Saint-Jacques (Québec)

municipalité au Québec (Canada)

Saint-Jacques
Saint-Jacques (Québec)
Église de Saint-Jacques
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Lanaudière
Subdivision régionale Montcalm
Statut municipal Municipalité
Mairesse
Mandat
Josyanne Forest
2021-2025
Code postal J0K 2R0
Constitution
Démographie
Gentilé Jacobin, ine
Population 3 971 hab. ()
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 57′ 00″ nord, 73° 34′ 00″ ouest
Superficie 6 726 ha = 67,26 km2
Divers
Code géographique 2463013
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Jacques
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Jacques
Géolocalisation sur la carte : Lanaudière
Voir sur la carte administrative de Lanaudière
City locator 14.svg
Saint-Jacques
Géolocalisation sur la carte : Lanaudière
Voir sur la carte topographique de Lanaudière
City locator 14.svg
Saint-Jacques
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Jacques est une municipalité du Québec (Canada), située dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Montcalm dans la région administrative de Lanaudière. Elle est généralement considérée comme l'une des quatre municipalités de la Nouvelle-Acadie.

GéographieModifier

 
Dans la MRC : Montcalm.

Municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

Saint-Jacques-de-l'Achigan fut fondée en 1774 par des colons acadiens venus de Boston après la déportation des Acadiens.

Les premiers Acadiens sont arrivés en 1770 et ils ont fondé une paroisse qu'ils nommèrent Saint-Jacques-de-la-Nouvelle-Acadie[1].

Le tournage du film La Passion d'Augustine de Léa Pool s'est déroulé au couvent des sœurs Sainte-Anne durant l'été 2014[2].

DémographieModifier

Évolution démographique
2001 2006 2011 2016
3 6923 7064 0213 971

AdministrationModifier

Maire : Pierre La Salle 2013-2017

Conseil Municipal:

  • Siège no 1: Mme Sophie Racette 2013-2017
  • Siège no 2: Mme Isabelle Marsolais 2013-2017
  • Siège no 3: M. Michel Lachapelle 2013-2017
  • Siège no 4: M. Claude Mercier 2002-2017
  • Siège no 5: M. François Leblanc 1990-2017
  • Siège no 6: Mme Josyanne Forest 2013-2017

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[5].

Saint-Jacques
Maires depuis 2002
Élection Maire Qualité Résultat
2002 Pierre Beaulieu Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Pierre La Salle Voir
2017 Voir
mars 2019 Josyanne Forest Voir
2021 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Attractions localesModifier

Saint-Jacques est l'hôte des Fêtes gourmandes de Lanaudière depuis 2004. Au départ situées au Parc Aimé-Piette, elles ont maintenant lieux sur le terrain du Collège Esther-Blondin. Il est possible d'y déguster les produits locaux tels que ceux de Cochons Cent Façons ou de Créations et saveurs, artisans de la localité.

Saint-Jacques détient la salle de spectacle Julie-Pothier qui se trouve au Collège Esther-Blondin. Cette salle, qui peut accueillir 512 places, a trois loges, un salon, un coin de traiteur et une salle de réception[6].

ÉducationModifier

La Commission scolaire des Samares administre les écoles francophones:

  • École de Grand-Pré[7]
  • École Saint-Louis-de-France[8]

La Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier administre les écoles anglophones:

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. L'Encyclopédie de l'Agora. En 1772 il y a eu la nomination du premier curé de paroisse. En 1845 le nom était st-Jacques de st-sulpiceSaint-Jacques-de-Montcalm. Page consultée le 26 août 2008.
  2. « La passion d'Augustine : la musique avant l'Évangile », sur La Presse, (consulté le )
  3. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2006 - Saint-Jacques, MÉ » (consulté le )
  4. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2016 - Saint-Jacques, MÉ » (consulté le )
  5. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en )
  6. « 10 raisons pour lesquelles votre enfant devrait étudier au Collège Esther-Blondin », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  7. "de Grand-Pré." Commission scolaire des Samares. Consulté le 23 septembre 2017.
  8. "Saint-Louis-de-France." Commission scolaire des Samares. Consulté le 23 septembre 2017.
  9. "JOLIETTE ELEMENTARY ZONE." Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier. Consulté le 17 septembre 2017.
  10. "Joliette High School Zone Sec 1-5." Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier. Consulté le 5 septembre 2017.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier