Ouvrir le menu principal

Saint-Maurice-en-Gourgois

commune française du département de la Loire
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Maurice.

Saint-Maurice-en-Gourgois
Saint-Maurice-en-Gourgois
L'église Saint-Maurice en 2017.
Blason de Saint-Maurice-en-Gourgois
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Montbrison
Canton Saint-Just-Saint-Rambert
Intercommunalité Saint-Étienne Métropole
Maire
Mandat
Bernard Bonnet
2014-2020
Code postal 42240
Code commune 42262
Démographie
Gentilé Gargomançois, gargomançoises
Population
municipale
1 823 hab. (2016 en augmentation de 4,59 % par rapport à 2011)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 24′ 08″ nord, 4° 11′ 02″ est
Altitude Min. 422 m
Max. 816 m
Superficie 31,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Maurice-en-Gourgois

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
Saint-Maurice-en-Gourgois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Maurice-en-Gourgois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Maurice-en-Gourgois
Liens
Site web saint-maurice-en-gourgois.fr

Saint-Maurice-en-Gourgois est une commune française située dans le département de la Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

GéographieModifier

Saint-Maurice-en-Gourgois fait partie du Forez.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Iwan Mayet UMP Conseiller général
mars 2014 En cours Bernard Bonnet[1]    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 1 823 habitants[Note 1], en augmentation de 4,59 % par rapport à 2011 (Loire : +1,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 4001 7701 8041 8622 1842 3102 5102 6262 516
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 4562 4342 3452 0042 0051 9952 0731 9251 889
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7641 6731 6111 3731 3311 3221 2581 0571 012
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
9278237548591 0061 2771 6581 7431 823
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

 
Monument aux morts.

Lieux et monumentsModifier

VoiesModifier

70 odonymes recensés à Saint-Maurice-en-Gourgois
au 15 août 2014
Allée Ave. Bld Chemin Cité Clos Imp. Montée Pass. Place Pont Quai Rd-point Route Rue Ruelle Square Autres Total
0 0 0 4 [N 1] 1 [N 2] 1 [N 3] 3 [N 4] 2 [N 5] 0 5 [N 6] 0 0 0 5 [N 7] 10 [N 8] 0 0 39 [N 9] 70
Notes « N »
  1. Chemin de Chabannes, Chemin de Chauffour, Chemin de la Barrière et Chemin de Montvel.
  2. Cité Logirel.
  3. Clos des Aprots.
  4. Impasse de la Fouillouse, Impasse du Parc et Impasse du Réservoir.
  5. Montée de l'Église et Montée de la Bascule.
  6. Place de l'Église, Place de la Chapelle, Place de la Mairie, Place de Montvel et Place Régis Reymondon.
  7. Route de Firminy, Route de Périgneux, Route de Rozier, Route de Saint-Bonnet et Route de Vareilles.
  8. Dont Rue du 19-Mars-1962.
  9. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, parcs, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap

Édifices et sitesModifier

Chemin de Milamand

La commune dispose d'un circuit de randonnée qui partant de Gourgois, permet de rallier Milamand en passant par Baret ou par Montchaux avec un dénivelé de 350 mètres environ et d'une durée de 2 heures à 2 heures 30 minutes.

C’est un parcours sportif surtout si on le fait dans le sens « Gourgois, Montchaux, Milamand, Le Pinet, Gourgois » : la remontée sous le Pinet est raide, fatigante et très exposée au soleil. De l’autre côté au contraire, la pente est plus douce ; le sentier chemine dans la forêt et dispose de nombreux points de vue sur Saint Paul en Cornillon, Semène et Aurec... qui permettent de faire autant de pauses agréables. Actuellement, le chemin est balisé par des marques jaunes et panneaux en bois gravés.

Ceux qui veulent rallonger le circuit, peuvent rallier La Commanderie en passant sous le Pinet par une section nouvellement ouverte à travers les bois (balisage identique).

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blason D'or à trois étoiles d'azur ; à la bordure de gueules chargée de huit besants d'argent.
Détails

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Saint-Maurice-en-Gourgois sur le site de l'association des maires de France, consulté le 30 juin 2015.
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier