Ouvrir le menu principal

Séries de divisions de la Ligue américaine de baseball 2015

Équipes en présenceModifier

Les Séries de divisions se jouent au meilleur de cinq parties et mettent aux prises les champions des trois divisions (Est, Centrale et Ouest) de la Ligue américaine, ainsi qu'un des deux clubs qualifiés comme meilleurs deuxièmes.

Les participants qualifiés comme champions de divisions seront connus à l'issue de la saison 2015 de la Ligue majeure de baseball, dont la conclusion est prévue pour le 4 octobre, et le quatrième participant sera connu après la tenue du match de meilleur deuxième opposant deux clubs qualifiés sans avoir terminé au premier rang de leur division.

Dans chaque série, la première équipe à remporter 3 victoires accède au tour éliminatoire suivant. L'équipe ayant conservé la meilleure fiche victoires-défaites en saison régulière a l'avantage du terrain et reçoit son adversaire lors des deux premiers matchs de la série, ainsi que lors du 5e affrontement, s'il s'avère nécessaire.

Astros de Houston vs Royals de Kansas CityModifier

Premiers de la Ligue américaine en 2015 avec 95 victoires contre 67 défaites, les Royals de Kansas City détiennent l'avantage du terrain pour toute la durée des séries éliminatoires[1]. Champions en titre de l'Américaine et finalistes de la Série mondiale 2014, les Royals gagnent 6 parties de plus que la saison précédente et signent en 2015 leur meilleure saison depuis 1980[2]. Avec 12 matchs gagnés de plus que leurs plus proches poursuivants, les Twins du Minnesota[3], les Royals décrochent facilement la première place de la division Centrale de la Ligue américaine pour un premier titre de section depuis 1985 et se qualifient en éliminatoires pour la deuxième année de suite[2].

Deux ans après avoir perdu 111 matchs, les Astros en gagnent 86 contre 76 défaites en 2015, une amélioration de 16 victoires sur l'année précédente, pour réussir leur première saison gagnante depuis 2008[4] et prendre le second rang de la division Ouest de la Ligue américaine, deux matchs derrière les Rangers du Texas[3]. Ils frappent 230 coups de circuit en 2015, le second plus haut total du baseball majeur[5] mais mènent aussi la Ligue américaine pour la 3e année de suite en étant 1 392 fois retirés sur des prises[6]. Qualifiés pour la première fois depuis 2005 en séries éliminatoires, les Astros éliminent les Yankees de New York lors du match de meilleur deuxième de la Ligue américaine[7].

C'est la première fois que les Royals et les Astros sont opposés en éliminatoires. Durant la saison régulière 2015, les deux équipes se sont affrontées à six reprises, quatre matchs étant à l'avantage de Houston[8].

Calendrier des rencontresModifier

Match Date Visiteur Hôte Score
1 8 octobre Astros de Houston Royals de Kansas City 5 - 2
2 9 octobre Astros de Houston Royals de Kansas City 4 - 5
3 11 octobre Royals de Kansas City Astros de Houston 2 - 4
4 12 octobre Royals de Kansas City Astros de Houston 9 - 6
5 14 octobre Astros de Houston Royals de Kansas City 2 - 7

Match 1Modifier

Jeudi 8 octobre 2015 au Kauffman Stadium, Kansas City, Missouri.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Astros de Houston 2 1 0 0 1 0 0 1 0 5 11 0
Royals de Kansas City 0 1 0 1 0 0 0 0 0 2 6 0
Lanceurs partants : HOU : Collin McHugh  KC : Yordano Ventura  
Vic. : Collin McHugh (1-0)  Déf. : Yordano Ventura (0-1)  Sauv. : Luke Gregerson (1)  
HRs :   HOU : George Springer (1), Colby Rasmus (1)  KC : Kendrys Morales (1, 2)
 
Collin McHugh lançant pour les Astros dans le premier match de la série le 8 octobre.

Les Astros se forgent une avance de 3-0 contre Yordano Ventura et mènent 3-1 après deux manches lorsqu'un violent orage interrompt le match pour 49 minutes[9]. Au retour de la pause, les Royals ont remplacé leur lanceur partant Ventura par Chris Young. George Springer frappe un circuit contre Young en 5e manche et Colby Rasmus l'imite en 8e face à Ryan Madson[10] dans la victoire de 5-2 de Houston. Le partant des Astros Collin McHugh, resté dans la rencontre après l'interruption, n'accorde que 4 coups sûrs en 6 manches lancées[9].

Match 2Modifier

Vendredi 9 octobre 2015 au Kauffman Stadium, Kansas City, Missouri.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Astros de Houston 1 2 1 0 0 0 0 0 0 4 8 0
Royals de Kansas City 0 1 1 0 0 2 1 0 X 5 11 0
Lanceurs partants : HOU : Scott Kazmir  KC : Johnny Cueto  
Vic. : Kelvin Herrera (1-0)  Déf. : Will Harris (0-1)  Sauv. : Wade Davis (1)  
HRs :   HOU : Colby Rasmus (2)  KC : Salvador Pérez (1)

Johnny Cueto en arrache au monticule pour Kansas City[11], accordant 4 points dans les trois premières manches et quittant après 6 manches avec son club tirant de l'arrière 4-2. Les Royals amorcent un ralliement en fin de 6e en chassant avec deux points le lanceur partant des Astros, Scott Kazmir. Le point égalisateur est marqué lorsque le releveur Josh Fields accorde un but-sur-balles avec les buts remplis. En fin de 7eBen Zobrist procure aux Royals une victoire[11] de 5-4 lorsque son simple contre Will Harris fait marquer Alcides Escobar, au troisième but à la suite d'un triple[12]. Une menace des Astros en 8e manche est tuée dans l'œuf lorsque Carlos Gómez, entré dans le match comme coureur suppléant, est retiré au premier but sur un vif relais au premier but du lanceur Wade Davis[13].

Dans la défaite des Astros, Colby Rasmus frappe un coup de circuit dans un 3e match éliminatoire de suite (incluant le match de meilleur deuxième face aux Yankees) et devient le premier joueur de l'histoire à réussir un coup sûr de plus d'un but dans chacun des 6 premiers matchs éliminatoires de sa carrière[14], séquence amorcée avec des doubles à l'automne 2009 avec Saint-Louis[15].

Match 3Modifier

Dimanche 11 octobre 2015 au Minute Maid Park, HoustonTexas.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Royals de Kansas City 0 0 0 1 0 0 0 0 1 2 7 0
Astros de Houston 0 0 0 0 2 1 1 0 X 4 8 1
Lanceurs partants : KC : Edinson Volquez  HOU : Dallas Keuchel  
Vic. : Dallas Keuchel (1-0)  Déf. : Edinson Volquez (0-1)  Sauv. : Luke Gregerson (2)  
HRs :   KC : Lorenzo Cain (1), Alex Gordon (1)  HOU : Chris Carter (1)

Pour les Astros, Chris Carter frappe un simple, un double et un circuit, et Dallas Keuchel demeure invaincu en 2015 à Houston lorsqu'il n'accorde qu'un point en 7 manches lancées[16].

Match 4Modifier

Lundi 12 octobre 2015 au Minute Maid Park, Houston, Texas.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Royals de Kansas City 0 2 0 0 0 0 0 5 2 9 8 0
Astros de Houston 0 1 1 0 1 0 3 0 0 6 9 1
Lanceurs partants : KC : Yordano Ventura  HOU : Lance McCullers  
Vic. : Ryan Madson (1-0)  Déf. : Tony Sipp (0-1)  Sauv. : Wade Davis (2)  
HRs :   KC : Salvador Pérez (2), Eric Hosmer (1)  HOU : Carlos Gómez (1), Carlos Correa (1, 2), Colby Rasmus (3)

Passés à 6 retraits[17] de remporter le match et la série, les Astros s'apprêtent à célébrer l'élimination des Royals à Houston, forts d'une avance de 6-2 acquise après les circuits consécutifs en 7e manche de Carlos Correa, son second du match, et de Colby Rasmus, qui s'ajoutent à celui cogné plus tôt par Carlos Gómez. Mais les Royals amorcent une spectaculaire remontée contre les releveurs succédant à Lance McCullers, renvoyant la série à Kansas City. Contre Will Harris, Tony Sipp et Luke Gregerson, les Royals marquent 5 points dans une 8e manche qu'ils lancent avec 5 simples consécutifs[18], créant l'égalité à la suite d'une erreur commise à l'arrêt-court par Correa, puis prenant les devants 7-6 sur le retrait d'Alex Gordon sur un roulant[19]. Contre un autre releveur, Josh FieldsEric Hosmer assène le coup de grâce en début de 9e manche avec un circuit de deux points, et Kansas City l'emporte 9-6.

Ce n'est que la deuxième fois qu'un club rattrape un retard de 4 points ou plus à la huitième manche d'un match à élimination directe, pour ensuite l'emporter. La première équipe à avoir réalisé la chose avait été les Royals de 2014 lors du match de meilleur deuxième contre Oakland[20].

Match 5Modifier

Mercredi 14 octobre 2015 au Kauffman Stadium, Kansas City, Missouri.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Astros de Houston 0 2 0 0 0 0 0 0 0 2 2 0
Royals de Kansas City 0 0 0 1 3 0 0 3 X 7 8 0
Lanceurs partants : HOU : Collin McHugh  KC : Johnny Cueto  
Vic. : Johnny Cueto (1-0)  Déf. : Collin McHugh (1-1)  
HRs :   HOU : Luis Valbuena (1)  KC : Kendrys Morales (3)

Décevant pour les Royals depuis son acquisition des Reds de Cincinnati à la fin juillet[21],[22],[23],[24] (moyenne de points mérités de 4,76 en 13 départs de saison régulière[25] et match difficile plus tôt dans la série contre Houston), le droitier Johnny Cueto connaît sa meilleure performance pour Kansas City. Après avoir laissé les Astros prennent les devants 2-0 sur le circuit de deux points de Luis Valbuena en deuxième manche, il retire les 19 frappeurs suivants[26], jusqu'à sa sortie après 8 manches. Magistral, Cueto n'accorde que deux coups sûrs et réussit 8 retraits sur des prises[24].

Kansas City revient une fois de plus de l'arrière pour l'emporter 7-2, prenant définitivement les devants en 5e manche lorsque Alex Ríos produit deux points avec un double aux dépens de Mike Fiers, lançant en relève, puis marque sur le ballon sacrifice de Ben Zobrist[26]. Kendrys Morales met fin aux espoirs des Astros avec un circuit de 3 points, son 3e en 5 matchs, réussi en fin de 8e manche contre Dallas Keuchel, lançant lui aussi en relève[27].

Rangers du Texas vs Blue Jays de TorontoModifier

Avec une saison 2015 de 93 victoires et 69 défaites, les Blue Jays de Toronto gagnent 10 matchs de plus qu'en 2014, réalisent leur meilleure performance depuis 1993[28] et mettent fin à la plus longue séquence active des majeures (et du sport professionnel nord-américain) de saisons sans participation aux séries éliminatoires, auxquelles ils se qualifient pour la première fois depuis leur triomphe en Série mondiale 1993[29]. Après l'acquisition avant la date limite des échanges du lanceur étoile David Price[30] et de l'arrêt-court Troy Tulowitzki[31], les Blue Jays distancent les Yankees de New York et les devancent par 6 victoires[3] pour leur premier titre de la division Est de la Ligue américaine en 22 ans[28]. Toronto domine largement les majeures avec 891 points marqués[32]. Menés par les 41 de Josh Donaldson, les 40 de José Bautista et les 39 d'Edwin Encarnación[33], ils sont également premiers des majeures avec un total de 232 coups de circuit[32].

Accuellis au printemps par une mauvaise nouvelle, celle de la perte pour la saison entière de leur lanceur étoile Yu Darvish[34], les Rangers du Texas surprennent[35],[36] en 2015 en terminant premiers de la division Ouest de la Ligue américaine. Ils devancent les Astros de Houston au classement le 15 septembre[37] et terminent la saison avec deux matchs de priorité sur eux[3]. Avec 88 victoires et 74 défaites, Texas remporte 21 parties de plus qu'en 2014 et retourne en éliminatoires après une absence de deux ans[38]. À l'instar des Blue Jays, les Rangers font l'acquisition en cours d'année d'un lanceur de premier plan, en l'occurrence Cole Hamels[39].

Les Blue Jays et les Rangers sont opposés pour la première fois en éliminatoires. Durant la saison régulière 2015, les deux équipes se sont affrontées à six reprises, quatre matchs étant à l'avantage de Toronto[40].

Calendrier des rencontresModifier

Match Date Visiteur Hôte Score
1 8 octobre Rangers du Texas Blue Jays de Toronto 5 - 3
2 9 octobre Rangers du Texas Blue Jays de Toronto 6 - 4
(14 manches)
3 11 octobre Blue Jays de Toronto Rangers du Texas 5 - 1
4 12 octobre Blue Jays de Toronto Rangers du Texas 8 - 4
5 14 octobre Rangers du Texas Blue Jays de Toronto 3 - 6

Match 1Modifier

Jeudi 8 octobre 2015 au Centre Rogers, TorontoOntario.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Rangers du Texas 0 0 2 0 2 0 1 0 0 5 5 0
Blue Jays de Toronto 0 0 0 1 1 1 0 0 0 3 6 1
Lanceurs partants : TEX : Yovani Gallardo  TOR : David Price  
Vic. : Yovani Gallardo (1-0)  Déf. : David Price (0-1)  Sauv. : Sam Dyson (1)  
HRs :   TEX : Robinson Chirinos (1), Rougned Odor (1)  TOR : José Bautista (1)

Les frappeurs des Rangers donnent du fil à retordre au lanceur partant vedette des Blue Jays, David Price[41]. Robinson Chirinos cogne un circuit de deux points pour Texas, et Rougned Odor un en solo. Odor marque 3 fois dans le match et est atteint deux fois par Price[42], qui accorde 5 points sur 5 coups sûrs et deux buts-sur-balles en 7 manches.

Trois joueurs étoiles ne terminent pas ce premier match : des maux de dos provoquent la sortie d'Adrián Beltré, des Rangers, après une glissade en tentant de briser un double jeu en première manche[43] ; sur un jeu similaire, Josh Donaldson des Blue Jays se heurte la tête après une collision au deuxième but avec Rougned Odor[42] et est envoyé à l'hôpital pour s'assurer qu'il n'a pas de commotion cérébrale[44] ; enfin, José Bautista des Jays quitte en fin de rencontre, ressentant des crampes au ischio-jambiers[45].

Match 2Modifier

Vendredi 9 octobre 2015 au Centre Rogers, TorontoOntario.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 R H E
Rangers du Texas 2 1 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 2 6 11 1
Blue Jays de Toronto 1 2 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 4 8 1
Lanceurs partants : TEX : Cole Hamels  TOR : Marcus Stroman  
Vic. : Keone Kela (1-0)  Déf. : LaTroy Hawkins (0-1)  Sauv. : Ross Ohlendorf (1)  
HRs:  TOR : Josh Donaldson (1)

Les Blue Jays se retrouvent au bord de l'élimination en perdant en 14 manches le plus long match éliminatoire de leur histoire[46], un but volé controversé aidant les Rangers dans leur ultime poussée de deux points[47].

Après un faux départ marqué par trois points des Rangers dans les deux premières manches, le partant des Blue Jays Marcus Stroman se ressaisit à son premier match éliminatoire en carrière, retirant 14 frappeurs adverses de suite et gardant son équipe dans le match[48]. Toronto récupère rapidement les 3 points sur un circuit de Josh Donaldson en fin de première manche, puis en deuxième après qu'une erreur du joueur de troisième but des Rangers, Hanser Alberto, eut ouvert la porte à deux points des Jays. Un coup sûr de Ben Revere en 5e manche contre Cole Hamels donne aux Blue Jays leur première avance de la série, 4-3. Le coup sûr du vétéran Mike Napoli en 8e manche crée l'égalité pour Texas.

Les Rangers tranchent en 14e manche, Rougned Odor sonnant la charge[49] après deux retraits. Il réussit le premier de 3 coups sûrs consécutifs des Rangers aux dépens du lanceur LaTroy Hawkins. Le point qui donne les devants aux Rangers est controversé[47] : Rougned Odor est déclaré sauf après sa tentative de vol du deuxième, mais les Blue Jays exigent[50] que le jeu soit révisé par arbitrage vidéo. La décision initiale de l'arbitre sur le terrain est maintenue, ce qui empêche la manche de se terminer sur ce jeu[51]. Hanser Alberto rachète l'erreur commise en début de match avec un coup sûr bon pour un point, et celui de Delino DeShields contre Liam Hendriks, le 4e coup sûr de suite des Rangers, fait compter un dernier point[52].

Match 3Modifier

Dimanche 11 octobre 2015 au Globe Life Park, Arlington, Texas.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Blue Jays de Toronto 0 0 1 1 0 3 0 0 0 5 9 1
Rangers du Texas 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 5 1
Lanceurs partants : TOR : Marco Estrada  TEX : Martín Pérez  
Vic. : Marco Estrada (1-0)  Déf. : Martín Pérez (0-1)  
HRs :   TOR : Troy Tulowitzki (1)

Même s'ils sont victimes de quatre doubles jeux des Rangers, dont deux avec les buts remplis[53], les Blue Jays évitent l'élimination en l'emportant 5-1, grâce notamment au coup de circuit de 3 points de Troy Tulowitzki[54]. Au monticule, le lanceur Marco Estrada laisse peu de chances aux Rangers[55]. Il n'accorde qu'un point sur 5 coups sûrs en 6 manches et un tiers[56].

Match 4Modifier

Lundi 12 octobre 2015 au Globe Life Park, Arlington, Texas.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Blue Jays de Toronto 3 1 3 0 0 0 1 0 0 8 12 0
Rangers du Texas 0 0 1 0 0 0 1 2 0 4 11 0
Lanceurs partants : TOR : R. A. Dickey  TEX : Derek Holland  
Vic. : David Price (1-1)  Déf. : Derek Holland (0-1)  
HRs :   TOR : Josh Donaldson (2), Chris Colabello (1), Kevin Pillar (1)

Les Rangers confient la balle à Derek Holland qui, parmi les 106 lanceurs ayant affronté au moins 1 000 frappeurs depuis 2009, détient le 4e ratio le plus élevé de coups de circuit accordés aux droitiers[57]. Or, l'alignement des Blue Jays est riche en frappeurs droitiers[58]. Holland est attendu de pied ferme par l'offensive torontoise, qui le chasse de la rencontre en 3e manche avant qu'il n'ait pu enregistrer un seul retrait[59]. Josh Donaldson et Chris Colabello frappent la longue balle aux dépens de Holland dès la manche initiale, avant que Kevin Pillar ajoute un circuit à la suivante[59]. En avance 7-0 après 3 manches, les Jays forcent la présentation d'un match ultime à Toronto grâce à une victoire de 8-4.

Match 5Modifier

Mercredi 14 octobre 2015 au Centre Rogers, TorontoOntario.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Rangers du Texas 1 0 1 0 0 0 1 0 0 3 8 3
Blue Jays de Toronto 0 0 1 0 0 1 4 0 X 6 7 1
Lanceurs partants : TEX : Cole Hamels  TOR : Marcus Stroman  
Vic. : Aaron Sanchez (1-0)  Déf. : Cole Hamels (0-1)  Sauv. : Roberto Osuna (1)  
HRs :   TEX : Shin-Soo Choo (1)  TOR : Edwin Encarnación (1), José Bautista (2)

Notes et référencesModifier

  1. (en) Royals secure postseason home-field advantage with 6-1 win over Twins to end regular season, Andy McCullough, The Kansas City Star, 4 octobre 2015.
  2. a et b (en) Kansas City Royals Team History & Encyclopediabaseball-reference.com.
  3. a b c et d (en) 2015 American League Team Statistics and Standingsbaseball-reference.com.
  4. (en) Houston Astros Team History & Encyclopedia, baseball-reference.com.
  5. (en) Team & League Standard Batting, baseball-reference.com.
  6. (en) AL wild card capsule: Astros vs. Yankees, Joe Lemire, USA Today, 6 octobre 2015.
  7. (en) Astros’ Dallas Keuchel Dominates as Yankees Skid Into Winter, Billy Witz, New York Times, 6 octobre 2015.
  8. (en) 2015 Houston Astros, baseball-reference.com.
  9. a et b (en) Rain delay doesn't dampen Astros, McHugh, Brian McTaggart / MLB.com, 9 octobre 2015.
  10. (en) Springer, Rasmus pad lead with powerful blasts, Jane Lee / MLB.com, 9 octobre 2015.
  11. a et b (en) As Johnny Cueto fizzles, Ben Zobrist sizzles and validates Royals’ trade-deadline work, Vahe Gregorian, The Kansas City Star, 9 octobre 2015.
  12. (en) Royals fight back to beat Astros, 5-4, even ALDS at one game apieceAssociated Press, 9 octobre 2015.
  13. (en) Pickoff of Gomez thwarts potential Astros rally, Brian McTaggart / MLB.com, 9 octobre 2015.
  14. (en) Rasmus slugs way into playoffs record book, Jane Lee / MLB.com, 9 octobre 2015.
  15. (en) Postseason Batting Gamelogbaseball-reference.com.
  16. (en) Dallas Keuchel remains unbeaten at Houston with Game 3 win, Jerry Crasnick, ESPN, 11 octobre 2015.
  17. (en) Oops: Texas governor congratulates Astros on win before collapse, Associated Press, 12 octobre 2015.
  18. (en) Royals stay alive with Game 4 comeback: Six things to know, Mike Axisa, CBS Sports, 12 octobre 2015.
  19. (en) Correa error costly, Astros fall to KC 9-6, ALDS tied at 2 , Kristie Rieken, Associated Press, 12 octobre 2015.
  20. (en) The Royals pull off historic postseason comeback, just like the last one, Mike Oz, Yahoo! Sports, 12 octobre 2015.
  21. (en) Here’s what’s wrong with Johnny Cueto, Lee Judge, The Kansas City Star, 4 septembre 2015.
  22. (en) BAR: Johnny Cueto struggling in blue, C. Trent Rosecrans, Cincinnati Enquirer, 14 septembre 2015.
  23. (en) Royals need better from Johnny Cueto if they want to even ALDS, David Brown, CBS Sports, 8 octobre 2015.
  24. a et b (en) Johnny Cueto dominates, Royals beat Astros to return to ALCS, Bob Nightengale, USA Today, 15 octobre 2015.
  25. (en) Cueto’s gem gives Royals ALDS win over Astros, more playoff magic, Cliff Corcoran, Sports Illustrated, 15 octobre 2015.
  26. a et b (en) Johnny Cueto's dominance puts Royals back in ALCS, Doug Padilla, ESPN, 14 octobre 2015.
  27. (en) Watch: Kendrys Morales homers off Keuchel, seals Royals win, Sports Illustrated, 14 octobre 2015.
  28. a et b (en) Toronto Blue Jays Team History & Encyclopedia, baseball-reference.com.
  29. (en) Blue Jays’ Title Leaves Buffalo Bills With Longest Playoff Drought, Victor Mather, New York Times, 1er octobre 2015.
  30. (en) Tigers' Price traded to Blue Jays for 3 prospects, Anthony Fenech, Detroit Free Press, 30 juillet 2015.
  31. Les Blue Jays font l'acquisition de Troy Tulowitzki, La Presse canadienne, 28 juillet 2015.
  32. a et b (en) Team & League Standard Batting, baseball-reference.com.
  33. (en) Team Batting, baseball-reference.com.
  34. (en) Darvish to have Tommy John surgery on Tuesday, T. R. Sullivan / MLB.com, 13 mars 2015.
  35. (en) With Venable trade, Rangers aim to bolster dark-horse postseason bid, Cliff Corcoran, Sports Illustrated, 19 août 2015.
  36. (en) Postseason Preview: Can surprising Rangers go all the way?, Adrian Garro, Fox Sports, 2 octobre 2015.
  37. (en) 2015 Texas Rangersbaseball-reference.com.
  38. (en) Texas Rangers Team History & Encyclopediabaseball-reference.com.
  39. (en) Rangers get Cole Hamels, reliever for lefty Matt Harrison, 5 prospects, ESPN, 31 juillet 2015.
  40. (en) 2015 Toronto Blue Jays, baseball-reference.com.
  41. (en) Rangers pound David Price, take 1-0 ALDS lead over Blue Jays, Associated Press, 8 octobre 2015.
  42. a et b (en) Eventful Game 1 for Odor includes home run, Jason Beck / MLB.com, 8 octobre 2015.
  43. (en) Beltre exits Game 1 with back stiffness, T. R. Sullivan / MLB.com, 8 octobre 2015.
  44. (en) Donaldson leaves as precaution after collision, Gregor Chisholm / MLB.com, 8 octobre 2015.
  45. (en) Josh Donaldson, Jose Bautista exit Blue Jays’ Game 1 loss to Rangers, Brendan Kennedy, Toronto Star, 8 octobre 2015.
  46. (en) Blue Jays fall in extra innings to Rangers in Game 2 of ALDS, Brendan Kennedy, Toronto Star, 9 octobre 2015.
  47. a et b (en) MLB playoffs 2015: Controversial video review helps Rangers take 14-inning thriller, Jesse Spector, Sporting News, 9 octobre 2015.
  48. (en) Stroman finds groove in postseason debut, Jamie Ross / MLB.com, 9 octobre 2015.
  49. (en) Rougned Odor steals the show to send Rangers to 2-0 ALDS lead over the Blue Jays, Bill Baer, NBC Sports, 9 octobre 2015.
  50. (en) Watch: Controversial call in Rangers-Jays game could affect outcome of series, Fox Sports, 9 août 2015.
  51. (en) Blue Jays-Rangers controversy: Was Rougned Odor out at second base?, Mike Axisa, CBS Sports, 9 octobre 2015.
  52. (en) Sommaire du match Texas-Toronto du 9 octobre 2015.
  53. (en) Sommaire du match Toronto-Texas du 11 octobre 2015baseball-reference.com.
  54. (en) Troy Tulowitzki powers Blue Jays to stay alive in Game 3 win over RangersAssociated Press, 11 octobre 2015.
  55. (en) Estrada plays stopper in Blue Jays' victory, Jason Beck / MLB.com, 11 octobre 2015.
  56. (en) Marco Estrada keeps Toronto Blue Jays' postseason run alive, Charles Rich, Glendale News-Press (en), 11 octobre 2015.
  57. (en) ALDS Preview: Breaking Down Rangers vs. Blue Jays and Astros vs. Royals, Ben Lindbergh, Grantland, 8 octobre 2015.
  58. (en) ALCS preview: Richard Griffin breaks down Blue Jays-Royals matchup, Richard Griffin, Toronto Star, 15 octobre 2015.
  59. a et b (en) Derek Holland flops badly as Texas Rangers drop Game 4 of ALDS, 8-4, Evan Grant, Dallas Morning News, 12 octobre 2015.

Voir aussiModifier