Sa'a (Cameroun)

commune du Cameroun

Sa'a
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Centre
Département Lekié
Démographie
Population 120 000 hab. (2020[1])
Densité 206 hab./km2
Géographie
Coordonnées 4° 21′ 59″ nord, 11° 26′ 27″ est
Superficie 58 390 ha = 583,90 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Région du Centre (Cameroun)
Voir sur la carte administrative du Centre (Cameroun)
City locator 14.svg
Sa'a
Géolocalisation sur la carte : Cameroun
Voir sur la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Sa'a
Géolocalisation sur la carte : Cameroun
Voir sur la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Sa'a

Sa'a est une commune du Cameroun située dans le département de la Lekié dans la région du Centre, à 72 km de Yaoundé[2].

PopulationModifier

Lors du recensement de 2005, la commune comptait 53 219 habitants[1], dont 9 895 pour la ville de Sa'a.

Les populations majoritaires dans la localité sont les Eton et les Manguissa[2].

OrganisationModifier

La commune a été créée par l'arrêté no 537 du du Haut-Commissaire de la République française au Cameroun[3]. Elle est dotée d'une mairie, d'une sous-préfecture, d'un commissariat de police, une brigade de gendarmerie, d'un palais de justice[2]. il existe également 4 groupes scolaires publics, des écoles primaires privées à l'exemple du plus grand groupe "les papillons du Magnificat" qui abrite également une École Normale Privée d'Instituteurs de l'Enseignement Général (ENIEG) depuis .

Outre Sa'a proprement dit et ses quartiers, la commune comprend les villages suivants[1] :

Personnalités liées à Sa'aModifier

L'archevêque de Yaoundé, Mgr Jean Zoa, les écrivains Séverin Cécile Abega et Jean-Claude Awono sont nés à Sa'a. On peut aussi citer le Consul du Cameroun en Italie, Dominique Awono Essama, qui est né à Mbama (un village de l'arrondissement de Sa'a). Jean Bernard Ndongo Essomba, président du groupe parlementaire RDPC à l'Assemblée nationale est aussi un natif de l'arrondissement de Sa'a. Citons également l'ex-ministre de la santé publique, Urbain Olanguena Awono. Tout comme Jean de Dieu Ayissi, chef de chaîne de radio Colombe.

MédiasModifier

La commune de Sa'a compte deux radios communautaires. Il s'agit de Radio communautaire Colombe et de M'malli Fm. Radio communautaire Colombe est la première à avoir été implantée dans la ville et ce, depuis 2006. Située derrière la paroisse Sacré-Cœur de Sa'a, elle est la plus écoutée si l'on se fie aux opinions des populations. Elle est dirigée par Jean de Dieu Ayissi, qui en est le chef de chaînes et Lucien Claude Abouga, le directeur des programmes. Depuis 2006, Radio communautaire Colombe s'est étoffée d'un fort réseau de correspondants. À Ntui, par exemple, il faut compter avec des correspondants comme Paul Alain Abena. Et à Douala, Simon Ngono a été correspondant de 2006 à 2012. Radio communautaire Colombe émet sur 96.0 fm. Elle a trois éditions de journaux parlés par jour : 7h, 12h30 et 19h30. Son orientation éditoriale est tournée vers l'éducation, la promotion des initiatives communautaires et le développement des citoyens de la localité.

Quant à M'malli fm, située non loin des services du Sous-Préfet, elle est destinée aux femmes. Elle aurait été créée par l’épouse de l'ex-ministre camerounais de la santé publique, Urbain Olanguena Awono, au cours de l'année 2007. Après avoir connu de sérieux problèmes qui ont même conduit à la cessation de ses activités, M'malli Fm qui veut dire "tam-tam" en langue locale a finalement été réhabilité en 2016. La cérémonie de réouverture de la radio a été présidée par le ministre camerounais de la communication Issa Tchiroma Bakary[4]. M'malli Fm émet en fréquence de modulation sur 99.0 MHZ.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.
  2. a b et c « Sa’a ville rose au cœur du Mboa », MboaKwat, 21 août 2009
  3. Commune de Sa'a Données sur la commune Sa'a
  4. « Cameroun: Radios communautaires - M'Malli FM sur les ondes », sur allafrica.com, (consulté le 10 décembre 2017)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier