Ouvrir le menu principal

Saint-Pierre-du-Perray

commune française du département de l'Essonne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Pierre.

Saint-Pierre-du-Perray
Saint-Pierre-du-Perray
Le nouvel hôtel de ville.
Blason de Saint-Pierre-du-Perray
Blason
Saint-Pierre-du-Perray
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Évry
Canton Épinay-sous-Sénart
Intercommunalité Communauté d'agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart
Maire
Mandat
Catherine Aliquot-Vialat (UMP)
2014-2020
Code postal 91280
Code commune 91573
Démographie
Gentilé Saint-Perreyens
Population
municipale
10 851 hab. (2016 en augmentation de 25,91 % par rapport à 2011)
Densité 936 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 36′ 44″ nord, 2° 29′ 43″ est
Altitude Min. 32 m
Max. 93 m
Superficie 11,59 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte administrative de l'Essonne
City locator 14.svg
Saint-Pierre-du-Perray

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte topographique de l'Essonne
City locator 14.svg
Saint-Pierre-du-Perray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-du-Perray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-du-Perray
Liens
Site web saint-pierre-du-perray.fr

Saint-Pierre-du-Perray[1] (prononcé Saint-Pierre) est une commune française de l'arrondissement d’Évry, située à trente kilomètres au sud-est de Paris dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Saint-Perreyens.

GéographieModifier

SituationModifier

 
Position de Saint-Pierre-du-Perray en Essonne.
Occupation des sols
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 16,5 % 195,75
Espace urbain non construit 16,5 % 195,98
Espace rural 67,0 % 795,35
Source : Iaurif[2]

Saint-Pierre-du-Perray est située à trente kilomètres au sud-est de Paris-Notre-Dame[3], point zéro des routes de France, cinq kilomètres au sud-est d'Évry[4], deux kilomètres à l'est de Corbeil-Essonnes[5], dix-sept kilomètres au sud-est de Montlhéry[6], dix-huit kilomètres au nord-est de La Ferté-Alais[7], dix-neuf kilomètres au nord-est d'Arpajon[8], vingt-deux kilomètres au sud-est de Palaiseau[9], vingt-quatre kilomètres au nord-est de Milly-la-Forêt[10], trente-deux kilomètres au nord-est d'Étampes[11], trente-sept kilomètres au nord-est de Dourdan[12].

HydrographieModifier

Relief et géologieModifier

Communes limitrophesModifier

  Saint-Germain-lès-Corbeil Tigery Lieusaint
(Seine-et-Marne)
 
Corbeil-Essonnes N Savigny-le-Temple
(Seine-et-Marne)
O    Saint-Pierre-du-Perray    E
S
Saintry-sur-Seine Morsang-sur-Seine Nandy
(Seine-et-Marne)

ClimatModifier

Article connexe : Climat de l'Essonne.

Saint-Pierre-du-Perray est située en Île-de-France, elle bénéficie d'un climat océanique dégradé aux hivers frais et étés doux, avec des précipitations régulières sur l'ensemble de l'année. En moyenne annuelle, la température s'établit à 10,8 °C, avec une moyenne maximale annuelle de 15,2 °C et une moyenne minimale de 6,4 °C. Le record de température la plus basse fut établi le avec −19,6 °C. La moindre densité urbaine explique une différence négative constante de deux à trois degrés relevée entre Auvernaux et Paris. L'ensoleillement totalisant 1 798 heures est comparable à l'ensemble des régions au nord de la Loire mais moindre qu'au nord du département par la présence fréquente de nappe de brume à proximité de la Seine, des champs et des vastes forêts. Enfin, les précipitations s'établissent à 598,3 millimètres annuels, avec une moyenne mensuelle proche de cinquante millimètres et une pointe à soixante-trois millimètres en mai.

Données climatiques à Saint-Pierre-du-Perray.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,7 1 2,8 4,8 8,3 11,1 13 12,8 10,4 7,2 3,5 1,7 6,4
Température moyenne (°C) 3,4 4,3 7,1 9,7 13,4 16,4 18,8 18,5 15,6 11,5 6,7 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,6 11,4 14,6 18,6 21,8 24,5 24,2 20,8 15,8 9,9 6,8 15,2
Ensoleillement (h) 59 89 134 176 203 221 240 228 183 133 79 53 1 798
Précipitations (mm) 47,6 42,5 44,4 45,6 53,7 51 52,2 48,5 55,6 51,6 54,1 51,5 598,3
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Brétigny-sur-Orge de 1948 à 2002[14],[15].


Voies de communication et transportsModifier

Saint-Pierre-du-Perray se situe entre deux branches du RER D, les gares les plus proches de la commune sont la gare de Corbeil-Essonnes et la gare de Lieusaint - Moissy. Depuis juillet 2011, la commune bénéficie d'un bus à haut niveau de service nommé T Zen reliant ces deux gares, en passant par le Carré Sénart.

Enfin, Saint-Pierre-du-Perray est desservie par plusieurs lignes du réseau de bus Sénart Bus.

Lieux-dits, écarts et quartiersModifier

ToponymieModifier

Paredum, Sanctus Petri terra juxta Corbolium, Pareium.

La commune fut créée en 1793 avec pour nom Le Perray, son nom actuel fut introduit en 1801 dans le bulletin des lois[16].

"Perray", de la langue d'oïl, du mot perroi, perrois « grève, terrain pierreux, gravier.

HistoireModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[17]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[18].

En 2016, la commune comptait 10 851 habitants[Note 1], en augmentation de 25,91 % par rapport à 2011 (Essonne : +5,07 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
194260211232200236242275220
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
249305292341411392386392444
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
416405471448456470520571631
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
6026111 3601 8493 3425 8017 7338 61810 851
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

Pyramide des âges à Saint-Pierre-du-Perray en 2009 en pourcentages[20].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,1 
90 ans ou +
0,9 
2,4 
75 à 89 ans
3,9 
7,7 
60 à 74 ans
8,3 
19,7 
45 à 59 ans
18,5 
24,5 
30 à 44 ans
25,9 
18,2 
15 à 29 ans
17,5 
27,4 
0 à 14 ans
25,1 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[21].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Politique et administrationModifier

Politique localeModifier

La commune de Saint-Pierre-du-Perray est rattachée au canton d'Épinay-sous-Sénart, représenté par les conseillers départementaux Damien Allouch (PS et Annick Dischbein (PS), à l'arrondissement d’Évry et à la neuvième circonscription de l'Essonne, représentée par le député Thierry Mandon (PS) remplacé pour raison de nomination au poste de secrétaire d'état par Romain Colas maire de Quiny sous sénart .

L'Insee attribue à la commune le code 91 2 32 573[22]. La commune de Saint-Pierre-du-Perray est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 219 105 731. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[23].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs[24]
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 1945 mars 1965 François Ozanne    
mars 1965 mars 1977 Louis Gaucher    
mars 1977 mai 2000[25]
(démission)
Christian Jullien PS Président du SAN de Sénart [Quand ?]
mai 2000[26] mars 2014 Pierre de Rus PS Ingénieur[27]
mars 2014 En cours Catherine Aliquot-Vialat UMP-LR Pharmacienne

Tendances et résultats politiquesModifier

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Référendums :

EnseignementModifier

Les élèves de Saint-Pierre-du-Perray sont rattachés à l'académie de Versailles. La commune dispose sur son territoire des écoles primaires Chantefable, Anne Frank, des Quatre saisons et Manureva[44] et du collège Camille Claudel[45].

SantéModifier

La commune dispose sur son territoire de l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes la Maison du Cèdre bleu[46].

Services publicsModifier

La commune de Saint-Pierre-du-Perray dispose sur son territoire d'une brigade de gendarmerie nationale[47] et d'une agence postale[48].

JumelagesModifier

La commune de Saint-Pierre-du-Perray n'a développé aucune association de jumelage.

Vie quotidienne à Saint-Pierre-du-PerrayModifier

CultureModifier

  • Médiathèque Pierre Seghers

SportsModifier

Lieux de culteModifier

 
La nouvelle église de Saint-Pierre-du-Perray.

La paroisse catholique de Saint-Pierre-du-Perray est rattachée au secteur pastoral de Corbeil-Saint-Germain et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Depuis 1819, la commune ne disposait plus d'église sur son territoire[49],[50]. En lien avec le développement du plateau de Saclay (future Silicon Valley à la française qui doit accueillir 70 000 étudiants) et l’accroissement de la ville de Saint-Pierre-du-Perray (9 700 habitants en 2013 13 000 attendus en 2020[51]), les chrétiens franciliens et les Chantiers du Cardinal déboursent 3,5 millions d’euros[52] pour construire une église de 200 places dans cette ville. La construction supervisée par l'architecte Marc Depeyre est achevée en 2015. L'église est inaugurée et consacrée [49],[53]. Cette église est la première église construite en Essonne depuis le début du XXIe siècle[54].

MédiasModifier

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

ÉconomieModifier

Emplois, revenus et niveau de vieModifier

En 2006, le revenu fiscal médian par ménage était de 22 674 €, ce qui plaçait la commune au 1 088e rang parmi les 30 687 communes de plus de cinquante ménages que compte le pays et au centième rang départemental[55].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Saint-Pierre-du-Perray 0,7 % 4,0 % 22,7 % 28,9 % 32,1 % 11,6 %
Zone d’emploi d’Évry 0,3 % 4,0 % 20,2 % 29,6 % 28,2 % 17,7 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Saint-Pierre-du-Perray 0,7 % 20,4 % 3,1 % 15,4 % 15,5 % 10,2 %
Zone d’emploi d’Évry 0,9 % 13,5 % 5,4 % 14,6 % 16,2 % 6,9 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[56],[57],[58]

Culture locale et patrimoineModifier

Patrimoine environnementalModifier

 
Pelouse de Saint-Pierre-du-Perray.

Les bois au sud du territoire et des champs ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil général de l'Essonne[59].

Patrimoine architecturalModifier

 
Ancien château de Saint-Pierre-du-Perray.

Personnalités liées à la communeModifier

Aucun personnage public n'a d'attache avec Saint-Pierre-du-Perray.

Héraldique et logotypeModifier


Les armes de Saint-Pierre-du-Perray se blasonnent : D'azur à la grappe de raisin tigée et feuillée d'or, surmontée de deux bouquets de trois épis de blé du même posés en pal et en sautoir, soutenue d'une champagne ondée d'argent chargée d'une clef de sable posée en fasce, le panneton vers la pointe.[60]

La commune s'est en outre dotée d'un logotype.

Saint-Pierre-du-Perray dans les arts et la cultureModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Fiche de Saint-Pierre-du-Perray dans le Code officiel géographique sur le site de l'Insee. Consulté le 07/08/2012.
  2. Fiche communale d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 16/10/2010.
  3. Orthodromie entre Saint-Pierre-du-Perray et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 25/11/2012.
  4. Orthodromie entre Saint-Pierre-du-Perray et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 25/11/2012.
  5. Orthodromie entre Saint-Pierre-du-Perray et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 25/11/2012.
  6. Orthodromie entre Saint-Pierre-du-Perray et Montlhéry sur le site lion1906.com Consulté le 25/11/2012.
  7. Orthodromie entre Saint-Pierre-du-Perray et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 25/11/2012.
  8. Orthodromie entre Saint-Pierre-du-Perray et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 25/11/2012.
  9. Orthodromie entre Saint-Pierre-du-Perray et Palaiseau sur le site lion1906.com Consulté le 25/11/2012.
  10. Orthodromie entre Saint-Pierre-du-Perray et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 25/11/2012.
  11. Orthodromie entre Saint-Pierre-du-Perray et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 25/11/2012.
  12. Orthodromie entre Saint-Pierre-du-Perray et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 25/11/2012.
  13. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ravin du Gouffre (F4496000) »
  14. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur le site de lameteo.org (consulté le 9 août 2009)
  15. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur infoclimat.fr (consulté le 18 août 2009)
  16. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  18. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  20. Pyramide des âges à Saint-Pierre-du-Perray en 2009 sur le site de l'Insee. Consulté le 07/08/2012.
  21. Pyramide des âges de l’Essonne en 2009 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  22. Fiche communale sur le site de l'Insee. Consulté le 13/01/2010.
  23. Fiche entreprise de la commune de Saint-Pierre-du-Perray sur le site verif.com Consulté le 21/04/2011.
  24. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org (consulté le 11 juin 2009)
  25. « Le maire abandonne son mandat », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne)
  26. « Pierre de Rus à la tête de la commune », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne)
  27. Fiche de la commune sur le site du conseil général de l'Essonne. (consulté le 12 mai 2010)
  28. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/08/2009.
  29. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/08/2009.
  30. Résultats de l'élection présidentielle 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 08/05/2012.
  31. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/08/2009.
  32. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/08/2009.
  33. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/06/2012.
  34. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/08/2009.
  35. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/08/2009.
  36. Résultats de l'élection européenne 2014 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/10/2014.
  37. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/08/2009.
  38. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 13/04/2010.
  39. Résultats de l'élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/08/2009.
  40. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/01/2013.
  41. Résultats de l'élection municipale 2014 sur le site du ministère de l'Intérieur..
  42. Résultats du référendum 2000 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/08/2009.
  43. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/08/2009.
  44. Liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 28/09/2010.
  45. Liste des établissements du second degré en Essonne sur le site de l'Académie de Versailles. Consulté le 05/10/2010.
  46. Fiche de l'EHPAD la Maison du Cèdre bleu sur l'annuaire sanitaire et social. Consulté le 01/05/2012.
  47. Organisation des forces de l'Ordre en Essonne sur le site de la préfecture. Consulté le 24/11/2010.
  48. Coordonnées de l'agence postale de Saint-Pierre-du-Perray sur le site de La Poste. Consulté le 15/05/2011.
  49. a et b « Saint-Pierre du Perray accueille sa première messe de Noël depuis deux siècles », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  50. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 02/12/2009.
  51. « L’église de saint-Pierre-du-Perray a été inaugrée et consacrée ce dimanche », sur lessonnien.fr,
  52. Anne-Laure Baulme, « À ville nouvelle, église neuve ! », sur aleteia.org,
  53. « Saint-Pierre-du Perray : la première messe de Noël depuis deux siècles fait salle comble », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  54. « Saint-Pierre-du-Perray : ce sera la première église du XXIe siècle », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  55. « Résumé statistique national sur le site de l’Insee. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 26/10/2009.
  56. « %5CCOM%5CDL_COM91573.pdf Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 20/06/2010.
  57. « %5CDL_ZE19901147.pdf Rapport statistique de la zone d'emploi d'Évry sur le site de l'Insee. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 20/05/2010.
  58. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  59. Carte des ENS de Saint-Pierre-du-Perray sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 14/02/2013
  60. Blasonnement sur le site de Gaso, la banque du blason. Consulté le 27/09/2009.