Ouvrir le menu principal

Saison 1995-1996 du FC Mulhouse

Saison 1995-1996
du FC Mulhouse
Généralités
Couleurs Blanc et bleu
Stade Stade de l'Ill
(13 500 places)
Président Marc Léon
Entraîneur Christian Sarramagna
Résultats
Division 2 14e
Coupe de France 16e de finale
Coupe de la Ligue 16e de finale

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


La saison 1995-1996 du Football club de Mulhouse, ou FC Mulhouse, voit le club participer au Championnat de France de football D2 1995-1996, dont il termine à la 14e place.

Résumé de la saisonModifier

À l'issue d'une saison mal engagée, le FC Mulhouse termine une nouvelle fois à la 14e place du classement final et sauve sa place en D2 essentiellement grâce à un beau parcours durant les matchs retour. Une révélation : Le Breton Laurent David s'est imposé au poste de meneur de jeu à la place du bulgare Gueorgui Gueorguiev qui a quitté le club en cours de saison pour rejoindre son pays natal. À l'issue de la saison, Frédéric Garny, jeune attaquant formé au FC Mulhouse et joueur d'avenir, est transféré au FC Sochaux.

Coupe de la Ligue française de footballModifier

En 1995-1996, le club entre en lice au premier tour de la compétition. Le , devant à peine 2 655 spectateurs, le FCM accueille le Stade poitevin au Stade de l'Ill. Alors que les Poitevins sont mieux classés en championnat de Division 2 : treizièmes avec vingt-et-un points alors que Mulhouse est dix-neuvième, en position de relégable avec seize points, c'est pourtant les Alsaciens qui dominent la partie, en notamment en seconde mi-temps, où trois buts sont marqués, par Alain Horace à la 65e, par Laurent David à la 77e, et enfin par Olivier Baudry à la 88e[1]. Ainsi qualifié pour les seixièmes de finale, Mulhouse accueille les Chamois niortais au Stade de l'Ill le . Devant uniquement 673 spectateurs, le FCM tient le coup pendant 85 minutes, face à ce club n'ayant alors que deux points de plus qu'eux[2] avant de céder et de s'incliner 1-0[3].

Classement finalModifier

# Club Joués V N D bp:bc +/- Points
1 SM Caen 42 24 9 9 59:34 +25 81
2 Olympique de Marseille 42 23 11 8 69:35 +34 80
3 AS Nancy-Lorraine 42 20 16 6 56:23 +33 76
4 Stade lavallois 42 21 9 12 52:46 6 72
5 Toulouse FC 42 18 9 15 40:34 +6 63
6 Le Mans UC 42 15 17 10 37:36 +1 62
7 Red Star 42 16 13 13 56:38 +18 61
8 FC Perpignan 42 17 10 15 44:53 -9 61
9 LB Châteauroux 42 16 12 14 40:35 +5 60
10 FC Sochaux 42 15 14 13 49:40 +9 59
11 CS Louhans-Cuiseaux 42 16 10 16 57:49 +8 58
12 FC Lorient 42 16 10 16 44:46 -2 58
13 Amiens SC 42 13 15 14 43:49 -6 54
14 FC Mulhouse 42 13 12 17 44:45 -1 51
15 ASOA Valence 42 11 18 13 34:42 -8 51
16 Chamois niortais FC 42 13 11 18 48:50 -2 50
17 FCO Charleville 42 11 15 16 34:54 -20 48
18 SAS Épinal 42 9 18 15 41:46 -5 45
19 Stade Poitevin FC 42 9 18 15 36:50 -14 45
20 USL Dunkerque 42 9 16 17 30:43 -13 43
21 SCO Angers 42 7 16 19 31:53 -22 37
22 Olympique Alès 42 4 13 25 29:72 -43 25
# position ; V victoires ; N match nuls ; D défaites ; bp:bc buts pour et buts contre

Notes et référencesModifier

  1. « Coupe de la Ligue 1995/1996 Mulhouse-Poitiers », sur footballdatabase.eu (consulté le 4 décembre 2011)
  2. « Classement de Division 2 1995-1996 de la journée 1 à la journée 22 », sur lfp.fr (consulté le 4 décembre 2011)
  3. Ligue de Football Professionnel, « Feuille de match FC Mulhouse - Chamois Niortais », sur lfp.fr, (consulté le 4 décembre 2011)

NavigationModifier