SMS Albatross (1907)

Page d’aide sur l’homonymie Pour les autres navires du même nom, voir SMS Albatross.

SMS Albatross
Image illustrative de l’article SMS Albatross (1907)
Maquette du SMS Albatross
Type Mouilleur de mines
Classe Nautilus
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1903–1919).svg Kaiserliche Marine
Commanditaire Kaiserliche Marine
Chantier naval AG Weser, Brême
Commandé 1905
Quille posée 1906
Lancement
Mise en service
Statut Retiré et détruit en 1921.
Équipage
Équipage 200 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 100.9 m
Maître-bau 11.5 m
Tirant d'eau 4.57 m
Déplacement 2 208 tonnes (2 506 t pleine charge)
Propulsion 4 chaudières à vapeur
2 machines à vapeur à trois cylindres.
Puissance 6 600 ch
Vitesse 20.7 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 8 canons de 8,8 cm SK L/35
288 mines marines
Carrière
Port d'attache Cuxhaven

Le SMS Albatross est un mouilleur de mines de la Kaiserliche Marine.

HistoireModifier

L'Albatross et son sister-ship le Nautilus sont conçus après la guerre russo-japonaise. Les mines peuvent avoir une utilisation aussi offensive que défensive. Ils doivent faire partie de la Hochseeflotte et poser des mines en cas de retraite stratégique et empêcher la sortie des ennemis dans leurs ports. Ils ont donc plus de mines que d'artillerie et doivent être toujours accompagnés d'un croiseur.

Après les vérifications de service, le navire est affecté à l'escadron de manœuvre au port de Cuxhaven. En 1911, il est percuté par le paquebot Wartburg et réparé.

 
L'Albatross échoué à Gotland.

Dès le début de la Première Guerre mondiale, en août 1914, l'Albatross dépose en compagnie du croiseur Stuttgart une barrière offensive de deux cents mines dans l'embouchure de la Tyne. Il effectue ensuite d'autres missions dans le sud de la mer du Nord et aussi en mer Baltique. Pour le , une mission consistant à poser une barrière offensive de 180 mines au nord de Bogskär (fi), au large de Mariehamn, est programmée. Le lendemain, sur le chemin du retour, l'escadre russe sous le commandement du contre-amiral Mikhaïl Bakhirev composée des croiseurs cuirassés Amiral Makarov et Bayan ainsi que des croiseurs protégés Bogatyr et Oleg, intercepte les navires allemands, l'Albatross, le croiseur Augsburg et trois torpilleurs. C'est la bataille de l'île de Gotland. Les Russes concentrent leurs tirs sur l''Albatross qui est fortement touché et s'échoue. 28 hommes de l'équipage meurent. Les survivants sont prisonniers en Suède jusqu'à la fin de la guerre.

Le 23 juillet 1915, le navire est ramené à Fårö et rendu aux Allemands en décembre 1918. Le 31 décembre 1918, il revient à Gdańsk. Il est retiré le 21 mars 1921 de la liste des navires actifs puis détruit à Hambourg.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :