Sœurs de Saint Joseph de Coni

congrégation religieuse féminine

Sœurs de Saint Joseph de Coni
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 17 mai 1937
par Pie XI
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Spiritualité ignacienne
But écoles, jardins d'enfants, missions
Structure et histoire
Fondation 10 octobre 1831
Coni
Fondateur Jean Manassero
Abréviation C.S.J
Site web (it) site officiel
Liste des ordres religieux

Les Sœurs de Saint Joseph de Coni forment une congrégation religieuse féminine enseignante, hospitalière et missionnaire de droit pontifical faisant partie de la fédération italienne des sœurs de Saint Joseph.

HistoriqueModifier

La congrégation est fondée le à Coni par le chanoine Jean Manassero, qui la modèle sur la communauté du Puy-en-Velay du jésuite Jean-Pierre Médaille et lui donne les constitutions des sœurs de Saint Joseph de Lyon[1]. La première succursale est ouverte à Narzole en 1837 ; en 1900, les sœurs commencent à se répandre en France, en Suisse et au Luxembourg.

L'institut reçoit le décret de louange le et ses constitutions sont définitivement approuvées le . En 1966, elle forme la fédération italienne des sœurs de Saint Joseph avec Aoste, Chambéry, Pignerol, Turin, Novare, Suse (ces deux derniers fusionnent avec Turin en 2006)[2].

Activités et diffusionModifier

Les sœurs œuvrent dans de nombreux domaines (écoles, jardins d'enfants, paroisses, missions).

Elles sont présentes en[3]:

La maison-mère est à Coni.

En 2017, la congrégation comptait 253 sœurs dans 44 maisons[4].

Notes et référencesModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Suore di San Giuseppe di Cuneo » (voir la liste des auteurs).