Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir SMS Tegetthoff.

SMS Tegetthoff
Image illustrative de l’article SMS Tegetthoff (1912)
SMS Tegetthoff
Type cuirassé Dreadnought
Histoire
A servi dans Austria-Hungary-flag-1869-1914-naval-1786-1869-merchant.svg Marine austro-hongroise
Chantier naval Stabilimento Tecnico Triestino Trieste Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Quille posée
Lancement
Armé
Statut détruit en
Équipage
Équipage 1 087
Caractéristiques techniques
Longueur 159,94 m
Maître-bau 27,28 m
Tirant d'eau 8,58 m
Déplacement 19 698 tjb
Propulsion 4 turbines à vapeur
(12 chaudières)
Puissance 27 000 ch
Vitesse 20,4 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 280 mm
pont = 48 mm
kiosque = 250-356 mm
casemate = 180 mm
tourelle = 150-280 mm
Armement principal :
(4 × 3) canons de 305 mm
secondaire:
12 canons de 150 mm (L50.Skoda)
18 canons de 70 mm
2 canons de 47 mm
4 tubes lance-torpille de 533 mm
Rayon d'action 4 200 milles nautiques à 10 nœuds (2 000 tonnes de charbon)

Le SMS Tegetthoff est un cuirassé Dreadnought de 1re classe (Schlachtschiff) de classe Tegetthoff, construit à Trieste par les chantiers navals de la Stabilimento Tecnico Triestino pour la Marine austro-hongroise (K.u.K. Kriesgmarine).

C'est le deuxième cuirassé, après le SMS Tegetthoff de 1878, à porter le nom de Wilhelm von Tegetthoff (1827-1871), ancien amiral de la Marine austro-hongroise.

Sommaire

ConceptionModifier

 
Tourelle triple

Les navires de classe Tegetthoff ont été parmi les premiers à utiliser des tourelles triples pour l'artillerie lourde.

HistoireModifier

Avant la Première Guerre mondiale, le Tegetthoff a été affecté à la 1re division cuirassée de la marine austro-hongroise. Il a participé, à le veille du conflit, avec ses sister-ships SMS Viribus Unitis et SMS Prinz Eugen, à la fuite des deux navires allemands SMS Goeben et SMS Breslau du détroit de Messine, pour échapper à la flotte britannique.
Au début du conflit, le Tegetthoff a participé au bombardement de la ville italienne d'Ancône. Puis à cause du barrage d'Otrante, immobilisant la flotte austro-hongroise en mer Adriatique, il resta dans le port de Pula.
En 1918, la flotte austro-hongroise tenta un raid pour la libération du blocus au canal d'Otrante, et perdit le SMS Szent István. Après la fin de la guerre, le Tegetthoff fut remis à l'Italie dans le port de Venise. Il joua un rôle dans le film Eroi di nostri relatant le naufrage du SMS Szent István. Puis il a été abandonné puis démantelé à La Spezia en 1924-25.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  • Robert Gardiner : Randal Grey edition (1984) Conway's All the World's Fighting Ships: 1906–1922 (ISBN 0-85177-245-5).