Saint-Léonard (Montréal)

arrondissement de Montréal, Québec, Canada

Saint-Léonard est un arrondissement de Montréal. Il a une superficie de 13,52 km2 et une population de 84 116 habitants (en 2021).

Saint-Léonard
Saint-Léonard (Montréal)

Logo Mtl Saint-Léonard.svg
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Municipalité Montréal
Statut Arrondissement
Date de fondation avril 1886
Maire
Mandat
Michel Bissonnet (en repos)
2021-2025
Démographie
Gentilé Léonardois, Léonardoise
Population 84 116 hab.[2] (2021)
Densité 6 222 hab./km2
Langue(s) parlée(s) français[1]
Géographie
Superficie 1 352 ha = 13,52 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Caverne de Saint-Léonard
Localisation
Arrondissements de Montréal.
Liens
Site web (fr + en) Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Le nom officiel de l'ancienne municipalité était Saint-Léonard-de-Port-Maurice en référence à Léonard de Port-Maurice. Il rappelle aussi la mémoire de Léonard Chaigneau, sulpicien arrivé au Canada en 1688.

GéographieModifier

Artères principalesModifier

Axe Nord-SudModifier

Axe Est-OuestModifier

Quartiers de référenceModifier

QuartiersModifier

Arrondissements et municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

 
Église Saint-Léonard-de-Port-Maurice, 1910

La municipalité de la paroisse Saint-Léonard-de-Port-Maurice est érigée en avril 1886. En fait, ce territoire est détaché des paroisses du Sault-au-Récollet et de la Longue-Pointe.

Pendant plus de 50 ans, le rythme est dominé par la vie rurale. La communauté est petite, stable et homogène. Le nombre total d'habitants évolue peu : la population passe d'une centaine d'habitants à la fin du XIXe siècle à 326 en 1921, puis à 925 en 1956. La municipalité de la paroisse Saint-Léonard-de-Port-Maurice devient la Ville de Saint-Léonard-de-Port-Maurice le .

La communauté gravite autour d'une rue principale, la rue Jarry, et de l'église Saint-Léonard-de-Port-Maurice (construite en 1907-1908).

À partir du milieu des années 1950, les choses changent radicalement. Ce sont les années les plus mouvementées de l'histoire de Saint-Léonard : les chantiers de construction d'habitations familiales se multiplient. La population explose, passant de 925 personnes en 1956 à 52 040 en 1971. Les élus municipaux doivent donc intervenir rapidement dans la planification et le contrôle du développement.

Le grand bouleversement domiciliaire coïncide avec trois autres événements majeurs :

  • l'arrivée en grand nombre d'une population de néo-Canadiens d'origine italienne, qui va modifier la dynamique sociale ; nombre important de cafés italiens, parfois plus de quatre sur un seul coin de rue, incendie dans ces lieux, etc.;
  • l'élaboration d'un plan d'urbanisme, qui va façonner le territoire de Saint-Léonard et lui donner l'aspect qu'on lui connaît aujourd'hui;
  • l'ouverture de l'autoroute Métropolitaine (A-40) qui va couper le territoire de Saint-Léonard en deux en 1966, mais aussi, améliorer sensiblement l'accessibilité.

Saint-Léonard-de-Port-Maurice devient Ville de Saint-Léonard en . En 2002, la Ville de Saint-Léonard devient l'arrondissement de Saint-Léonard lors de la réorganisation des municipalités du Québec.

Entre 1956 et 1962, un premier quartier est aménagé soit la Coopérative d’habitation de Montréal qui comprenait originellement 654 résidences unifamiliales, de sept différents modèles d’un étage et demi recouvertes de briques rouges. Jusqu’en 2011, 376 de ces habitations ont été remplacées par des habitations de gabarit totalement différent et de style architectural contrastant, rompant avec l’homogénéité du secteur et contribuant à faire paraître vétustes les bungalows des années 1950 qui les voisinent [3].

Représentation politiqueModifier

Représentation municipaleModifier

Le maire de l'arrondissement est Michel Bissonnet (Ensemble Montréal). Les conseillers de la ville sont:

  • poste vacant
  • Dominic Perri,
  • Mario Battista
  • Lili-Anne Tremblay,

tous des élus du parti Ensemble Montréal.

ActivitésModifier

Le Complexe aquatique de Saint-Léonard a été inauguré en 2006. Il compte 3 piscines : un bassin récréatif (avec pataugeoire et jeux d’eau), une piscine de 25 mètres (avec 6 couloirs) et un bassin d'acclimatation qui comprend un bain tourbillon. On retrouve également deux saunas, un pour les femmes et un autre pour les hommes.

Historique des mairesModifier

Liste des maires de la création de la paroisse Saint-Léonard-de-Port-Maurice jusqu’à l’arrondissement que l’on connait aujourd’hui :

  • 1886-1901 : Louis Sicard
  • 1901-1903 : Gustave Pépin
  • 1903-1905 : Léon Léonard
  • 1905-1906 : Jean-Baptiste Jodoin
  • 1906-1907 : Joseph Léonard
  • 1907-1910 : Louis-O. Roy
  • 1910-1929 : Wilfrid Bastien
  • 1929-1935 : Pascal Gagnon
  • 1935-1939 : Philias Gagnon
  • 1939-1957 : Alphonse Pesant
  • 1957-1962 : Antonio Dagenais
  • 1962-1967 : Paul-Émile Petit
  • 1967-1974 : Léo Ouellet
  • 1974-1978 : Jean Di Zazzo
  • 1978-1981 : Michel Bissonnet
  • 1981-1984 : Antonio Di Ciocco
  • 1984-1990 : Raymond Renaud
  • 1990-2008 : Frank Zampino
  • Depuis sept. 2008 : Michel Bissonnet

Personnes et entreprises célèbresModifier

Lieux et monumentsModifier

Lieux naturelsModifier

Lieux de culteModifier

 
Église Notre-Dame du Mont-Carmel
  • Église Saint-Léonard-de-Port-Maurice, construite en 1907-1908, dotée d'un orgue Casavant en 1959
  • Église Sainte-Angèle
  • Église Notre-Dame du Mont-Carmel (culte en italien)
  • Église Saint-Gilbert (construite en 1962)
  • Église Évangélique Philadelphie (la plus grande église évangélique haïtienne au Canada)
  • Église baptiste évangélique de Saint-Léonard (au Centre Leonardo da Vinci)

Écoles primairesModifier

  • Alphonse-Pesant
  • Dante (anglophone)
  • Ferland
  • Gabrielle-Roy
  • Général-Vanier
  • Honoré Mercier (anglophone)
  • La Dauversière
  • Lambert-Closse
  • Pie-XII
  • Pierre de Coubertin (anglophone)
  • Victor-Lavigne
  • Wilfrid-Bastien

Écoles secondairesModifier

  • Antoine-de-Saint-Exupéry
  • Laurier McDonald (anglophone)
 
Un Chevrolet Volt de l'arrondissement.

L'enseignement francophone est assurée par la Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île et l’enseignement anglophone est assurée par la English Montreal School Board.

CultureModifier

  • Centre Leonardo da Vinci (comprenant le théâtre Mirella et Lino Saputo de 522 places et le Piccolo Teatro de 144 places)
  • Bibliothèque de Saint-Léonard
  • Galerie Port-Maurice

SportsModifier

  • Stade Hébert (terrain de football sous un dôme accessible à l'année)
  • Aréna Martin-Brodeur
  • Aréna Roberto-Luongo
  • Complexe aquatique de Saint-Léonard

DémographieModifier

En 2016, l'arrondissement de Saint-Léonard compte 30 % de familles monoparentales, 49 % de la population est issue de l’immigration et 20 % sont des personnes de plus de 65 ans. Il s'agit donc d'une population vieillissante, largement issue de l'immigration. 44 % parlent exclusivement le français à la maison, 22 % exclusivement l’anglais, 16 % deux langues et 34 % une autre langue. La population issue de l’immigration provient principalement de l’Italie (24,2 %), de l’Algérie (18,8 %), de Haïti (11,4 %) et du Maroc (9,8 %).

On retrouve 11 % de chômeurs, 16 % de la population vivant à faible revenu et 14,4 % des 25 à 64 ans ne possédant pas de diplôme d'études secondaires[9].

Notes et référencesModifier

  1. Charte de la Ville de Montréal
  2. Modèle:Décret de population, MAMH, 2021.
  3. Guillaume St-Jean, « Quel avenir pour l’ancienne coopérative d’habitation de St-Léonard? », sur Spacing.ca,
  4. http://www.sicardgroup.com/index.html
  5. (en) « Luongo joins Brodeur at arena named in his honour », sur ctvnews.ca, (consulté le ).
  6. (en) « Saputo History / Saputo », sur www.saputo.com (consulté le ).
  7. « FSecur / Contact Us », sur FSecur (consulté le ).
  8. http://lesdeliceslafrenaie.com/about-us/
  9. Ville de Montréal, Profil sociodémographique - Recensement 2016,

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier