Ouvrir le menu principal

Saint-Colomb-de-Lauzun

commune française du département de Lot-et-Garonne

Saint-Colomb-de-Lauzun
Saint-Colomb-de-Lauzun
L'église Saint-Colomban.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Arrondissement de Marmande
Canton Le Val du Dropt
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Lauzun
Maire
Mandat
Luc Macouin
2014-2020
Code postal 47410
Code commune 47235
Démographie
Gentilé Saint-Colombins
Saint-Colombines
Population
municipale
480 hab. (2016 en diminution de 5,7 % par rapport à 2011)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 36′ 54″ nord, 0° 28′ 28″ est
Altitude Min. 67 m
Max. 136 m
Superficie 23,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Saint-Colomb-de-Lauzun

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Saint-Colomb-de-Lauzun

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Colomb-de-Lauzun

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Colomb-de-Lauzun

Saint-Colomb-de-Lauzun est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Saint-Colombins, Saint-Colombines.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Saint-Colomb-de-Lauzun est une des communes du pays du Dropt. La commune la plus proche est Lauzun, située à un kilomètre au nord, chef-lieu de canton dans l'arrondissement de Marmande.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Saint-Colomb-de-Lauzun[1]
Lauzun
Bourgougnague   Sérignac-Péboudou
Lavergne Montignac-de-Lauzun Ségalas

Géologie et reliefModifier

Le paysage local est vallonné.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Historique du nom de la commune

La commune devrait son nom à saint Colomban qui, arrivé d'Irlande avec douze compagnons en l'an 580 pour un périple évangélisateur en Europe, aurait selon la légende prêché dans la région.

  • 1794 : Saint-Colomb
  • 1801 : (Bulletin des lois) Sainte-Coulombe
  • Après 1801 : Saint-Colomb
  • 1923 : Saint Colomb de Lauzun

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 En cours Luc Macouin DVD Exploitant agricole[2]
Président de la Communauté de Communes
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2016, la commune comptait 480 habitants[Note 1], en diminution de 5,7 % par rapport à 2011 (Lot-et-Garonne : +0,59 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 1091 1241 1341 1251 2401 2351 1531 055989
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
932936920875865803764708653
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
633651591609596591577546488
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 -
449457489464434477509480-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

AgricultureModifier

Une des productions traditionnelles est la culture en verger de la prune d'Ente qui permet d'obtenir après séchage et réhydratation le pruneau d'Agen.

Lieux et monumentsModifier

Inscription à l'inventaire des monuments historiques par arrêté du 22 février 1927. Trois nefs sont du XIVe siècle ainsi que le portail.

En sortie du village, sur la hauteur, à droite en direction de Lauzun, est édifiée une salle polyvalente polygonale de style contemporain élevée dans des années 80 et particulièrement bien intégrée au paysage, œuvre de l'architecte local Jacques Bergson (1937-1993).

  • Également à voir, la magnifique mairie située dans un ancien corps de ferme à colombages et un pigeonnier du XVIIIe siècle attenant, tous deux admirablement restaurés dans la pure tradition du Sud-Ouest.

Personnalités liées à la communeModifier

Saint Colomban (543-615), moine irlandais évangélisateur.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :