Ouvrir le menu principal

Saint-Jacques-Gaîté (métro de Rennes)

station de métro de Rennes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaîté.

Saint-Jacques-Gaîté
Maquette de la station.
Maquette de la station.
Localisation
Pays France
Ville Saint-Jacques-de-la-Lande
Quartier La Courrouze
Adresse Boulevard Jean Mermoz
Coordonnées
géographiques
48° 05′ 31″ nord, 1° 42′ 13″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Rennes

(Voir situation sur carte : Rennes)
Saint-Jacques-Gaîté
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Voies 2
Quais 2
Bouches 4
Accessibilité Oui
Historique
Construction 2014-2019
Mise en service
Architecte(s) Laurent Gouyou-Beauchamps et Fabien Pédelaborde
Gestion et exploitation
Propriétaire Rennes Métropole
Exploitant Keolis Rennes (STAR)
Ligne(s) (M) (b)
Ligne (b) (en construction)

Saint-Jacques-Gaîté est une future station de la ligne b du métro de Rennes, dont elle sera le terminus sud-ouest, située boulevard Jean Mermoz, entre l'avenue Germaine Tillon et la porte de Saint-Nazaire de la rocade de Rennes, dans le quartier de La Courrouze à Saint-Jacques-de-la-Lande. Elle desservira notamment l'écoquartier de la Courrouze dont elle accompagne son aménagement, ainsi que le quartier du Pigeon Blanc. Elle desservira aussi le futur « grand équipement d'agglomération » non encore défini à ce jour[1].

Mise en service en 2020, elle sera conçue par les architectes Laurent Gouyou-Beauchamps et Fabien Pédelaborde.

C'est une station, équipée d'ascenseurs, qui sera accessible aux personnes à mobilité réduite.

Sommaire

Situation sur le réseauModifier

Établie en souterrain (tranchée couverte), la station Saint-Jacques-Gaîté sera située sur la ligne b, dont elle en est l'un des terminus, précédant la station La Courrouze (en direction de Cesson-Viasilva)[2].

HistoireModifier

La station Saint-Jacques-Gaîté sera mise en service en , lors de l'ouverture à l'exploitation de la ligne b[3]. Son nom a pour origine à la fois la commune sur laquelle elle est située (Saint-Jacques-de-la-Lande) et de la zone d'activités de la Gaîté, paradoxalement située de l'autre côté de la rocade à plusieurs centaines de mètres.

Initialement appelée Mermoz, du nom du boulevard sous lequel elle se situera ainsi que de l'ancienne zone d'activité Mermoz où le parking-relais prendra place, la future station est rebaptisée Saint-Jacques-Gaîté en après consultation des usagers[4].

La construction de la station a commencé le [5]. Elle sera réalisée par les architectes Laurent Gouyou-Beauchamps et Fabien Pédelaborde[1] qui ont dessiné une station, dont les quais seront situés à faible profondeur à 10 mètres sous la surface, et sur deux niveaux[6] : une salle des billets au niveau -1 et les quais au niveau -2. Son arrière-gare se prolongera par le tunnel permettant l'accès au garage-atelier[7], situé dans la zone d'activités de la Gaîté.

Service des voyageursModifier

Accès et accueilModifier

La station comptera quatre accès de part et d'autre du boulevard, deux au nord couplés avec des escaliers mécaniques et deux aux sud couplés avec des ascenseurs[1].

La station sera équipée de portillons d'accès, afin de limiter la fraude[8]. La décision a été confirmée lors du conseil du 30 avril 2015 de Rennes Métropole[8].

DesserteModifier

Saint-Jacques-Gaîté sera desservie par toutes les circulations de la ligne.

IntermodalitéModifier

Un parc relais de près de 780 places voitures et 200 places vélos sera créé à proximité, 16 places seront destinées aux personnes à mobilité réduite et 20 au covoiturage, et 160 places seront prédisposées pour être équipées de bornes de recharge pour voitures électriques[9],[10]. Ce parc prendra la forme d'un immeuble de 5 à 7 étages de 115 mètres de long et 34 mètres de large[10]. La station sera accompagnée d'une gare routière destinée aux autobus et autocars[1].

En outre, elle serait en correspondance avec une éventuelle halte ferroviaire destinée au trafic TER Bretagne[11], faisant de la station un pôle de correspondance majeur pour le sud-ouest de l'agglomération[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e « Saint-Jacques - Gaîté », sur http://www.metro-rennes-metropole.fr (consulté le 21 septembre 2016).
  2. (en) Robert Schwandl, « Rennes », sur http://www.urbanrail.net (consulté le 21 septembre 2016).
  3. « Plaquette de présentation de la ligne b », sur http://www.metro-rennes-metropole.fr, (consulté le 6 octobre 2016).
  4. Stéphanie Vernay, « Les futures stations du métro changent de nom », sur http://www.rennes.maville.com, (consulté le 21 septembre 2016).
  5. « Saint-Jacques - Gaîté - Les travaux de construction », sur http://www.metro-rennes-metropole.fr, (consulté le 21 septembre 2016).
  6. « Station Saint-Jacques - Gaîté - Visuels de la station », sur http://www.metro-rennes-metropole.fr, (consulté le 24 septembre 2016).
  7. « Le garage-atelier », sur http://www.metro-rennes-metropole.fr (consulté le 21 septembre 2016).
  8. a et b « Fraude à Rennes : à quoi vont ressembler les portillons du métro ?. Info - Rennes.maville.com », sur www.rennes.maville.com (consulté le 21 septembre 2016)
  9. « Trois parcs relais sur la future ligne b du métro », sur http://metropole.rennes.fr, (consulté le 2 octobre 2016).
  10. a et b « Métro de Rennes. Le parc relais de Saint-Jacques-Gaîté dévoilé », sur https://www.ouest-france.fr, (consulté le 24 juin 2017).
  11. Ville de Rennes, « Dossier d'enquête publique », sur http://pages.nxtbook.com, (consulté le 30 septembre 2016).

Voir aussiModifier