Ouvrir le menu principal

Sainte-Marguerite-sur-Duclair

commune française du département de la Seine-Maritime
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Marguerite.

Sainte-Marguerite-sur-Duclair
Sainte-Marguerite-sur-Duclair
Blason de Sainte-Marguerite-sur-Duclair
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Canton Barentin
Intercommunalité Métropole Rouen Normandie
Maire
Mandat
Patrick Simon
2014-2020
Code postal 76480
Code commune 76608
Démographie
Population
municipale
2 018 hab. (2016 en augmentation de 4,07 % par rapport à 2011)
Densité 278 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 30′ 36″ nord, 0° 50′ 38″ est
Altitude Min. 35 m
Max. 121 m
Superficie 7,26 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Sainte-Marguerite-sur-Duclair

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Sainte-Marguerite-sur-Duclair

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Marguerite-sur-Duclair

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Marguerite-sur-Duclair

Sainte-Marguerite-sur-Duclair est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie.

Sommaire

GéographieModifier

ToponymieModifier

« In parrochia Sancte Margarite juxta viam que ducit a nemore comitis ad Spinetum » en 1208[1].

Le nom de la localité est attesté sous les formes presbytero de Sancta Margarita en 1222[2]; Sancta Margarita vers 1240; Sancta Margareta (variante sancta Marguareta) en 1337; Capella Sainte Marguerite en 1403[3]; Sainte Marguerite en 1431 (Longnon 10, 78); Sainte Marguerite sur du Clair en 1715 (Frémont); Sainte Marguerite sur Duclair en 1717[4] et en 1757 (Cassini)[5].

Duclair : de l'ancienne paroisse Duroclarus, du gaulois duros, « forteresse » et du latin clarus « clair »[6]. Les Gaulois blanchissaient à la chaux leurs remparts de bois.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1886   Foucault    
1925 1929 Alphonse Hebert    
1929 1947 Louis Simon    
1947   Eugène Lucas    
1960 1965 Philippe Savalle    
1965 2001 Jacques Tiphagne    
mars 2001 En cours
(au 30 avril 2014)
Patrick Simon PS Agent de maîtrise

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2016, la commune comptait 2 018 habitants[Note 1], en augmentation de 4,07 % par rapport à 2011 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 6401 6361 4381 3601 1101 1521 1071 1131 104
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0421 0081 006924861898879791771
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
751731731702743740746742714
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
6877208831 1061 4251 5191 6311 8901 950
2016 - - - - - - - -
2 018--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • église Sainte-Marguerite. La tour-clocher et les nefs sont du XVIe siècle. La façade occidentale date de 1711. Le porche a été réalisé en 1772. Des travaux importants de restauration ont eu lieu en 1884. Vitraux du XVIe siècle.
  • chapelle Notre-Dame-de-la-Délivrance.
  • monument aux morts dû à Maurice Ringot (1921).

Personnalités liées à la communeModifier

L'actrice Karin Viard a grandi à Sainte-Marguerite-sur-Duclair chez ses grands-parents.

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune de Sainte-Marguerite-sur-Duclair se blasonnent ainsi :
D’or au chevron d’azur chargé de cinq annelets du champ, accompagné de trois molettes d’éperon de sable[11].


Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Gilbert Fromager (préf. Charles Carré), Le Canton de Duclair à l'aube du XXe siècle, Duclair, , 163 p. (ISBN 2-9501653-0-3)
  • Gilbert Fromager, Le Canton de Duclair 1925-1950, Duclair, , 204 p. (ISBN 2-9501653-1-1)
  • « Sainte-Marguerite-sur-Duclair », dans Le Patrimoine des communes de la Seine-Maritime, Charenton-le-Pont, Éditions Flohic, coll. « Le Patrimoine des communes de France », , 1389 p. (ISBN 2-84234-017-5) vol. 1, p. 447

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Archives de Seine-Maritime 9 H 4 n. 415.
  2. Archives de Seine-Maritime 9 H.
  3. Archives de Seine-Maritime G 3267.
  4. Archives de Seine-Maritime G 741.
  5. Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, Dictionnaire du département : Seine-Maritime, page 898.
  6. Bernard Sergent, Société de mythologie française - 2007 - Le guide de la France mythologique.
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. GASO - Banque du blason - 76608