Séraphin : Un homme et son péché

film sorti en 2002
Séraphin : Un homme et son péché
Réalisation Charles Binamé
Scénario Pierre Billon, Charles Binamé, Antonine Maillet et Lorraine Richard
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau du Québec Québec (Drapeau du Canada Canada)
Genre Drame
Durée 110 minutes
Sortie 2002


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Séraphin : Un homme et son péché est un film québécois réalisé par Charles Binamé, sorti en 2002.

Le film met en valeur Pierre Lebeau, Karine Vanasse et Roy Dupuis. Il s'agit du 10e film ayant généré les meilleures recettes au Québec (chiffres de 2016). Il s'agit de la 3e adaptation cinématographique du roman Un homme et son péché de Claude-Henri Grignon[1]. Il a été créé à Mandeville.

SynopsisModifier

L'histoire se passe lors de la colonisation du Nord — la région des Laurentides au Québec vers la fin du XIXe siècle (env. 1885-90) —, près de Sainte-Adèle. Un homme sans scrupule, Séraphin Poudrier, contrôle le petit village en utilisant sa richesse.

Dirigeant du village, il épousa Donalda Laloge, après que le père de celle-ci, incapable de rembourser sa dette, la lui donne en mariage. Donalda, une femme douce et soumise qui était promise au bel Alexis Labranche, vivra plutôt sa vie en fonction des volontés de cet égoïste mesquin et méprisant, mais ne se laissera jamais abattre par sa situation.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

  • Le tournage s'est déroulé du au à Mandeville, dans la région de Lanaudière et à Saint-Hubert, au Québec, en Montérégie.
  • Séraphin, un homme et son péché – L'album du film, Éditions Stanké, Montréal, 2002. 79 pages avec de nombreuses photos prises lors du tournage.

DistinctionsModifier

Prix Jutra
  • Gagnant de :
    • Billet d'or : remis au film ayant amassé les meilleures recettes au box-office québécois
    • Meilleur acteur : Pierre Lebeau
    • Meilleure actrice : Karine Vanasse
    • Meilleure direction artistique : Ronald Fauteux, Jean Bécotte, Michèle Hamel
    • Meilleure direction de la photographie : Jean Lépine
    • Meilleure musique originale : Michel Cusson
    • Meilleur son : Claude Beauregard, Hans Peter Strobl, Bernard Gariépy Strobl
Prix Génie
  • Gagnant de :
    • Golden Reel Award : film ayant amassé les meilleures recettes au box-office canadien

Notes et référencesModifier

  1. Les deux autres adaptations cinématographiques du roman, réalisées par Paul Gury, sont : Un homme et son péché en 1949 et Séraphin en 1950
  2. [1]

Lien externeModifier