Sa Majesté Sanga Balende

(Redirigé depuis SM Sanga Balende)
Sa Majesté Sanga Balende
Logo du Sa Majesté Sanga Balende
Généralités
Surnoms Wa Banjelu ni Bansantu
Noms précédents Union sud-kasaïenne
Fondation 1962
Statut professionnel Professionnel (102 au classement CAF des clubs)
Couleurs Rouge et or
Stade Stade Kashala Bonzola
(25 000 places)
Siège Mbujimayi
Président Drapeau de la Belgique Ali Alexis Fakih
Entraîneur Drapeau de la république démocratique du Congo Andy-Magloire Mfutila
Site web www.sangabalende.com

Maillots

Kit left arm yellowborder.png
Kit body yellowhorizontal.png
Kit right arm yellowborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm redborder.png
Kit body.png
Kit right arm redborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur
Kit left arm yellow stripes.png
Kit body yellowstripes.png
Kit right arm yellow stripes.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Neutre

SM Sanga Balende est un club de football congolais, basé à Mbujimayi dans le Kasaï oriental qui participe au championnat de RDC de football.

HistoriqueModifier

Fondé le sous le nom d'Union Sud-Kasaienne[1], le nom fut changé en Nsanga Balende avec l'authenticité zaïroise. « SM » veut dire Sa Majesté. Pour glorifier le club on l'appelle Nsanga Balende wa Banjelu ni Bansantu, ce qui signifie en tshiluba « Le Rassemblement des Intrépides, des Anges et des Saints ».[2] Parmi les cofondateurs, on retrouve : Jonas Mukamba Kadiata Nzemba, Muela Kankonde et Nestor Lubula[3].

SM Sanga Balende est dirigé de à par Alphonse Ngoy Kasanji[4] succédant ainsi à Muela Kankonde, président avant la nomination de ce dernier. La direction du club échoie aujourd'hui à Ali Alexis Fakih, homme d’affaires belgo-libanais, ancien vice-président[5].

SurnomModifier

Le surnom Wa Banjelu ni Bansantu (Des Anges et des Saints) vient de l'orthographe tshiluba grammaticalement correcte est Nsanga'a Balende, qui signifie «Le Rassemblement des Intrépides»[6].

Historique des maillotsModifier

 
 
 
 
 


 
 
 
 
 


 
 
 
 
 


 
 
 
 
 


 
 
 
 
 


Le Parcours en coupes africaine inter-clubsModifier

Le , Sanga Balende se qualifie pour la Ligue des champions d'Afrique en finissant deuxième du championnat national derrière le TP Mazembe, après un match héroïque ponctué par une victoire à Lubumbashi devant Don Bosco 1-0.

Après la qualification du club, le président et sponsor Alphonse Ngoy Kasanji, se sentant très honoré, décide de construire un stade moderne pour accueillir les matchs de la Ligue des champions de son club. Les travaux du stade Kashala Bonzola durent un peu plus longtemps que prévu.

La Ligue des champions 2015 commence timidement pour le club rouge et or battu lors du tour préliminaire à Calulo (en) par le Recreativo do Libolo (3-1). Le club angolais pense avoir fait le plus dur. Mais c'était sans compter avec la détermination du club congolais qui proposera un match totalement différent deux semaines plus tard à Kinshasa. Dans un stade Tata Raphaël rempli par plus de 45 000 spectateurs, Sanga Balende marque à deux reprises en première période sans encaisser le moindre but jusqu'à la fin du match. Le score est 2 à 0 au final, amplement suffisant pour passer en 16e de finale grâce au but marqué à l'extérieur.

Au tour suivant, Sanga Balende croise un habitué du haut niveau africain : Coton Sport de Garoua, tenu en échec au match aller au Stade Roumdé Adjia 0-0. Au match retour du dans la capitale congolaise, Sanga Balende domine tranquillement le club camerounais et prend sa revanche sur l'an 2000. Le score final est de 2 buts à 0. Le premier est marqué par Kabamba Mukundi sur une pénalité consécutive à une bousculade dans la surface de réparation du capitaine Kayembe Mukendi par les défenseurs de Coton Sport. Le deuxième but est un chef-d'œuvre du joueur Badibake Mpongo d'une frappe limpide de plus de 40 mètres que le gardien Georges Bokwe ira chercher dans ses filets. Alphonse Ngoy Kasanji venait d'accomplir son rêve d'être le premier congolais à faire accéder le club Sang et or en 8e de finale d'une Ligue des champions.

Mais le tirage au sort réserve une tâche compliquée à Sanga Balende qui hérite des Soudanais d'Al Hilal. C'est également la première fois que l'équipe de Mbujimayi doit jouer son match à domicile. Les choses s'annoncent compliquées car ce match est finalement perdu sur un score de 1-0, but encaissé dans les dernières minutes. Cette victoire fera très mal au match retour qui a lieu quinze jours plus tard à KhartoumAl Hilal ne pouvait que gagner dans son stade d'Omdurman, aidé par un public très chaud. Le score du match de retour fut toutefois le même: 1-0.

Finie l'aventure en Ligue des champions, l'expérience d'Al Hilal aura suffi pour faire la différence dans cette double confrontation. Sanga Balende doit alors se concentrer sur la Coupe de la confédération où il est reversé en 8e de finale. Le tirage au sort a choisi le Zamalek d'Égypte. Lors du match qui se déroule au stade Frédéric-Kibasa-Maliba à Lubumbashi, les Sang et or de Mbujimayi s'imposaient avec un score d'un but à zéro avant de s'incliner au Caire par un score de trois buts à un. L'aventure s'arrête là pour Sanga Balende. Deux ans plus tard, les Sang et or de Mbujimayi se qualifient pour la coupe de la CAF en finissant troisièmes du championnat derrière l'AS Vita avec 28 points obtenus au premier tour. À la suite du titre de TP mazembe en C2, ils affrontent le club soudanais d'Al Hilal El Ubayyid et s'imposent 1-0 à Lubumbashi avant d'être battus à Ubayyid après une séance de tirs au but (3-2 en faveur des Soudanais).

PalmarèsModifier

Participation en compétition de la CAFModifier

Année Compétitions Niveau Club Domicile Exterieur Cumulés
1984 Coupe des Coupes 1   SC Kiyovu Sport 2-1 4-1 6-2
2   FC 105 Libreville 0-2 0-2 0-4[11]
2015 Ligue des champions de la CAF Tour préliminaire   CRD do Libolo 2-0 1-3 3-3 (a)
1   Cotonsport Garoua 2-0 0-0 2-0
2   Al Hilal Omdurman 0-1 0-1 0-2
Coupe de la confédération 3   Zamalek SC 1-0 1-3 2-3
2017 Coupe de la confédération 1 Exempt - - -
2   Al Hilal Obayid 1-0 0-1 1-1 (3-5 t.a.b)

Effectif actuelModifier

Effectif de Sa Majesté Sanga Balende (2020-2021)
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[12] Nom Date de naissance Sélection[13] Club précédent
1 G   Kalamabayi, KatembweKatembwe Kalamabayi   06/12/1987 (33 ans)
2 A   Mukundi, KabambaKabamba Mukundi 02/04/1984 (37 ans)
4 D   Bakodila, MayingaMayinga Bakodila 02/02/1990 (31 ans)
5 M   Ngowa, MusemaMusema Ngowa 13/09/1992 (28 ans)
8 A   Mbaka Kipo, DarcyDarcy Mbaka Kipo 10/10/1993 (27 ans)
10 A   Kayembe, JeefJeef Kayembe 13/11/1989 (31 ans)
14 D   Bukasa, KankuKanku Bukasa 19/06/1986 (34 ans)
15 D   Ndiate, MutandaMutanda Ndiate 22/04/1994 (27 ans)
17 M   Kabwita, MulumbaMulumba Kabwita 17/07/1989 (31 ans)
18 M   Bakangila, BukasaBukasa Bakangila 24/12/1991 (29 ans)
19 A   Mande, LusielaLusiela Mande 25/08/1993 (27 ans)
20 D   Sateu Nguefack, YannickYannick Sateu Nguefack 14/05/1990 (31 ans)
21 M   Afedzie, StanleyStanley Afedzie 30/12/1987 (33 ans)
24 D   Kofi Egyir, NanaNana Kofi Egyir 13/07/1988 (32 ans)
26 D   Tshibangu, MutomboMutombo Tshibangu 12/08/1988 (32 ans)
28 D   Masanga, DisosaDisosa Masanga 19/07/1992 (28 ans)
30 A   Nafiu Idrissu, AbdulAbdul Nafiu Idrissu 12/06/1986 (35 ans)
- A   Abdul Agyiri, RazakRazak Abdul Agyiri 09/09/1991 (29 ans)
- A   Ngulubi, CédricCédric Ngulubi 22/10/1992 (28 ans)
Entraîneur(s)
  •   Andy-Magloire Mfutila

Légende

 

anciens entraîneursModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Congo-Kinshasa (DR Congo, Zaire) - Foundation Dates of Clubs », sur www.rsssf.com (consulté le 12 janvier 2021)
  2. Cf. article paru sur TP Mazembe News [1].
  3. SM Sanga Balende sur Soccerway
  4. Cf. article paru sur TP Mazembe News [2]
  5. « Sanga Balende : qui est Ali Alexis Fakih « le Doyen » successeur de Ngoy Kasanji ? » (consulté le 13 janvier 2021)
  6. M.K. Mudingay, Dictionnaire Français-Tshiluba et Tshiluba-Français, Lulu Press Inc, , 736 p. (ISBN 978-1-44787-020-3)
  7. « Mbuji-Mayi (EUFMAYI) Kasaï-Oriental province », sur www.rsssf.com (consulté le 12 janvier 2021)
  8. « Kasaï-Oriental (LIFKOR », sur www.rsssf.com (consulté le 12 janvier 2021)
  9. « Congo-Kinshasa (DR Congo; formerly Zaire) Champions », sur www.rsssf.com (consulté le 16 mai 2020)
  10. « Congo-Kinshasa (DR Congo; formerly Zaire) Cup Winners », sur www.rsssf.com (consulté le 12 janvier 2021)
  11. Match retour arrêté après 55 minutes à 2-0 pour le FC 105 ; Sanga Balende disqualifié.
  12. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  13. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Mathieu Kayoka Mudingay, Dictionnaire Français-Tshiluba et Tshiluba-Français, Lulu Press Inc, , 736 p., broché (ISBN 978-1-44787-020-3)