Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth

Les sœurs de la Sainte Famille de Nazareth (Congregatio Sororum Sacræ Familiæ de Nazareth) forment une congrégation religieuse féminine enseignante et hospitalière de droit pontifical.

Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth
Image illustrative de l’article Sœurs de la Sainte Famille de Nazareth
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 1er septembre 1896
par Léon XIII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Règle règle de Saint François
But éducation, soin des malades
Structure et histoire
Fondation 1875
Rome
Fondateur Françoise Siedliska
Abréviation C.S.F.N
Site web (en) site officiel
Liste des ordres religieux

HistoriqueModifier

La congrégation est fondée à Rome en 1875 avec l'approbation du cardinal-vicaire Raffaele Monaco La Valletta par Françoise Siedliska, en religion mère Marie de Jésus Bon Pasteur, qui écrit les constitutions religieuses avec l'aide de Pierre Semenenko, supérieur général de la congrégation de la Résurrection de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Les premières sœurs suivent les émigrants polonais aux États-Unis en 1885 commençant leur travail à Chicago. Elles fondent une école qui est fréquentée par des enfants d'émigrants italiens et polonais. Elles développent ensuite leur œuvre vers l'enseignement, le soin des malades et toute action apostolique.

L'institut reçoit le décret de louange le 1er septembre 1896 et ses constitutions sont définitivement approuvées par le Saint-Siège le .

En 1943, onze sœurs de la Sainte Famille, Marie Stella Mardosewicz et dix sœurs martyres de Nowogrodek, sont fusillées et béatifiées en 2000.

Activités et diffusionModifier

Les sœurs de la sainte Famille se consacrent à l'éducation des filles et au soin des malades.

Elles sont présentes en :

En 2017, la congrégation comptait 1214 sœurs dans 153 maisons[1].

Notes et référencesModifier