Séries internationales de la NFL

série de matchs de football américain
NFL International Series
Description de l'image Logos NFL London and Mexico Games.png.
Généralités
Sport football américain
Création 2007
Organisateur(s) NFL
Éditions 14 (en 2021)
Catégorie matchs de saison régulière
Périodicité annuelle
Lieu(x) Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau du Mexique Mexique
Site web officiel www.nfl.com/uk
www.nfl.com/mexico

Les séries internationales de la NFL (en anglais : NFL International Series) sont une série de matchs de saison régulière de la National Football League organisés chaque année en dehors du territoire américain.

De 2007 à 2015, ces rencontres étaient uniquement disputées au Royaume-Uni dans le stade de Wembley à Londres. En 2016, l'événement sportif est étendu d'une part au Mexique plus précisément au stade Azteca de Mexico et d'autre part au stade de Twickenham dans la banlieue de Londres. Dès 2019, des rencontres seront aussi organisées au Tottenham Hotspur Stadium toujours à Londres.

Depuis 2016, ces rencontres sont également désignées en tant que NFL London Games et NFL Mexico Game (en français : matchs de NFL de Londres et match de NFL de Mexico).

ContexteModifier

OriginesModifier

Jusqu'en 2005, la principale stratégie de promotion à l'international de la NFL s'appuyait sur l'American Bowl (en), série de matchs de pré-saison disputés autour du globe, ainsi que sur la NFL Europa, transcription européenne de la ligue américaine. Le dernier American Bowl se déroule en 2005 alors que la NFL Europa est abandonnée en 2007. Le , la ligue organise une confrontation entre les Cardinals de l'Arizona et les 49ers de San Francisco au stade Azteca de Mexico. Plus connu sous le nom de Fútbol Americano (en), cet événement est le premier match de saison régulière de NFL se tenant à l'extérieur des États-Unis[1]. Avec 103 467 spectateurs, ce match bat le record de l'époque d'affluence pour un match de NFL[1].

ÉvolutionsModifier

Le , les propriétaires de franchises accordent la tenue des séries internationales jusqu'à la saison 2016. Il est également acté qu'une équipe « visiteur » ne pourrait être à l'affiche qu'une fois tous les cinq ans[2]. Cette seconde règle semble pourtant être détournée, les Lions de Détroit participant à un match des séries en 2014 puis en 2015 sans sacrifier de match à domicile.

En est validée la règle stipulant qu'une équipe voulant accueillir le Super Bowl doit concéder exporter un « match à domicile » à Londres dans le cadre des séries internationales, dans une période de cinq saisons[3].

Un nouveau critère est appliqué à partir de l'édition 2018 : toute franchise évoluant à domicile dans un stade à titre temporaire est sélectionnée pour disputer une rencontre « à domicile » dans le cadre des matchs internationaux[4].

ÉditionsModifier

Années 2000Modifier

2007Modifier

 
Cérémonie d'ouverture à Wembley avant le match de 2010 entre les Giants et les Dolphins.

Pour la première édition des séries internationales, les Dolphins de Miami accueillent les Giants de New York au stade de Wembley de Londres le . Les visiteurs remportent ce premier match sur le score de 13-10. Les 40 000 premières places se sont arrachées lors des 90 premières minutes de vente[1].

2008Modifier

Les Saints de La Nouvelle-Orléans accueillent les Chargers de San Diego le  ; les locaux gagnent sur un score de 32-37.

2009Modifier

Les Buccaneers de Tampa Bay accueillent les Patriots de la Nouvelle-Angleterre le  ; les visiteurs gagnent sur le score de 35-7.

Années 2010Modifier

2010Modifier

 
Cérémonie d'ouverture à Wembley avant le match de 2010 entre les Broncos et les 49ers.

Les 49ers de San Francisco accueillent les Broncos de Denver le  ; les locaux gagnent sur le score de 16-24.

2011Modifier

Les Buccaneers de Tampa Bay organisent pour la deuxième fois un match des séries internationales et accueillent les Bears de Chicago le  ; les locaux s'inclinent à nouveau sur le score de 24-18.

2012Modifier

Le , le commissaire de la NFL Roger Goodell annonce que durant trois saisons, à compter de 2012, les Rams de Saint-Louis joueront un de leurs huit matchs à domicile au stade de Wembley dans le cadre des séries internationales. Cependant, la franchise annonce le qu'ils ne participeront pas aux rencontres londoniennes de 2013 et 2014[5]. Goodell avait déjà envisagé de proposer régulièrement la venue d'une franchise pour familiariser le public autour d'une équipe pour ainsi développer plus rapidement la notoriété de la NFL, et éventuellement préparer la création d'une franchise permanente sur le territoire britannique.

Les Rams accueillent les Patriots pour cet unique match ; les visiteurs l'emportent sur le score de 7-45[6].

2013Modifier

Le , les Jaguars de Jacksonville font part de la signature d'un accord similaire à celui passé par les Rams l'année précédente, portant sur quatre saisons de 2013 à 2016. En parallèle, les instances de la NFL confirment qu'elles envisagent d'organiser cette année deux matchs pour les séries internationales[7]. Le , l'affiche complète est dévoilée: les Jaguars accueilleront les 49ers le [8].

Le , des rumeurs sont divulguées par ESPN, selon lesquelles les Vikings du Minnesota pourraient délocaliser un match à domicile à Londres, ce qui ferait de la série 2013 la première avec plusieurs matchs internationaux[9]. L'information est confirmée par les Vikings peu après, et officiellement annoncée lors d'un meeting de la ligue à Chicago deux jours plus tard: les Vikings rencontreront les Steelers de Pittsburgh le [10].

Les Vikings battent les Steelers sur le score de 27-34[11], tandis que les 49ers l'emportent sur les Jaguars 42-10[12].

2014Modifier

 
Match de 2014 entre les Cowboys et les Jaguars.

Le , la NFL annonce trois matchs délocalisés au stade de Wembley pour les séries internationales de 2014[13]. En plus du match des Jaguars de Jacksonville déjà prévu, qui accueille les Cowboys de Dallas, sont ajoutés la réception des Lions de Détroit par les Falcons d'Atlanta, tandis que les Dolphins de Miami se déplaceront chez les Raiders d'Oakland[14].

Les trois équipes « visiteurs » l'emportent lors de cette série 2014 : les Dolphins contre les Raiders sur le score de 38-14, les Lions gagnent contre les Falcons à la dernière action pour un final 22-21, alors que les Cowboys prennent le dessus sur les Jaguars sur le score de 31-17.

2015Modifier

Le , les affiches des séries internationales de 2015 sont dévoilées, pour un nombre restant au nombre de trois : les Dolphins de Miami jouent le rôle d'équipe à domicile contre les Jets de New York un an après avoir joué à Londres en tant qu'équipe visiteur, les Bills de Buffalo sont accueillis par les Jaguars de Jacksonville pour leur traditionnel match délocalisé, tandis que les Lions de Détroit apparaissent une seconde fois consécutive au stade de Wembley, cette fois investi par les Chiefs de Kansas City[15].

Le premier match voit la victoire des Jets dans la confrontation entre équipe d'une même division sur le score de 27-14. Alors que les Jaguars gagnent « à domicile » contre les Bills un match disputé et terminé sur le score de 31-34, les Chiefs s'offrent une victoire plus aisée, 10-45 une semaine plus tard contre les Lions.

Avant que ces trois matchs soient joués, la NFL signe un partenariat de dix ans avec le club de « soccer » londonien Tottenham Hotspur, comprenant au minimum deux matchs des séries internationales dans leur nouvealle enceinte, le Tottenham Hotspur Stadium, dont l'ouverture est alors prévue en 2018[16]. Plusieurs nouveaux contrats sont officialisés après le premier match entre les Jets et les Dolphins. Dans un premier temps, celui mettant à disposition le stade de Wembley est prolongé jusqu'à 2020, avec un minimum de deux matchs joués par saison jusque-là. Les Jaguars de Jacksonville allongent en parallèle leur accord pour jouer l'un de leurs matchs dans ce dernier stade jusqu'en 2020[17]. Le , un dernier communiqué dévoile le partenariat entre la NFL et la RFU, la Fédération anglaise de rugby à XV, qui permet à la ligue américaine d'organiser un minimum de trois maths sur une période de trois saisons à partir de 2016 dans le stade de l'équipe nationale anglaise de rugby à XV[18]. L'ensemble de ces annonces assure la tenue des séries internationales dans trois différents stades jusqu'à la fin de la décennie.

2016Modifier

Le , les affiches des séries 2016 sont dévoilées. Les Jaguars jouent ainsi leur match annuel contre les Colts d'Indianapolis pour une confrontation entre pensionnaires de la AFC Sud. Le second match se déroule au stade de Twickenham pour la première fois depuis la signature du récent accord avec la RFU, et voit les Rams de Los Angeles[Note 1] jouer un « match à domicile » contre un adversaire à déterminer : ils affronteront ainsi une des équipes de la NFC Est, qui terminera à l'issue de la saison 2015 à la même place que celle des Rams en NFC Ouest. La dernière confrontation à Wembley se fait entre deux équipes inédites, les Bengals de Cincinnati « accueillant » les Redskins de Washington[19].

Au terme de la dernière journée de la saison régulière, le classement désigne les Giants de New York comme futur adversaire des Rams pour le match à Twickenham[20].

Le , pendant une conférence de presse tenue à San Francisco avant le Super Bowl 50, le commissaire Roger Goodell annonce l'extension les séries internationales vers le Mexique : les Raiders d'Oakland « accueilleront » en effet les Texans de Houston au stade Azteca de Mexico. Ce match sera à la fois le premier match des séries joué hors du Royaume-Uni, mais également la première fois que le Monday Night Football sera diffusé depuis l'extérieur des frontières américaines. Il marque aussi le retour de la NFL au Mexique, après un match de saison régulière joué dans le même stade, dans le cadre de l'unique édition du Fútbol Americano (en)[21].

Les instances de la NFL font part à la fin du mois de de plusieurs pistes de travail concernant les séries internationales. Alors qu'elles se dérouleront dans deux pays différents cette prochaine saison, une extension vers l'Allemagne en 2017 et la Chine en 2018 est étudiée[22]. Pendant une conférence de la ligue le , deux jours après les premières déclarations, cette dernière annonce travailler sur l'idée d'un match de saison régulière en Chine mettant en scène les Rams de Los Angeles en tant qu'« équipe à domicile ». Un accord prévoit en effet que la franchise participe aux séries internationales pendant trois années, la première étant dédiée au stade londonien de Twickenham[23].

Pendant les trois rencontres jouées à Londres, les Jaguars et les Giants l'emportent respectivement contre les Colts et les Rams, alors que les Redskins et les Bengals se départagent le premier match nul de l'histoire des séries internationales. En clôture des séries, les Raiders se défont des Texans pour le premier match joué à Mexico.

2017Modifier

Le jour de la dernière rencontre en Angleterre des séries 2016, l'une des affiches de l'édition 2017 est officiellement dévoilée : les Dolphins de Miami « accueilleront » ainsi les Saints de La Nouvelle-Orléans dans l'un des stades londoniens[24].

L'ensemble des affiches sont dévoilées le  : le stade de Wembley accueillera lors des séries 2017 la rencontre entre les Dolphins et les Saints précédemment annoncée, ainsi que le match traditionnel des Jaguars de Jacksonville cette fois disputé contre les Ravens de Baltimore ; le stade de Twickenham verra lui deux autres matchs, les Browns de Cleveland « accueillant » les Vikings du Minnesota, alors que les Rams de Los Angeles jouera en tant qu'« équipe à domicile » contre les Cardinals de l'Arizona, l'un de ses rivaux de la division NFC Ouest[25]. La reconduction d'un match joué au stade Azteca de Mexico est confirmée le  : les Raiders d'Oakland restent l'« équipe à domicile » à l'affiche, cette fois-ci contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre[26].

Avant le déroulement de la rencontre jouée à Mexico, la NFL et le Secrétariat du Tourisme du Mexique annonce que l'accord entre la ligue américaine et la ville de Mexico est reconduit jusqu'en 2021[27].

Les quatre rencontres de Londres sont remportées par les Jaguars, les Saints, les Rams et les Vikings, tandis que les Patriots sortent victorieux du match joué à Mexico.

2018Modifier

Une nouvelle règle entre dans les critères définissant les affiches des rencontres jouées à l'extérieur du territoire américain : toute équipe jouant ses matchs de saisons régulières dans un stade à titre temporaire sera sujette à organiser un de ses matchs à domicile dans le cadre des séries internationales. Les franchises impactées sont ainsi les Chargers de Los Angeles, les Raiders d'Oakland et les Rams de Los Angeles[4].

Les affiches des matchs de Londres sont dévoilées le  : les Seahawks de Seattle joueront « chez » les Raiders d'Oakland sur la pelouse du Tottenham Hotspur Stadium, tandis que le stade de Wembley accueillera le traditionnel match des Jaguars de Jacksonville, cette fois-ci contre les Eagles de Philadelphie, ainsi que la rencontre entre les Titans du Tennessee et les Chargers de Los Angeles[28]. Le nombre de matchs est réduit de 4 à 3, joués cette fois-ci sur trois semaines consécutives[29]. Néanmoins, l'inauguration du stade de Tottenham étant repoussée, l'organisation du match entre les Seahawks et les Raiders est confiée au stade de Wembley[30]. Quant aux Rams de Los Angeles, leur match international est révélé vingt jours plus tard : ils affronteront les Chiefs de Kansas City à Mexico[31].

Les trois rencontres de Londres sont remportées par les Seahawks, les Chargers et les Eagles. Le match de Mexico est quant à lui rapatrié à Los Angeles, étant donné l'état non-satisfaisant de la pelouse du stade Azteca, endommagée par une saison pluvieuse intense combinée à un calendrier chargé d'événements disputés ; la décision est prise alors que l'équipe des Rams est déjà installée au Mexique[32].

2019Modifier

 
Un des vestiaires du Tottenham Hotspur Stadium aux couleurs des Panthers, en 2019.

Pour la saison 2019, les cinq matchs ont été annoncés par la NFL le . Il y aura toujours un match joué à Mexico et quatre rencontres seront jouées à Londres : deux au stade de Wembley et deux au Tottenham Hotspur Stadium[33]. Les équipes évoluant à domicile sont les Buccaneers, les Raiders, les Rams, les Jaguars et les Chargers[34]. Elles évolueront respectivement contre les Panthers, les Bears, les Bengals, les Texans et les Chiefs, cette dernière affiche se jouant à Mexico[35],[36].

La ville brésilienne de São Paulo se porte candidate au mois de mars pour accueillir également un match de saison régulière délocalisé. Le maire Bruno Covas rencontre ainsi des responsables de la NFL afin de présenter trois de ses stades : l'Allianz Parque, l'Arena Corinthians et le stade du Pacaembu[37].

Années 2020Modifier

2020Modifier

Dès le mois de , la participation pour la saison 2020 des Dolphins et des Falcons en tant que l'une des « équipes internationales à domicile » est confirmée[38],[39].

Alors que le calendrier international n'est pas encore dévoilé, les Jaguars annoncent disputer deux matchs consécutifs délocalisés à Londres pour la saison 2020. Cette nouvelle fait entre autres suite à la fin de la période transitoire des Chargers, Rams et Raiders, qui n'ont plus à délocaliser de rencontre étant donné qu'ils déménageront officiellement dans leurs nouveaux stades. L'accord original entre les Jaguars et le stade de Wembley entre alors dans sa dernière année[40].

Alors que la reconduction de l'organisation du match de Mexico pour 2020 et 2021 a été officialisée un mois plus tôt, en conférence de presse du Super Bowl LIV[41], les Cardinals de l'Arizona font office d'équipe « à domicile » pour le match joué sur le sol mexicain[42].

Le , à la suite de la pandémie de Covid-19, la NFL décide d'annuler les cinq matchs de séries internationales initialement prévus pour la saison 2020, en accord avec les franchises, les gouverneurs, la NFLPA, les autorités médicales et les partenaires internationaux[43].

2021Modifier

Après une saison sans rencontre jouée en dehors du territoire américain, la ligue planifie le retour de ces derniers pour la saison 2021, officialisé lors de l'annonce du calendrier complet. Deux matchs doivent ainsi être organisées au Royaume-Uni, au Tottenham Hotspur Stadium. Les Jaguars de Jacksonville et les Falcons d'Atlanta, en tant qu'équipes « à domicile », sont respectivement opposées aux Dolphins de Miami et aux Jets de New York[44].

Par ailleurs, avec l'extension actée deux mois plus tôt d'une saison régulière à 17 matchs, le choix des affiches doit être rythmé par une nouvelle règle assurant que chaque franchise dispute au moins une rencontre à l'étranger tous les huit ans. Les marchés visés sont le Canada, le Royaume-Uni, l'Allemagne, le Mexique et l'Amérique du Sud[45],[46]. Concernant l'Allemagne, les villes de Düsseldorf, Francfort-sur-le-Main et Munich entrent en discussion avancées avec la ligue[47].

HistoriqueModifier

Saison Date Visiteur Score Hôte Lieu
2007 Giants de New York 13 - 10[FM 1] Dolphins de Miami   Stade de Wembley, Londres
2008 Chargers de San Diego 32 - 37[FM 2] Saints de La Nouvelle-Orléans   Stade de Wembley, Londres
2009 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 35 - 07[FM 3] Buccaneers de Tampa Bay   Stade de Wembley, Londres
2010 Broncos de Denver 16 - 24[FM 4] 49ers de San Francisco   Stade de Wembley, Londres
2011 Bears de Chicago 24 - 18[FM 5] Buccaneers de Tampa Bay   Stade de Wembley, Londres
2012 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 45 - 07[FM 6] Rams de Saint-Louis   Stade de Wembley, Londres
2013 Steelers de Pittsburgh 27 - 34[FM 7] Vikings du Minnesota   Stade de Wembley, Londres
49ers de San Francisco 42 - 10[FM 8] Jaguars de Jacksonville
2014 Dolphins de Miami 38 - 14[FM 9] Raiders d'Oakland   Stade de Wembley, Londres
Lions de Détroit 22 - 21[FM 10] Falcons d'Atlanta
Cowboys de Dallas 31 - 17[FM 11] Jaguars de Jacksonville
2015 Jets de New York 27 - 14[FM 12] Dolphins de Miami   Stade de Wembley, Londres
Bills de Buffalo 31 - 34[FM 13] Jaguars de Jacksonville
Lions de Détroit 10 - 45[FM 14] Chiefs de Kansas City
2016 Colts d'Indianapolis 27 - 30[FM 15] Jaguars de Jacksonville   Stade de Wembley, Londres
Redskins de Washington 27 - 27[FM 16] Bengals de Cincinnati
Giants de New York 17 - 10[FM 17] Rams de Los Angeles   Stade de Twickenham, Londres
Texans de Houston 20 - 27[FM 18] Raiders d'Oakland   Stade Azteca, Mexico
2017 Ravens de Baltimore 07 - 44[FM 19] Jaguars de Jacksonville   Stade de Wembley, Londres
Saints de La Nouvelle-Orléans 20 - 00[FM 20] Dolphins de Miami
Cardinals de l'Arizona 00 - 33[FM 21] Rams de Los Angeles   Stade de Twickenham, Londres
Vikings du Minnesota 33 - 16[FM 22] Browns de Cleveland
Patriots de la Nouvelle-Angleterre 33 - 08[FM 23] Raiders d'Oakland   Stade Azteca, Mexico
2018 Seahawks de Seattle 27 - 03[FM 24] Raiders d'Oakland   Stade de Wembley, Londres
Titans du Tennessee 19 - 20[FM 25] Chargers de Los Angeles
Eagles de Philadelphie 24 - 18[FM 26] Jaguars de Jacksonville
2019 Bears de Chicago 21 - 24[FM 27] Raiders d'Oakland   Tottenham Hotspur Stadium, Londres
Panthers de la Caroline 37 - 26[FM 28] Buccaneers de Tampa Bay
Bengals de Cincinnati 10 - 24[FM 29] Rams de Los Angeles   Stade de Wembley, Londres
Texans de Houston 26 - 03[FM 30] Jaguars de Jacksonville
Chiefs de Kansas City 24 - 17[FM 31] Chargers de Los Angeles   Stade Azteca, Mexico
2021 Jets de New York 20 - 27[FM 32] Falcons d'Atlanta   Tottenham Hotspur Stadium, Londres
Dolphins de Miami 20 - 23[FM 33] Jaguars de Jacksonville

Identité visuelleModifier

Logo des séries internationalesModifier

Logo des matchs de LondresModifier

Logo des matchs de MexicoModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La franchise est encore dénommée Rams de Saint-Louis lorsque l'affiche du match est dévoilée. Elle dispute les séries internationales de 2016 sous le nom de Rams de Los Angeles.

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) « NFL commissioner says Super Bowl may someday be held in London », sur sports.espn.go.com, (consulté le ).
  2. (en) « NFL games in Britain OK'd through '16 », sur espn.go.com, (consulté le ).
  3. (en) « Future Super Bowl hosts will have to agree to play home game in London », The Guardian, (consulté le ).
  4. a et b (en) Gregg Bell, « London calling? Signs are Seahawks may play in England for first time in 2018 », sur thenewstribune.com (en), (consulté le ).
  5. (en) Gregg Rosenthal, « St. Louis Rams will not play in London 2013, 2014 », sur nfl.com, (consulté le ).
  6. (en) Paolo Bandini, « New England Patriots 45, St Louis Rams 7 - as it happened », The Guardian, (consulté le ).
  7. (en) « Report: Jags to play games in London », sur espn.go.com, (consulté le ).
  8. (en) « 49ers to play Jaguars in London », sur espn.go.com, (consulté le ).
  9. (en) Adam Schefter, « Sources: Vikings get game in London », sur espn.go.com, (consulté le ).
  10. (en) « Vikings and Steelers to play at Wembley on September 29, 2013 », sur nfluk.com, (consulté le ).
  11. (en) Sunni Upal, « Minnesota Vikings 34 Pittsburgh Steelers 27: Peterson and Cassel star in gripping Wembley contest », Daily Mail, (consulté le ).
  12. (en) Davidde Corran, « San Francisco 49ers ravage Jacksonville Jaguars at packed Wembley », The Guardian, (consulté le ).
  13. (en) « NFL to play 3 games in London », sur espn.go.com, (consulté le ).
  14. (en) « Dallas Cowboys to play Jacksonville Jaguars at Wembley », sur bbc.co.uk, (consulté le ).
  15. (en) « 2015 International series games confirmed », sur nfluk.com, (consulté le ).
  16. (en) « NFL, Tottenham Hotspur ink 10-year stadium partnership », sur nfl.com, (consulté le ).
  17. (en) « NFL, Jaguars extend agreement to play at Wembley through 2020 », sur nfl.com, (consulté le ).
  18. (en) « NFL reaches agreement to play games at Twickenham Stadium », sur nfl.com, (consulté le ).
  19. (en) « 2016 UK International Series schedule announced », sur nfl.com, (consulté le ).
  20. (en) Dan Salomone, « Giants 2016 opponents set; Road trip to London on deck », sur giants.com, (consulté le ).
  21. (en) « Back to Mexico : Texans-Raiders to play Nov. 21 in Mexico City », sur nfl.com, (consulté le ).
  22. (en) Conor Orr, « NFL could play in Germany by 2017, China by 2018 », sur nfl.com, (consulté le ).
  23. (en) Kevin Patra, « Los Angeles Rams expected to play in China in 2018 », sur nfl.com, (consulté le ).
  24. (en) « Miami Dolphins to play the New Orleans Saints in London in 2017 », sur nfluk.com, (consulté le ).
  25. (en) « 2017 London games: NFL announces which teams will be playing », sur nfl.com, (consulté le ).
  26. (en) « NFL Returns to Mexico: Oakland to host New England in Mexico City in 2017 », sur nflcommunications.com, (consulté le ).
  27. (en) Frank Schwab, « NFL will keep playing games in Mexico through 2021 », sur sports.yahoo.com, (consulté le ).
  28. (en) Joel Watson, « NFL London 2018: Who’s playing? When are the games? Where can I buy tickets, and are Tottenham hosting a game? », The Sun, (consulté le ).
  29. (en) Kevin Seifert, « NFL reduces London slate to 3 games in 2018; to be played in consecutive weeks », sur espn.com, (consulté le ).
  30. (en) « Urgent stadium update », sur tottenhamhotspur.com, (consulté le ).
  31. (en) Alden Gonzalez, « Rams to play Chiefs in Mexico City in 2018 », sur espn.com, (consulté le ).
  32. (en) « Chiefs-Rams game moved from Mexico City to L.A. », sur nfl.com, (consulté le ).
  33. (en) Associated Press, « NFL to split four London games between venues in '19 », sur espn.com, (consulté le ).
  34. (en) « Home teams announced for the five 2019 NFL international games », sur nfl.com, (consulté le ).
  35. (en) « NFL announces five 2019 international games », sur nfl.com, (consulté le ).
  36. (en) Kevin Patra, « NFL unveils dates, times for 2019 international games », sur nfl.com, (consulté le ).
  37. (pt-BR) Everaldo Marques, Diego Iwata, « NFL analisa proposta para realizar jogo no Allianz Parque, Arena Corinthians ou Pacaembu », sur espn.com.br, (consulté le ).
  38. (en) Armando Salguero, « Miami Dolphins playing in 2020 NFL International Series. What that means for fans », The Miami Herald, (consulté le ).
  39. (en) Matthew Tabeek, « Falcons to play in NFL International Series, here’s who they might face », sur atlantafalcons.com, (consulté le ).
  40. (en) Michael DiRocco, « Jaguars to play two London games in 2020 to boost revenue », sur espn.com, (consulté le ).
  41. (en) « NFL to play games in Mexico in 2020, 2021 seasons », sur nfl.com, (consulté le ).
  42. (en) « Cardinals to host 2020 home game in Mexico City », sur nfl.com, (consulté le ).
  43. (en) Sean Wagner-McGough, « 2020 NFL schedule: League cancels all international games in London, Mexico City for the 2020 NFL season », sur cbssports.com, (consulté le ).
  44. (en) « New York Jets-Atlanta Falcons, Miami Dolphins-Jacksonville Jaguars set as 2021 NFL London games », sur espn.com, (consulté le ).
  45. (en) Kevin Seifert, « NFL owners approve 17-game season, starting in 2021 », sur espn.com, (consulté le ).
  46. (en) Jeremy Bergman, « NFL exploring playing games in Germany, to gauge interest from host cities », sur nfl.com, (consulté le ).
  47. (en) « Three German cities in discussions to stage NFL regular-season games », sur nfl.com, (consulté le ).

Feuilles de matchModifier

  1. (en) « Game Center : New York Giants vs. Miami Dolphins [2007/10/28] », sur nfl.com, .
  2. (en) « Game Center : San Diego Chargers vs. New Orleans Saints [2008/10/26] », sur nfl.com, .
  3. (en) « Game Center : New England Patriots vs. Tampa Bay Buccaneers [2009/10/25] », sur nfl.com, .
  4. (en) « Game Center : Denver Broncos vs. San Francisco 49ers [2010/10/31] », sur nfl.com, .
  5. (en) « Game Center : Chicago Bears vs. Tampa Bay Buccaneers [2011/10/23] », sur nfl.com, .
  6. (en) « Game Center : New England Patriots vs. St. Louis Rams [2012/10/28] », sur nfl.com, .
  7. (en) « Game Center : Pittsburgh Steelers vs. Minnesota Vikings [2013/09/29] », sur nfl.com, .
  8. (en) « Game Center : San Francisco 49ers vs. Jacksonville Jaguars [2013/10/27] », sur nfl.com, .
  9. (en) « Game Center : Miami Dolphins vs. Oakland Raiders [2014/09/28] », sur nfl.com, .
  10. (en) « Game Center : Detroit Lions vs. Atlanta Falcons [2014/10/26] », sur nfl.com, .
  11. (en) « Game Center : Dallas Cowboys vs. Jacksonville Jaguars [2014/11/09] », sur nfl.com, .
  12. (en) « Game Center : New York Jets vs. Miami Dolphins [2015/10/04] », sur nfl.com, .
  13. (en) « Game Center : Buffalo Bills vs. Jacksonville Jaguars [2015/10/25] », sur nfl.com, .
  14. (en) « Game Center : Detroit Lions vs. Kansas City Chiefs [2015/11/01] », sur nfl.com, .
  15. (en) « Game Center : Indianapolis Colts vs. Jacksonville Jaguars [2016/10/02] », sur nfl.com, .
  16. (en) « Game Center : Washington Redskins vs. Cincinnati Bengals [2016/10/30] », sur nfl.com, .
  17. (en) « Game Center : New York Giants vs. Los Angeles Rams [2016/10/23] », sur nfl.com, .
  18. (en) « Game Center : Houston Texans vs. Oakland Raiders [2016/11/21] », sur nfl.com, .
  19. (en) « Game Center : Baltimore Ravens vs. Jacksonville Jaguars [2017/09/24] », sur nfl.com, .
  20. (en) « Game Center : New Orleans Saints vs. Miami Dolphins [2017/10/01] », sur nfl.com, .
  21. (en) « Game Center : Arizonal Cardinals vs. Los Angeles Rams [2017/10/22] », sur nfl.com, .
  22. (en) « Game Center : Minnesota Vikings vs. Cleveland Browns [2017/10/29] », sur nfl.com, .
  23. (en) « Game Center : New England Patriots vs. Oakland Raiders [2017/11/19] », sur nfl.com, .
  24. (en) « Game Center : Seattle Seahwaks vs. Oakland Raiders [2018/10/14] », sur nfl.com, .
  25. (en) « Game Center : Tennessee Titans vs. Los Angeles Chargers [2018/10/21] », sur nfl.com, .
  26. (en) « Game Center : Philadelphia Eagles vs. Jacksonville Jaguars [2018/10/28] », sur nfl.com, .
  27. (en) « Game Center : Chicago Bears vs. Oakland Raiders [10/06/2019] », sur nfl.com, .
  28. (en) « Game Center : Carolina Panthers vs. Tampa Bay Buccaneers [10/13/2019] », sur nfl.com, .
  29. (en) « Game Center : Cincinnati Bengals vs. Los Angeles Rams [10/27/2019] », sur nfl.com, .
  30. (en) « Game Center : Houston Texans vs. Jacksonville Jaguars [11/03/2019] », sur nfl.com, .
  31. (en) « Game Center : Kansas City Chiefs vs. Los Angeles Chargers [11/18/2019] », sur nfl.com, .
  32. (en) « New York Jets at Atlanta Falcons 2021 REG 5 - Game Center », sur nfl.com, .
  33. (en) « Miami Dolphins at Jacksonville Jaguars 2021 REG 6 - Game Center », sur nfl.com, .

Liens externesModifier