Sainte-Clotilde-de-Horton

municipalité du Québec (Canada)

Sainte-Clotilde-de-Horton
Sainte-Clotilde-de-Horton
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Centre-du-Québec
Subdivision régionale Arthabaska
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Simon Boucher
2017-2021
Constitution 26 mars 1997
Démographie
Gentilé Clotildois, Clotildoise
Population 1 569 hab. ()
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 59′ 00″ nord, 72° 14′ 00″ ouest
Superficie 11 710 ha = 117,1 km2
Divers
Code géographique 2439117
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Sainte-Clotilde-de-Horton
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Clotilde-de-Horton
Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec
Voir sur la carte administrative du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Sainte-Clotilde-de-Horton
Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec
Voir sur la carte topographique du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Sainte-Clotilde-de-Horton
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Sainte-Clotilde-de-Horton est une municipalité du Québec située dans la MRC d'Arthabaska, dans la région administrative du Centre-du-Québec[1].

GéographieModifier

 
Dans la MRC : Arthabaska.

Sainte-Clotilde, située au sud du Saint-Laurent, est à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Victoriaville, dans la région touristique des Bois-Francs. Le village de Sainte-Clotilde est enserré entre les rivières Nicolet et Nicolet-Sud-Ouest. La rivière Nicolet assure aux terres une bonne fertilité et favorise la pratique de l'agriculture ; elle est également appréciée des villégiateurs.

Municipalités limitrophesModifier

ToponymieModifier

Le nom de Sainte Clotilde provient de la reine des Francs, fille de Chilpéric II, roi des Burgondes qui épousa Clovis. Horton qui figurait déjà sur une carte de 1795 est le nom du canton dans lequel prend place le village. Il réfère au nom d'une ville d'Angleterre[2].

OrthographeModifier

Il y a un certain flottement dans l'orthographe du nom de la municipalité entre « Sainte-Clothilde-de-Horton » (avec un « h » dans « Clothilde ») et « Sainte-Clotilde-de-Horton ». C'est cette dernière orthographe qu'il faudrait privilégier.

HistoireModifier

La cession d'une partie des territoires de Saint-Valère-de-Bulstrode, de Warwick, de Grantham et de Wendover-et-Simpson a pu former l'ancienne municipalité de la paroisse de Sainte-Clotilde-de-Horton. Elle est officiellement érigée en 1864, alors que la paroisse du même nom fait l'objet d'une érection canonique en 1870[2].

Le territoire de la municipalité de Saint-Jacques-de-Horton est détaché de la municipalité de Sainte-Clotilde-de-Horton en 1948. En 1960, c'est la municipalité de paroisse est détachée de la municipalité du village. Cette dernière s'étend alors sur moins de 1 km²[2].

Le , la nouvelle municipalité de Sainte-Clotilde-de-Horton était érigée par le regroupement de la municipalité de Sainte-Clotilde-de-Horton et de la municipalité de Saint-Jacques-de-Horton[2].

DémographieModifier

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
1 4861 5271 5601 6161 569

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[5].

Sainte-Clotilde-de-Horton
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Marie Désilets Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Simon Boucher Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises


ActivitésModifier

Chaque mois, entre mai et septembre, le village accueille entre 500 et 700 amateurs de jeu de rôle grandeur nature, sur Les Terres de Bélénos. Il s'agit d'un des plus importants rassemblement du genre au Québec.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier