Ouvrir le menu principal

Saison 2000-2001 du Racing Club de Lens

Racing Club de Lens
Saison 2000-2001

Généralités
Président Drapeau : France Gervais Martel
Entraîneur Drapeau : France Rolland Courbis
Drapeau : France Georges Tournay
Résultats
Championnat Quatorzième
40 points (9V - 13N - 12D)
37 buts pour, 39 contre
Coupe de France Trente-deuxième de finaliste
Coupe de la Ligue Huitième de finaliste
Coupe Intertoto 2000 Troisième tour
Meilleur buteur Division 1 : Drapeau : Sénégal Diouf (8)

Chronologie

La saison 2000-2001 du Racing Club de Lens, dixième consécutive du club en première division, a vu l'équipe artésienne se classer quatorzième en championnat, son plus mauvais classement depuis la remontée au premier niveau national en 1991-1992.

Le club lensois commence la saison avec un nouvel entraîneur, Rolland Courbis. En raison des mauvais résultats, celui-ci est remplacé en cours de saison par Georges Tournay. Le RC Lens se classe finalement quatorzième et est huitième de finaliste de la Coupe de la Ligue. Au niveau européen, l'équipe lensoise perd au troisième tour de la Coupe Intertoto.

Avant-saisonModifier

TransfertsModifier

Plusieurs joueurs arrivent au club au début de la saison. El-Hadji Diouf, Franck Dumas, Antoine Sibierski, Mickaël Debève, de retour de prêt, et Guillaume Bouisset arrivent en provenance de clubs français, Radek Bejbl, Esteban Fuertes et Nenad Grozdić de clubs étrangers. De son côté, Rolland Courbis arrive au poste d'entraîneur avec un contrat d'un an[1],[2].

Du côté des départs, Alex Nyarko, Olivier Dacourt, Joseph-Désiré Job et Youl Mawéné quittent le RC Lens pour des clubs anglais, Stéphane Collet signe en Espagne et Pascal Nouma en Turquie. Olivier Bogaczyk, Christophe Marichez et Aboubacar Sankharé s'engagent dans des clubs français. Bruno Rodriguez, Yoann Lachor, Xavier Méride, Ernest Etchi et Ludovic Delporte font l'objet de prêts[1],[2].

Au mercato hivernal, Sébastien Chabbert et Valérien Ismaël font l'objet de prêts. Pour remplacer Chabbert, Sébastien Hamel, libre, s'engage au RC Lens[1],[2].

Préparation d'avant-saisonModifier

Avant la Coupe Intertoto qui commence pour le Racing Club de Lens le 15 juillet, le club dispute trois matchs amicaux. Le premier se déroule le 1er juillet contre le Stade rennais à Saint-Malo et se solde par une victoire rennaise deux buts à un. De retour en Nord-Pas-de-Calais, Lens domine ensuite quatre buts à un l'ES Wasquehal à Armentières six jours plus tard. Lens conclut sa préparation par une victoire à Clairefontaine deux buts à zéro contre Nancy[3].

CompétitionsModifier

Coupe IntertotoModifier

La Coupe Intertoto met aux prises chaque année sous forme de matchs aller-retour à élimination directe des équipes issues de l'ensemble des pays membres de l'UEFA selon une répartition effectuée à chaque tour par tirage au sort. Le Racing Club de Lens s'est qualifié pour l'édition 2000 grâce à sa cinquième place en championnat la saison précédente.

Le tirage au sort amène Lens à recevoir au troisième tour le VfB Stuttgart, qui a éliminé au tour précédent Neuchâtel Xamax en juillet 2000, avant un match retour en Allemagne. Au terme des deux confrontations, le score est de 2-2, Lens est éliminé en raison du but à l'extérieur inscrit par Stuttgart.

ChampionnatModifier

La saison de championnat de division 1 2000-2001 a lieu du au . C'est la 63e édition du championnat de France de football et elle oppose 18 clubs au cours de 34 rencontres. C'est la 48e participation du Racing Club de Lens à cette compétition, cette saison étant la 10e consécutive. Les deux premiers du championnat sont qualifiés pour la phase de groupe de la Ligue des Champions la saison suivante, le troisième passera par le 3e tour préliminaire, le quatrième et le cinquième joueront la Coupe de l'UEFA et les quatre suivants la Coupe Intertoto.

Déroulement de la saisonModifier

Le championnat commence pour le Racing Club de Lens par un déplacement au stade de la Beaujoire de Nantes pour y affronter le FC Nantes. Le match se solde par une victoire lensoise deux buts à zéro[Match 1] et le RC Lens figure alors parmi les équipes de tête du championnat. La quatrième journée voit Lens battre Toulouse. Cette journée est l'occasion pour le nouveau capitaine lensois, Éric Sikora, de devenir le joueur ayant disputé le plus de rencontres de première division avec Lens (378), succédant à Bernard Placzek[Note 1],[Biblio 1]. Le RC Lens est en tête du championnat jusqu'à la sixième journée[4] avant de rétrograder. À mi-saison, le RC Lens est neuvième du classement[5], place conservée en fin d'année[6].

Rétrogradant à nouveau au classement en 2001, l'entraîneur, Rolland Courbis, est démis de ses fonctions au lendemain de la 26e journée qui se solde par une défaite lensoise un but à zéro sur le terrain du RC Strasbourg, alors dernier du championnat[Match 2]. Le RC Lens est alors treizième du championnat[7] et joue donc le maintien. Le remplaçant de Courbis est un de ses adjoints, Georges Tournay[Biblio 2]. Sous sa houlette, le RC Lens obtient son maintien, terminant quatorzième en fin de saison[Biblio 3],[8].

Classement final et statistiquesModifier

Le Racing Club de Lens termine le championnat à la quatorzième place avec 9 victoires, 13 matchs nuls et 12 défaites[8]. Lens présente la treizième attaque avec 37 buts[9] et la sixième meilleure défense avec 39 buts encaissés[10]. Le Racing Club de Lens, quatorzième équipe à domicile avec 26 points[11], est dixième à l'extérieur avec 14 points[12]. Enfin, l'affluence moyenne dans le Stade Bollaert a été de 39 520 spectateurs ce qui en fait la 3e meilleure moyenne derrière celles de l'Olympique de Marseille (50 755) et du Paris Saint-Germain (42 717)[13].

Coupe de FranceModifier

Le RC Lens entre en lice en Coupe de France au niveau des trente-deuxièmes de finale, comme pour tous les clubs de première division. Les Lensois affrontent à domicile l'ESTAC, également membre de la première division[Match 3]. Les Lensois sont éliminés dès leur entrée en lice, pour la deuxième année consécutive, cette fois à l'issue des tirs au but après un score de deux buts partout au terme du temps réglementaire et des prolongations[Match 3].

32e de finale Lens 2–2 (ap) 3–5 (tab) ESTAC Stade Félix-Bollaert, Lens

20:00
Rool   26e
Sibierski   51e
Saïfi   37e
Djukic   88e
Spectateurs : 14 534
Arbitrage : Pascal Garibian
Rapport

Coupe de la LigueModifier

La Coupe de la Ligue 2000-2001 a lieu du au . Tenant du titre, le Racing Club de Lens commence la Coupe de la Ligue en seizièmes de finale, comme les autres clubs de division 1, les équipes d'un niveau inférieur passant par un tour supplémentaire.

Le tirage au sort des seizièmes de finale a amené Lens à recevoir le Nîmes Olympique, membre de la deuxième division, le , au stade Félix-Bollaert. Les Lensois ouvrent le score en première mi-temps par El-Hadji Diouf sur penalty. Dans les dix dernières minutes du match, les Sang et Or inscrivent trois autres buts par Éric Sikora, Daniel Moreira et Lamine Sakho, ce dernier sur penalty[Match 4]. Au tour suivant, le RC Lens reçoit à nouveau, cette fois un adversaire de première division, l'Olympique lyonnais. En première mi-temps, les deux équipes se neutralisent, Fuertes égalisant pour Lens une minute après le but lyonnais d'Edmílson. En deuxième mi-temps, Lyon prend l'avantage et remporte le match grâce à deux buts de Pierre Laigle et Steve Marlet[Match 5]. Lens est donc éliminé d'une compétition que remporte l'Olympique lyonnais en mai.

Joueurs et encadrement techniqueModifier

Encadrement techniqueModifier

Effectif professionnelModifier

Statistiques individuellesModifier

Éléments économiquesModifier

Comme la saison précédente, le principal sponsor maillot du club est Ola, une marque de téléphonie mobile de France Télécom[14]. L'équipementier du club est la marque Umbro[14].

AffluencesModifier

Affluence du Racing Club de Lens à domicile, lors de la saison 2000-2001

Football Club de NantesEspérance sportive Troyes Aube ChampagneFootball Club de MetzStade rennais football clubLOSC LilleOlympique lyonnaisEspérance sportive Troyes Aube ChampagneOlympique lyonnaisNîmes OlympiqueFootball Club des Girondins de BordeauxOlympique de MarseilleAssociation sportive de Monaco football clubAssociation sportive de Saint-ÉtienneSporting Club de BastiaClub sportif Sedan ArdennesRacing Club de Strasbourg AlsaceParis Saint-Germain Football ClubAssociation de la jeunesse auxerroiseToulouse Football ClubEn Avant de GuingampVfB Stuttgart 

La rencontre de coupe Intertoto opposant le Racing Club de Lens au VfB Stuttgart se déroule au Stadium nord de Villeneuve-d'Ascq, tous les autres ont lieu au stade Bollaert de Lens.

Équipe réserveModifier

L'équipe réserve du RC Lens sert de tremplin vers le groupe professionnel pour les jeunes du centre de formation mais permet également à certains joueurs non alignés avec l'équipe professionnelle d'avoir du temps de jeu. L'équipe réserve est également utilisée fréquemment par des professionnels en phase de reprise à la suite d'une blessure.

Pour la saison 2000-2001, l'équipe réserve du RC Lens évolue dans le groupe A du championnat de France amateur, la quatrième division de football en France. Après une sixième place obtenue l'année précédente, l'équipe réserve du RC Lens termine cette saison à la troisième place, juste devant la réserve du club de Lille[15].

AnnexesModifier

NotesModifier

  1. Une fois le match terminé, Placzek remet à Sikora un maillot portant le numéro 378.

Références extraites de la bibliographieModifier

Autres référencesModifier

  1. a b et c « Football - Fiche club: Lens (2000-2001) », sur footballdatabase.eu (consulté le 2 mai 2014)
  2. a b et c « Les transferts lensois de la saison 2000/2001 », sur sitercl.com (consulté le 2 mai 2014)
  3. « Matches amicaux du RCL - saison 2000/2001 », sur sitercl.com (consulté le 8 mai 2014)
  4. « Classements - 6e journée », sur lfp.fr (consulté le 2 mai 2014)
  5. « Classements - 17e journée », sur lfp.fr (consulté le 2 mai 2014)
  6. « Classements - 22e journée », sur lfp.fr (consulté le 2 mai 2014)
  7. « Classements - 26e journée », sur lfp.fr (consulté le 2 mai 2014)
  8. a et b « Classements - 34e journée », sur lfp.fr (consulté le 2 mai 2014)
  9. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Classement général de l'attaque (saison 2000-2001) », sur lfp.fr (consulté le 2 mai 2014)
  10. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Classement général de la défense (saison 2000-2001) », sur lfp.fr (consulté le 2 mai 2014)
  11. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Classement général à domicile (saison 2000-2001) », sur lfp.fr (consulté le 2 mai 2014)
  12. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Classement général à l'exterieur (saison 2000-2001) », sur lfp.fr (consulté le 2 mai 2014)
  13. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Affluences par journée, par club, taux de remplissage », sur lfp.fr (consulté le 2 mai 2014)
  14. a et b « La légende du maillot Sang et Or », sur sitercl.com (consulté le 2 mai 2014)
  15. « Saison 2000-2001 CFA Groupe A », sur stat2foot.com (consulté le 23 avril 2014)

Feuilles de matchModifier

BibliographieModifier

  • David Delporte, Éric Sikora : Une vie en Sang et Or, Agenda du sport Éditions, (ISBN 978-2951657724)  
  • Frédéric Camus, RC Lens Cent ans de passion, La Voix du Nord Éditions, , 51 p. (ISBN 978-2843930843)  
  • Isabelle Dupont et Dominique Paquet, Racing Club de Lens, un siècle de passion en Sang et Or, Jordan Éditions, , 145 p. (ISBN 978-2-930485-03-4)  

Liens externesModifier

NavigationModifier