Ouvrir le menu principal

Saint-Omer (Québec)

municipalité du Québec (Canada)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Omer.

Saint-Omer
Saint-Omer (Québec)
Église et presbytère de Saint-Omer en 1942.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale L'Islet
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Clément Fortin
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Audomarois, oise
Population 277 hab. ()
Densité 2,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 03′ 00″ nord, 69° 44′ 00″ ouest
Superficie 12 240 ha = 122,4 km2
Divers
Code géographique 2417005
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Omer

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Omer

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte administrative de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Omer

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte topographique de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Omer
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Omer est une municipalité canadienne du Québec, située dans la MRC de L'Islet, dans la région administrative de Chaudière-Appalaches. Elle est nommée en l'honneur de l'évêque Audomar.

GéographieModifier

Dans la MRC : L'Islet.

Municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

Chronologie municipaleModifier

  • 1er janvier 1954 : Érection de la municipalité de Saint Omer.
  • 15 mars 1969 : La municipalité change de nom pour Saint-Omer.

DémographieModifier

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
363379343310277

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[1].

Saint-Omer
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Réjeanne Godbout Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Clément Fortin Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier