordeaux Stade olympique, Athènes
20 h 45 HEC
(0 – 1) Ciani   45+2e Spectateurs : 30 000
Arbitrage :   Howard Webb
Rapport
Girondins de Bordeaux   2 – 1   Olympiakos Stade Jacques-Chaban-Delmas, Bordeaux
20 h 45 HEC
Gourcuff   5e
Diarra      66e, 68e
Chamakh   88e
(1 – 0) Derbyshire      54e, 60e
Mítroglou   65e
Spectateurs : 31 004
Arbitrage :   Olegário Benquerença
Rapport
Quarts de finaleModifier
Olympique lyonnais   3 - 1   Girondins de Bordeaux Stade Gerland, Lyon
20 h 45 HEC
Lisandro   10e   77e (pén.)
Bastos   32e
(2 - 1) Chamakh   14e Arbitrage :   Felix Brych
Rapport
Girondins de Bordeaux   1 - 0   Olympique lyonnais Stade Jacques-Chaban-Delmas, Bordeaux
20 h 45 HEC
Chamakh   45e (1 - 0) Arbitrage :   Alberto Undiano Mallenco
Rapport

Fil de la saisonModifier

Août 2009Modifier

Bordeaux entame parfaitement son championnat en prenant déjà la première place, en étant la seule équipe de la première journée à marquer à 4 reprises, contre le promu lensois. Le club girondin continue d'écrire l'histoire du football français avec 12 victoires consécutives en L1, et même si ces victoires s'étalent sur deux saisons, c'est un record absolu[21]. Le record de victoires consécutives en L1 s'arrête le 30 août lors de la quatrième journée où Bordeaux concède le nul au Vélodrome après un but refusé dans les arrêts de jeu pour une faute imaginaire, le compteur s'arrête donc à 14[22].

Septembre 2009Modifier

Après le match nul rapporté du vélodrome, Bordeaux repart sur une série de victoires en championnat, en battant Grenoble, Boulogne, et Rennes. Ainsi, après la 7e journée l'équipe est première de Ligue 1 avec 19 points, 2 d'avance sur l'Olympique lyonnais. Parallèlement débute la saison européenne. Engagé dans le groupe A de la Ligue des Champions, les Girondins débutent par un bon résultat obtenu à Turin face à la Juventus (match nul 1-1, but de Jaroslav Plašil, le 15 septembre), puis enchaine sur une victoire à domicile aux dépens du Maccabi Haifa, club israélien (1-0, but de Michaël Ciani, le 30 septembre). Bordeaux partage alors la tête du groupe avec le Bayern Munich, avant leur double confrontation prévue les 21 octobre et 3 novembre.

Octobre 2009Modifier

La 8e journée ne profite pas aux Girondins qui, sans Yoann Gourcuff (blessé) et avec une équipe largement remaniée (3 titulaires seulement par rapport au match précédent) en raison des trois matchs effectués en six jours dont un match de Ligue des Champions, perdent 3-1 à Saint-Étienne. La série de 22 matchs sans défaite dont 18 en L1 s'arrête alors ici[23]. De plus, avec 20 points à mettre au crédit de Lyon, soit 1 de plus que Bordeaux, le champion en titre doit laisser la première place du classement au septuple champion de France.

Il s'ensuit une deuxième défaite d'affilée en championnat (1-0 face à Auxerre), ce qui fait descendre Bordeaux à la troisième place, mais toujours à un point derrière l'OL, qui s'est également incliné à domicile durant le week-end.

Le 21 octobre, pour le 3e match du groupe A de la Ligue des Champions, une victoire 2-1 à domicile face au FC Bayern Munich. Les deux buteurs sont défenseurs : Michaël Ciani et Marc Planus. Pourtant, l'équipe avait inscrit un but contre son camp et manqué deux penalties. Ce succès leur permet de prendre seuls la tête du groupe.

Le 24 octobre, Bordeaux clôt sa mauvaise série en championnat, en s'imposant à domicile 3-0 face au Mans. Ils reprennent au passage la première place de la Ligue 1, Lyon ayant été défait au même moment par Nice 4 buts à 1.

Le 31 octobre, dans ce qui se révèle être un choc du championnat, Bordeaux s'impose à domicile contre l'AS Monaco 1-0 à la suite d'un but de Marc Planus. À ce moment en effet, Monaco est deuxième à un seul point. Ce match permet aux Girondins de consolider leur première place avec 2 points d'avance sur Lyon et 4 sur leurs adversaires monégasques, désormais 3e.

Novembre 2009Modifier

15e et dernière journée du mois de novembre, c'est par une large victoire de 3 buts à zéro que Bordeaux s'impose à Nancy. Bordeaux reprend la première place qu'Auxerre lui avait prise lors de la 14e journée. Le match nul de Lyon permet aux joueurs de Laurent Blanc de mettre l'équipe à deux points devant, soit 28. Au cours de cette semaine, Bordeaux a marqué 5 buts, entre les victoires en Ligue des Champions et en L1.

Février 2010Modifier

Baisse de régime pour Bordeaux, qui perd lourdement à Rennes (4-2) le 6 février mais reste toutefois leader du championnat avec 3 points d'avance sur son poursuivant Montpellier.

Mars 2010Modifier

Le mois de mars marque une baisse notable dans la régularité des résultats pour Bordeaux, qui totalise 1 victoire, 2 matchs nuls et 1 défaite en championnat. Bordeaux reste néanmoins leader du championnat, avec 2 matchs en retard à jouer par rapport à ses poursuivants. Fin mars, Bordeaux subit une cuisante défaite en finale de la Coupe de la Ligue (1-3) face à Marseille, avant de subir une déconvenue sur le terrain de Lyon en quart de finale aller de la ligue des champions (1-3), qui hypothèque les chances de qualification bordelaise pour les demi-finales

Avril 2010Modifier

En ce début de mois, Bordeaux est en chute libre. En championnat, une défaite face à Nancy (1-2) précède l'élimination en ligue des champions malgré la victoire (1-0) contre Lyon au match retour. À la suite de cette élimination en Champions League, les résultats en championnat deviennent très inquiétants : défaite (1-3) à Paris puis nouvelle défaite (1-2) au Mans, pourtant relégable. Bordeaux pointe désormais à la 5e place du championnat. En moins d'un mois, Bordeaux a perdu une finale, a concédé une élimination en ligue des champions, puis enchainé 3 défaites en championnat qui hypothèquent le titre de champion de France.

Bilan par joueurModifier

# Joueur Championnat Coupe de France Coupe de la Ligue Ligue des Champions   Totaux
Matchs   Buts[24] Matchs   Buts Matchs   Buts Matchs   Buts Matchs   Buts
16 Ramé 3 1 2 1 0 0 2 1 7 3
1 Carrasso 19 13 0 0 0 0 5 1 24 14
Joueurs de champs actuellement au club
# Joueur Championnat Coupe de France Coupe de la Ligue Ligue des champions   Totaux
Matchs   Buts Matchs   Buts Matchs   Buts Matchs   Buts Matchs   Buts
2 Ciani 16 0 1 0 0 0 5 2 22 2
3 Henrique 4 0 1 0 0 0 0 0 5 0
4 Diarra 19 1 0 0 0 0 5 0 25 1
5 Fernando 20 1 0 0 0 0 6 1 27 2
6 Jurietti 2 0 2 0 0 0 1 0 5 0
7 Gouffran 19 4 2 0 0 0 3 0 24 4
8 Y. Gourcuff 18 5 1 0 0 0 4 1 23 6
9 Cavenaghi 12 2 1 3 0 0 2 0 15 5
10 Jussiê 18 3 1 0 0 0 3 1 22 4
11 Bellion 11 3 2 0 0 0 2 0 15 3
13 Placente 2 0 1 0 0 0 0 0 3 0
17 Wendel 16 4 2 2 0 0 6 0 24 6
18 Plašil 19 1 2 1 0 0 5 1 26 3
20 Saivet 1 0 2 0 0 0 1 0 4 0
21 Chalmé 19 0 0 0 0 0 5 0 24 0
22 Sertic 4 0 2 0 0 0 2 0 8 0
24 Traoré 5 0 0 0 0 0 2 0 7 0
25 Sane 5 0 1 0 0 0 2 0 8 0
27 Planus 17 1 1 0 0 0 5 1 23 2
28 Trémoulinas 19 0 1 0 0 0 5 0 25 0
29 Chamakh 21 7 1 0 0 0 5 2 27 9

Notes et référencesModifier

  1. Le champion de Ligue et tous les équipes participants en compétition européenne sont exempts des 16e de finale
  2. Gourcuff signe quatre ans à Bordeaux
  3. Cédric Carrasso pour 4 ans
  4. Jaroslav Plasil à Bordeaux
  5. Ciani signe à Bordeaux
  6. Vente de Diawara à Marseille
  7. Obertan direction Angleterre
  8. Valverde signe à Boulogne
  9. Olimpa prêt à Angers
  10. Ducasse prêté à Lorient
  11. Saunier prêt à Rodez
  12. Moimbé prêt à Ajaccio
  13. Prêt de Paul Lasne à Châteauroux
  14. (fr) Super effort pour l'Impact, article sur http://www.rds.ca/impact/chroniques/279246.html.
  15. (fr) Trophée des champions au Canada [1]
  16. Prévue pour le mercredi 28 octobre, la totalité des rencontres fut reportée pour ménager les joueurs de l'équipe de France de football devant jouer en barrages quelques semaines plus tard.
  17. La rencontre contre Auxerre fut reportée à la demande du club, pour laisser du temps pour préparer la rencontre face à l'Olympiakos. Le club avait invoqué un calendrier surchargé, avec deux matchs par semaine du 13 janvier au 16 février.
  18. La rencontre fut reportée par crainte de mauvaises conditions météorologiques, peu avant le passage de la tempête Xynthia.
  19. Prévue pour le dimanche 28 mars, la rencontre fut reportée du fait de la finale de la Coupe de la Ligue.
  20. http://fr.fifa.com/worldfootball/clubfootball/news/newsid=1150357.html
  21. Bordeaux déjà à sa place (lequipe.fr)
  22. Marseille et Bordeaux dos à dos (lequipe.fr)
  23. Bordeaux s'arrête à 22 (lequipe.fr)
  24. Cette statistique représente les buts encaissés par le gardien en question.
  1. a et b [2]
  1. a b et c [3]

Voir aussiModifier