Saint-Léger (Hainaut)

section d'Estaimpuis, Belgique

Saint-Léger
Saint-Léger (Hainaut)
L'église, le cimetière et le monument aux morts
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Tournai-Mouscron
Commune Estaimpuis
Code postal 7730
Zone téléphonique 056
Démographie
Gentilé Saint-Légérien(ne)[1]
Population 701 hab. (30/12/2000)
Densité 131 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 42′ nord, 3° 18′ est
Superficie 536 ha = 5,36 km2
Localisation
Localisation de Saint-Léger
Localisation de Saint-Léger au sein d'Estaimpuis
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Saint-Léger
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Saint-Léger
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Saint-Léger

Saint-Léger (en néerlandais vieilli Sint-Legiers[2]) est une section de la commune belge d'Estaimpuis, située en Wallonie picarde et en Flandre romane dans la province de Hainaut. Le village est traversé par le canal de l'Espierres.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des bourgmestres successifsModifier

Chefs de l'exécutif 
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Arsène Cossement (d)[3],[4]
( - )

(disparition de la commune suite à une fusion (d))
5 ans Centre démocrate humaniste

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean Germain, Guide des gentilés : les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, (lire en ligne), p. 34.
  2. Josse de Hondt, Leo Belgicus, 1611.
  3. « L’ancien bourgmestre de Saint-Léger Arsène Cossement est décédé », Sud info (d),  : « l’homme était une figure connue de tous les Estaimpuisiens puisqu’il fut Bourgmestre de Saint Léger avant la fusion des communes et qu’il figurait toujours dans l’opposition (CDH) ces dernières années. »
  4. D. Vdb., « L’ancien bourgmestre n’est plus », L'Avenir,  : « Arsène Cossement est décédé lundi à l’âge de79 ans. L’homme avait été bourgmestre de Saint-Léger avant la fusion des communes. »

Liens externesModifier