Saint-Saphorin (Lavaux)

commune suisse

Saint-Saphorin (Lavaux)
Saint-Saphorin (Lavaux)
Vue de Saint-Saphorin depuis le lac.
Blason de Saint-Saphorin (Lavaux)
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Lavaux-Oron
Communes limitrophes Puidoux, Chardonne, Chexbres
Syndic Gérald Vallélian
NPA 1071
N° OFS 5610
Démographie
Gentilé Les Saint-Saphoriens
Surnoms : Assassins, Goths
Population
permanente
391 hab. (31 décembre 2018)
Densité 439 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 28′ 00″ nord, 6° 48′ 00″ est
Altitude 380 m
Superficie 0,89 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Saint-Saphorin (Lavaux)
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Saint-Saphorin (Lavaux)
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Saint-Saphorin (Lavaux)
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Saint-Saphorin (Lavaux)
Liens
Site web www.saint-saphorin.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Saint-Saphorin (Lavaux) est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Lavaux-Oron.

HistoireModifier

Le village est habité au moins depuis l'époque romaine, on y trouve une pierre milliaire qui a pu être datée de l'an 47 après J.-C.[3], ainsi que les ruines d'une villa gallo-romaine, situées sous l'actuelle église gothique. À cette époque le lieu s'appelle Glerula (du latin glarea, « gravier, gros sable »)[4], puis au Moyen Âge « Glérolles ». Le village a été détruit lors de l'éboulement du Tauredunum en 563[5],[6].

Une nouvelle église est alors bâtie plus en altitude, dédiée à Saint-Symphorien. L'église a plus tard donné son nom au village. Le village faisait partie des « terres de l'évêque » durant le Moyen Âge. L'évêque Sébastien de Montfalcon a fait construire l'église actuelle entre 1517 et 1521[7]. Le grand vitrail est daté de 1530.

Sur l'emplacement de l'antique Glerula au bord du lac, un donjon est construit en 1150 par l'évêque de Lausanne puis transformé en château dès 1300[4], c'est aujourd'hui le château de Glérolles, reconstruit vers 1526.

Au XIXe siècle, les communes se divisent, Saint-Saphorin forme quatre nouvelles communes, Chexbres, Puidoux, Rivaz et Saint-Saphorin.

GéographieModifier

 
Saint-Saphorin dans le district de Lavaux-Oron.
 
Photo aérienne (1971)

Saint-Saphorin se situe au bord du lac Léman, au sein de la région viticole de Lavaux.

La commune comprend le village de Saint-Saphorin et les hameaux de Glérolles, Les Faverges, Ogoz et Lignières.

Saint-Saphorin fait partie de l'association Les Plus Beaux Villages de Suisse.

MonumentsModifier

L'église réformée Saint-Symphorien, de même que sa cure et les ruines de la villa gallo-romaine qui se trouve en son sous-sol, sont classées comme biens culturels suisses d'importance nationale[8].

PersonnalitésModifier

Jean Villard (dit Gilles), chansonnier, Paul Budry, écrivain et critique d'art, ainsi que Lélo Fiaux, artiste peintre, y vécurent. L'acteur Roland Carey est mort à Saint-Saphorin.

RéférencesModifier

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Encyclopédie illustrée du Pays de Vaud, vol. 3, p. 33.
  4. a et b « Château de Glerolles – Histoire », sur glerolles.ch (consulté le 28 décembre 2014)
  5. « Origine de la commune de Saint-Saphorin (Lavaux) », sur saint-saphorin.ch (consulté le 28 décembre 2014)
  6. Laurent Auberson, « Saint-Saphorin (Lavaux) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  7. « Histoire de la Paroisse de Saint-Saphorin (Lavaux) », sur saint-saphorin.ch (consulté le 28 décembre 2014)
  8. [PDF] Inventaire suisse des biens culturels d’importance nationale - Vaud.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles annexesModifier

Liens externesModifier