Saint-Mathias-sur-Richelieu

municipalité du Québec (Canada)

Saint-Mathias-sur-Richelieu
Saint-Mathias-sur-Richelieu
Cimetière de l'église Saint-Mathias
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Subdivision régionale Rouville
Statut municipal Municipalité
Maire Sylvain Casavant
2021-2025 (mandat)
Code postal J3L
Constitution 1er juillet 1855
Démographie
Gentilé Mathiassois, Mathiassoise
Population 4 531 hab. ()
Densité 90 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 28′ 00″ nord, 73° 16′ 00″ ouest
Superficie 5 010 ha = 50,1 km2
Divers
Code géographique 2455065
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Mathias-sur-Richelieu
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Mathias-sur-Richelieu
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Mathias-sur-Richelieu
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte topographique de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Mathias-sur-Richelieu
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Mathias-sur-Richelieu est une municipalité du Québec située dans la MRC de Rouville en Montérégie[1].

ToponymieModifier

Saint-Mathias-sur-Richelieu est ainsi baptisée en mémoire de l'apôtre Mathias[2].

GéographieModifier

 
Dans la MRC : Rouville.

Saint-Mathias-sur-Richelieu est située à l'extrémité ouest de la MRC de Rouville, à l'est de la rivière Richelieu où se trouve le Bassin de Chambly. Son artère principale est le « Chemin des Patriotes » (Route 133).

Elle est traversée par la rivière des Hurons.

Municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

À l'époque de la Nouvelle-France, le lieu était dénommé "Pointe-à-Olivier" ou "Pointe-Olivier".

« À l'époque de la fondation de la paroisse de L'Immaculée-Conception-de-la-Pointe-à-Olivier en 1739, le territoire était identifié sous le nom de Pointe-à-Olivier ou Pointe-Olivier, depuis environ 1700. Le peu de dévotion qui animait les paroissiens à l'endroit de saint Olivier entraîne, en 1809, le remplacement de cet hagionyme par Saint-Mathias, choix de monseigneur Plessis. Sur le plan municipal, la municipalité de Saint-Mathias-de-Chambly voit le jour en 1845. Abolie en 1847, cette municipalité se verra substituer celle de Saint-Mathias en 1855, que les Mathiassois transforment en Saint-Mathias-sur-Richelieu en 1988[2]. »

Le , le commandant du fort Chambly, le capitaine Claude Hertel de Beaulac, mourut à Pointe-à-Olivier.

DémographieModifier

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
3 5534 0144 1494 5064 6184 531

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers.[5]

Saint-Mathias-sur-Richelieu
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Clément Giard Voir
2005 Patrice Viens Voir
2009 Yanick Maheu Voir
... Jocelyne G. Deswarte Voir
2013 Voir
2017 Voir
2021 Sylvain Casavant Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

AttraitsModifier

Outre le Parc des Voiles et sa marina, l'église Saint-Mathias est la principale attraction touristique de la municipalité.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier