Ouvrir le menu principal

Sainte-Foy-de-Montgommery

ancienne commune française du département du Calvados
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Foy.

Sainte-Foy-de-Montgommery
Sainte-Foy-de-Montgommery
Route de La Gosselinaie
Blason de Sainte-Foy-de-Montgommery
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Livarot
Intercommunalité Communauté d'agglomération Lisieux Normandie
Maire délégué Élisabeth Bisson
Code postal 14140
Code commune 14576
Démographie
Gentilé Saint-Fidois
Population 182 hab. (2016)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 57′ 41″ nord, 0° 10′ 35″ est
Altitude Min. 77 m
Max. 200 m
Superficie 4,59 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Val-de-Vie
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Sainte-Foy-de-Montgommery

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Sainte-Foy-de-Montgommery

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Sainte-Foy-de-Montgommery

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Sainte-Foy-de-Montgommery

Sainte-Foy-de-Montgommery est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Val-de-Vie[1].

Elle est peuplée de 182 habitants[Note 1] (les Saint-Fidois[2]).

GéographieModifier

Communes limitrophes de Sainte-Foy-de-Montgommery[3]
La Chapelle-Haute-Grue La Brévière Saint-Ouen-le-Houx
La Chapelle-Haute-Grue
Les Autels-Saint-Bazile
  Lisores
Crouttes (Orne) Saint-Germain-de-Montgommery Saint-Germain-de-Montgommery

ToponymieModifier

Le toponyme Montgommery pourrait signifier « le mont de Gommery ou Gomery », nom de personne germanique encore attesté comme nom de famille. Il est basé sur les éléments guma « homme » et rik « puissance ». Il est attesté comme Monte Gomeri en 1032–1035, de Monte Gomerico en 1040 et de Monte Gumbri en 1046–1048[4].

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? Mars 2001 Bernard Laigre    
2001 En cours Élisabeth Bisson[5] SE Assistante familiale
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7],[Note 2].

En 2016, la commune comptait 182 habitants, en diminution de -7,61 % par rapport à 2011 (Calvados : 1,56 %, France hors Mayotte : 2,49 %). Sainte-Foy-de-Montgommery a compté jusqu'à 286 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
207259281286210208192183166
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
152155178166160164177155157
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
138110116135139124144152180
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2016
194186168145192174203190182
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
L'église Sainte-Foy.
  • Église Sainte-Foy (XIIIe siècle).
  • Cidrerie.

Activité et manifestationsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blasonnement :
Écartelé : aux premier et quatrième d'azur aux trois fleurs de lys d'argent, aux second et troisième de gueules aux trois annelets d'or [13].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

RéférencesModifier

  • Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[14].
  1. « recueil des actes administratifs du Calvados »
  2. « Pays de Livarot — Sainte-Foy-de-Montgommery » (consulté le 4 septembre 2011)
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Librairie Droz, 1998, p. 1668, n° 29164 [1]
  5. « Élisabeth Bisson retrouve son fauteuil de maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 10 avril 2014).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 .
  10. (en)+(fr) Antony Beevor (trad. Jean-François Sené, Raymond Clarinard et Isabelle Taudière), D-Day et la bataille de Normandie, Paris,  éd. Calman-Lévy, , 636 p. (ISBN 978-2-7021-4016-1), p. 359.
  11. Gérard Roger, « Le 17 juillet 1944 le maréchal Rommel était mitraillé par la RAF à l'entrée de Vimoutiers », 13 mai 2011.
  12. Le mitraillage de Rommel : témoignage de M. Lescène, pharmacien à Livarot, extrait du livre En flânant dans le Pays d’Auge, par Hubert de Brye .
  13. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=1222
  14. « Sainte-Foy-de-Montgommery sur le site de l'Institut géographique national » [archive du ] (archive Wikiwix)

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :