Saint-Fulgent-des-Ormes

commune française du département de l'Orne

Saint-Fulgent-des-Ormes
Saint-Fulgent-des-Ormes
La rue des Tisserands, rue principale du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Communauté de communes des Collines du Perche Normand
Maire
Mandat
Amale El Khaledi
2014-2020
Code postal 61130
Code commune 61388
Démographie
Gentilé Ulmo-Frogentins
Population
municipale
162 hab. (2017 en diminution de 8,47 % par rapport à 2012)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 19′ 06″ nord, 0° 26′ 49″ est
Altitude Min. 76 m
Max. 125 m
Superficie 8,32 km2
Élections
Départementales Canton de Ceton
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Fulgent-des-Ormes
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Fulgent-des-Ormes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Fulgent-des-Ormes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Fulgent-des-Ormes

Saint-Fulgent-des-Ormes est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 162 habitants[Note 1].

GéographieModifier

Entre Perche et Saosnois, le bourg est à 6 km au nord de Saint-Cosme-en-Vairais, à 9 km au sud-est de Mamers et à 12 km au sud-ouest de Bellême[1].

Saint-Fulgent-des-Ormes est dans le bassin de la Loire, par son sous-affluent l'Orne saosnoise (affluent de la Sarthe) qui délimite le territoire à l'ouest. L'essentiel des eaux du territoire sont collectées par son affluent le ruisseau d'Argenson, qui borde le bourg à l'ouest, et ses propres courts affluents.

Le point culminant (125 m) se situe en limite est, sur une pente qui culmine à plus de 165 m sur la commune voisine d'Igé, près du lieu-dit les Vignes. Le point le plus bas (76 m) correspond à la sortie du ruisseau d'Argenson du territoire, au sud.


Communes limitrophes de Saint-Fulgent-des-Ormes[2]
Origny-le-Roux Chemilli Vaunoise
Origny-le-Roux   Igé
Saint-Pierre-des-Ormes (Sarthe) Saint-Cosme-en-Vairais (Sarthe) Igé

Toponymie et gentiléModifier

Le nom de la localité est attesté sous les formes Sanctus Frogentius vers 1100[3], Saint Frogent en 1726[4], Saint-Fulgent en 1801[5].

Saint Frogent, évêque de Sées en 752, est à l'origine du nom de la paroisse[6], il y possédait un manoir résidentiel comme à Fleuré (Orne) et à Laleu (Orne). On lui ajouta, vers 1830[réf. nécessaire], le nom de « la rivière des Ormes » (Orne saosnoise) qui prend un instant le nom de « ruisseau des Ormes »[7], dans le département de la Sarthe en amont de Saint-Pierre-des-Ormes, dont la vallée alluviale, tournée vers le Saosnois, limite de la commune à l'ouest avec Origny-le-Roux.

Ormes est un mot issu de l'ancien français Olme du latin ulmus signifiant Orme[8], de l'oïl ormoi, puis du pluriel de l'oïl orme, « lieu planté d'ormes ».

Le gentilé est Ulmo-Frogentin.

HistoireModifier

La paroisse de Saint-Fulgent faisait partie de l'ancien diocèse du Mans, sous le patronage de l'abbaye du Pré du Mans.

Pendant des siècles, avant la Révolution française, l'évêque de Séez y possède un manoir résidentiel comme à Fleuré (Orne) et à Laleu (Orne).

Politique et administrationModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1953 Marcel Tison    
1989 mars 2001 Nicole Tison    
mars 2001[9] mars 2014 Laurent Froidevaux SE puis NC Consultant d'EDF retraité
mars 2014[10] En cours Amale El Khaledi SE Chef d'entreprise
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et un adjoint[11].

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[13].

En 2017, la commune comptait 162 habitants[Note 2], en diminution de 8,47 % par rapport à 2012 (Orne : -2,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Saint-Fulgent-des-Ormes a compté jusqu'à 791 habitants en 1836.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
535630639715791736696685693
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
629630560564525534503470431
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
415436381348383357332306265
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2017
250204197176158164176165162
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

 
L'église Saint-Godegrand.
  • Église paroissiale Saint-Godegrand du XVIIe siècle. Plan en croix latine, flèche polygonale, portail du XIIe siècle.
  • Vestige d'une briqueterie du XVIIIe siècle au lieu-dit le Tertre. Four à flamme direct encore visible. Gros œuvre en pierre de taille calcaire, voûte en berceau formant le couvrement.
  • Vestige d'un four à chaux du XVIIIe siècle au lieu-dit le Tertre.

Activité et manifestationsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2017.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Louis François Marin Duval, Essai sur la topographie ancienne du département de l'Orne suivi du tableau de l'organisation religieuse de son territoire avant la révolution, Marchand-Saillant, , p. 54.
  4. Cl. Marin Saugrain, Dictionnaire universel de la France ancienne & moderne, et de la nouvelle France, vol. 3, , p. 317.
  5. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Annales de Normandie, vol. 22 à 23, Laboratoire ethnographie régionale, , p. 39.
  7. Fédération des amis du Perche, Guide touristique du perche, Association des amis du Perche, , p. 136.
  8. Stéphane Gendron, L'origine des noms de lieux en France, éd. Errance, 2008, 2e éd. p 216.
  9. « Laurent Froidevaux maire se représente », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 octobre 2014)
  10. « Amale El Khaledi a été élue maire de la commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 octobre 2014)
  11. « Saint-Fulgent-des-Ormes (61130) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 9 juin 2014)
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :