Saint-Clet (Québec)

municipalité du Québec (Canada)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Clet.

Saint-Clet
Saint-Clet (Québec)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale Drapeau de Vaudreuil-Soulanges.svg Vaudreuil-Soulanges
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Daniel Beaupré
2017-2021
Code postal J0P 1S0
Constitution
Démographie
Gentilé Clétois, e
Population 1 779 hab. ()
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 21′ nord, 74° 13′ ouest
Superficie 3 920 ha = 39,2 km2
Divers
Fuseau horaire Heure de l'Est (UTC-5)
Indicatif +1 450 456
Code géographique 2471045
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Clet
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Clet
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Clet
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte topographique de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Clet
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Clet est une municipalité de la municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges au Québec (Canada), située dans le pays du Suroît en Montérégie[1]. Sa population s'élève à environ 1 700 habitants.

GéographieModifier

La municipalité de Saint-Clet est située au centre de la presqu'île de Vaudreuil-Soulanges. Elle prend la forme d'un triangle borné au nord par Saint-Lazare, à l'est par Les Cèdres, au sud par Coteau-du-Lac, au sud-ouest par Saint-Polycarpe, à l'ouest par Sainte-Justine-de-Newton et au nord-ouest par Sainte-Marthe[2].

La superficie totale est de 39,10 km2, essentiellement terrestres[1]. Son territoire se trouve dans les basses terres du Saint-Laurent, au sud du plateau de Saint-Lazare et de la montagne de Rigaud. La partie au nord du village est reconnue pour être un corridor venteux où s'accumulent facilement les bancs de neige l'hiver[3]. Ses sols sont propices à l'agriculture. Les rivières Rouge et à la Graisse, affluents du fleuve Saint-Laurent, arrosent le territoire.

Municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

Le territoire de Saint-Clet fait partie de l'ancienne seigneurie de Soulanges, concédée à Pierre-Jacques de Joybert de Soulanges et de Marson en 1702. La paroisse canonique de Saint-Clet est érigée en 1849 par l'archevêque de Montréal, Ignace Bourget, par détachement de la paroisse de Saint-Ignace-du-Coteau-du-Lac. Elle est nommée en l'honneur du pape Anaclet, dont Clet est le diminutif. La municipalité de paroisse, constituée en 1855, reprend le même nom. La municipalité de village est détachée en 1921. La municipalité actuelle est formée en 1974 par la réunion des municipalités de paroisse et de village[4]. La situation du village au croisement de deux routes importantes amène l'implantation de l'hôtel Brabant et de l'hôtel de la famille Campeau[5].


UrbanismeModifier

Le territoire est couvert en majorité par des exploitations agricoles, avec quelques parcelles de couvert forestier formé par les érablières. Le village, de forme carrée, se trouve au centre, au croisement des 201 et 340[6]. La municipalité compte plusieurs parcs et équipements dont les parcs Apollo, des Moussaillons, Rigodon et Henri-Farand, ainsi qu'un croquet intérieur[7],[8]. La municipalité compte trois fleurons du Québec[6].

DémographieModifier

Évolution démographique
Population totale, 1986-2011[9]
1986 1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 1251 3881 5241 6131 7251 7381 779[10]

AdministrationModifier

Le conseil municipal comprend le maire et six conseillers. Les élections municipales ont lieu tous les quatre ans sans division territoriale[1].

Composition du conseil municipal[11],[12]
2009-2013 2013-2017 2017-2021
Maire Gilles Farand (1994-2013)

Nicole Loiselle (de mars à octobre 2013)

Daniel Beaupré Daniel Beaupré
Conseillers Daniel Beaupré
Jacques Besner
Sylvain Bourbonnais
Réjean Lavigne
Bernard Roy
Nicole Loiselle (de 2009 à mars 2013)
Jacques Besner
Marie-Andrée Clermont
Josée Farand
Denise Lefebvre
Nicole Loiselle (2013-2015)
Bart Sellitto (2015-2017)
Jacques Pilon
Jacques Besner
Marie-Andrée Clermont
Josée Farand
Denise Lefebvre
Mylène Labre
Jacques Pilon


Saint-Clet
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Gilles Farand Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Daniel Beaupré Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises


Au recensement du Canada de 2011, on dénombre 1 738 personnes résidant dans la municipalité, pour une densité de population de 44,3 habitants/km². La croissance démographique est de 0,8 % entre 2006 et 2011. Le nombre total de logements est de 710, dont 689 sont habités par des occupants permanents[2].

ÉconomieModifier

L'économie de Saint-Clet est basée principalement sur l'agriculture et le commerce de machinerie agricole[4]. Plusieurs fermes sont exploitées sur le territoire, notamment dans la culture de légumes, de fruits et de fleurs, comme à la ferme Pilon[14].

ÉducationModifier

La Commission Scolaire des Trois-Lacs administre les écoles francophones[15]

  • École Cuillierrier

La Commission scolaire Lester-B.-Pearson administre les écoles anglophones:

  • L'École primaire Evergreen et l'École primaire Forest Hill (pavillons junior et senior) à Saint-Lazare et l'École primaire Soulanges à Saint-Télesphore servent a la ville[16].

SociétéModifier

Les principaux groupes sociaux comptent l'Association des Parents de St-Clet, le cercle des fermières, le club de l'âge d'or, Repas partagés, la ligue des sacs de sable, la ligue de pétanque et le club de croquet[17].

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c MAMH, « Saint-Clet », Répertoire des municipalités, Gouvernement du Québec, no 71045,‎ (lire en ligne, consulté le 8 septembre 2017)
  2. a et b Statistique Canada. Saint-Clet, Québec (Code 2471045) (tableau et carte). Profil du recensement, produit nº 98-316-XWF au catalogue de Statistique Canada. Ottawa. Recensement 2011, diffusé le 24 octobre 2012. Consulté le 20 mai 2013.
  3. Luke De Stéphano, Vaudreuil-Soulanges, un lieu de convergence : 100 ans, noir sur blanc, vol. 21, Québec, Éditions GID, , 205 p. (ISBN 978-2-922668-69-8), p. 105.
  4. a et b Gouvernement du Québec, « Banque de noms de lieux du Québec : Saint-Clet (municipalité) », 72535, Commission de toponymie du Québec (consulté le 7 octobre 2013).
  5. De Stéphano 2008, p. 140 et 192..
  6. a et b Municipalité de Saint-Clet, « Bienvenue à Saint-Clet » (consulté le 30 août 2014).
  7. Mélissa Dion, « Un conseiller municipal briguera la mairie », Première Édition, vol. 28, no 36,‎ , p. 8 (lire en ligne).
  8. Municipalité de Saint-Clet, « Parcs et équipements »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 1er octobre 2013).
  9. MRC de Vaudreuil-Soulanges, Schéma d'aménagement révisé, Sotar, , 369 p. (lire en ligne), p. 15-16, traités à partir des recensements du Canada 1991, 1996, 2001, 2206 et 2011.
  10. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées pop2016
  11. « Conseil municipal »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Municipalité de Saint-Clet, (consulté le 20 mai 2013)
  12. « Résultats des élections pour les postes de maire et de conseiller de Saint-Clet », Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (consulté le 5 avril 2019).
  13. Réjean Coallier, « Achille Fortier, célèbre musicien du siècle dernier », dans Nane Couzier (dir.), Voix, traces, regards, visages de Vaudreuil-Soulanges : Recueil collectif, Vaudreuil-Dorion, Centre d'histoire La Presqu'île, , p. 57-61, propos recueillis par Aline Desrochers Brazeau. (ISBN 978-2922155-15-0).
  14. Marché champêtre de Rigaud, « L'air du marché », 2,3, Ville de Rigaud, (consulté le 9 janvier 2013)
  15. « Les écoles et les centres », Commission Scolaire des Trois-Lacs (consulté le 18 janvier 2013)
  16. "Carte Scolaire." Commission scolaire Lester-B.-Pearson. Consulté le 28 septembre 2017.
  17. Municipalité de Saint-Clet, « Loisirs » (consulté le 30 août 2014).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier